Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
18°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Restaurant Auguste
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Jeudi, 23 avril 2015

Prolongement du boulevard de Portland : la Ville refera ses devoirs



 Imprimer   Envoyer 

La Ville de Sherbrooke prendra deux à trois semaines pour revoir son projet d'urbanisation autour du carrefour giratoire en construction dans le cadre du prolongement du boulevard de Portland. Le carrefour giratoire sera situé à l'intersection du boulevard Industriel et du chemin Labonté, dans le secteur de Saint-Élie.

Dans la foulée de cette décision, la rencontre prévue jeudi soir entre les 17 commerçants concernés et la Ville de Sherbrooke a été annulée.

La direction de la Ville souhaite analyser toutes les options possibles.

« L'objectif est de diminuer les coûts pour les propriétaires riverains, affirme le maire, Bernard Sévigny. Par exemple, on pourrait laisser tomber l'aménagement de la piste cyclable et des trottoirs. »

Procédure respectée, communication ratée

Lorsque des travaux majeurs sont effectués dans un secteur urbanisé, la Ville assume 100 % des coûts. Cependant, quand le secteur n'est pas urbanisé, 22,5 % de la facture est refilé aux propriétaires riverains. C'est ainsi que ces 17 propriétaires fonciers ont appris, il y a quelques jours, qu'ils devaient se partager une facture de 625 000 $.

Monsieur Sévigny assure que la procédure du partage des coûts appliquée lors de la construction de nouvelles rues a été respectée. Par contre, il y a eu un manque flagrant de communication. Là-dessus, Bernard Sévigny accepte le blâme.

« Je suis le maire de la ville et je prends l'entière responsabilité pour ce manque de communication. »

La procédure régulière prévoit une rencontre avec les propriétaires avant d'entreprendre les travaux. Du lot, 65 % doivent donner leur appui au projet. Dans le cas présent, le processus d'information n'a pas été respecté.

Pour le moment, Bernard Sévigny ne veut pas présumer des modifications qui seront proposées. 



Club de Golf de Sherbrooke
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L'histoire derrière le Défi Félix

L'histoire derrière le Défi Félix
Quoi faire en ce week-end de la Saint-Jean

Quoi faire en ce week-end de la Saint-Jean
NOS RECOMMANDATIONS
L'histoire derrière le Défi Félix

L'histoire derrière le Défi Félix
Tournée des microbrasseries : l’ascension des bières à Sherbrooke

Tournée des microbrasseries : l’ascension des bières à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
J & M Grégoire juin 2018
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 21 juin 2018
Faites-nous confiance!

Daniel Nadeau
Mercredi, 20 juin 2018
Fêter la nation québécoise

Catherine Côté
Mercredi, 20 juin 2018
Mode homme – Les tendances de l’été

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 18 juin 2018
Hyundai Sherbrooke - juin 2018
Il est où, l’essentiel, il est où? Par François Fouquet Lundi, 18 juin 2018
Il est où, l’essentiel, il est où?
Toby Lafrance impatient de se joindre aux Cantonniers Par Vincent Lambert Vendredi, 15 juin 2018
Toby Lafrance impatient de se joindre aux Cantonniers
L'histoire derrière le Défi Félix Par Vincent Lambert Mardi, 19 juin 2018
L'histoire derrière le Défi Félix
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous