Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
20°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Restaurant Auguste
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Lundi, 27 avril 2015

Chiens bruyants, voisins exaspérés



 Imprimer   Envoyer 

Un chien du voisinage jappe durant de longues heures lorsque son maître s'absente. Ces aboiements troublent notre quiétude. Quoi faire si on ne veut pas passer l'été les fenêtres fermées? Estrieplus s'est penché sur la question.

On peut évidemment parler directement avec son voisin. Cette discussion pourrait cependant engendrer gêne et malaise. Un appel à la police? C'est possible, mais pas nécessairement la meilleure solution.

Donc, on se tourne vers la Société protectrice des animaux.

D'abord, il faut savoir que la SPA traite toutes les plaintes de façon confidentielle. Elle enverra un patrouilleur chez le propriétaire concerné. Il lui proposera quelques trucs pour régler le problème.

Le patrouilleur pourrait aussi recommander une rencontre avec un spécialiste en comportement canin. Si toutes ces démarches ne fonctionnent pas et que le chien continue à déranger le voisinage, alors l'inspecteur pourrait faire suivre la plainte vers la police.

« Plus de 90 % des cas se règlent avant de se rendre au comportement canin, affirme Pascal Gervais de la SPA. La plupart du temps, le propriétaire du chien ignore tout simplement la situation, puisque son animal jappe lorsqu'il est absent. »

Intervention policière

Lorsque les policiers répondent à ce type de plainte, ils se rendent sur les lieux pour aviser le maître du chien.

« Une résolution de problème s'enclenche, puis on contacte la SPA », explique le relationniste du SPS, Martin Carrier.

Si les plaintes se multiplient, un premier constat d'infraction de 50 $ peut être émis. En cas de récidive, l'amende peut atteindre 1000 $. Toutefois, il est rare qu'on doive se rendre jusque-là, les propriétaires de chien étant généralement prêt à collaborer.



Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels

1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert

Démystifier la maladie de Crohn sur le vert
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end!

Quoi faire ce week-end!
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police

Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Resto-Brasserie Le Dauphin
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli

Priscilla Boutin
Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Mardi, 14 août 2018
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

François Fouquet
Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels
4 auteurs se racontent en 5 questions Par Vincent Lambert Jeudi, 9 août 2018
4 auteurs se racontent en 5 questions
La Ville réitère son appui à Raif Badawi Par Vincent Lambert Vendredi, 10 août 2018
La Ville réitère son appui à Raif Badawi
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous