Matelas Houde - janvier 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Novus Vitres Sherbrooke Coaticook
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Lundi, 13 juillet 2015

Embarcations nautiques : pas de vacances pour la sécurité



 Imprimer   Envoyer 

En pleine période des vacances, la patrouille nautique du Service de police de Sherbrooke (SPS) constate que plusieurs plaisanciers omettent de se conformer aux règles de base assurant la sécurité des occupants d'une embarcation. Plusieurs constats d'infraction ont été remis au cours du week-end sur le lac Magog à Deauville.

Le SPS tient à rappeler aux amateurs de sports nautiques que les règles de sécurité doivent être respectées pour éviter les accidents.

Durant la fin de semaine, un conducteur insouciant et soumis à une interdiction de conduire un véhicule à moteur a notamment été intercepté pour conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool. En vertu du code criminel, la conduite d'une embarcation nautique motorisée avec les facultés affaiblies est passible des mêmes sanctions que la conduite d'une automobile sous l'influence de l'alcool ou des drogues.

Des plaisanciers ont aussi reçu des constats d'infraction pour des équipements de sécurité manquants à bord des embarcations. Un nombre de vestes de sauvetage insuffisant (une par occupant) et des extincteurs défaillants ou manquants sont passibles d'une amende.

La patrouille a d'ailleurs noté plusieurs manquements quant à l'obligation pour toute embarcation tractant une personne d'avoir une vigie à son bord qui surveille ce qui se passe à l'arrière du bateau.

Les skieurs et occupants d'un engin gonflable tirés par le bateau doivent également être comptabilisés dans le nombre de personnes maximum permis à bord de l'embarcation. Le non-respect de la charge maximale est passible d'une amende.

Les amendes varient entre 200 $ et 300 $, en fonction de l'infraction.

La patrouille nautique du SPS assure qu'elle sera très présente sur les cours d'eau de la région jusqu'à la fin de l'été. Une patrouille effectuera notamment du radar sur la rivière Magog pour faire respecter la limite de vitesse maximale de 25 km/h dans les secteurs de la Ville de Magog et de Sainte-Catherine-de-Hatley. 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Briser les barrières culturelles dans trois provinces

Briser les barrières culturelles dans trois provinces
Des projets d'amélioration, mais aucun nouveau service

Des projets d'amélioration, mais aucun nouveau service
NOS RECOMMANDATIONS
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect

Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
The Barr Brothers
Faire pousser nos cheveux: pas si facile? Par Marianne Therriault Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
Apprécier quoi, au juste? Par François Fouquet Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?
24 heures pour se découvrir! Par Sarah-Eve Desruisseaux Jeudi, 11 janvier 2018
24 heures pour se découvrir!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous