Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Resto-Brasserie Le Dauphin
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 1 juin 2017

«Ramener en régie interne les tâches d’entretien récurrent du réseau»



 Imprimer   Envoyer 
Sorti de Sherbrooke en direction de Magog sur l’autoroute 610, le président régional du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), Frédérick Dagenais, a remarqué que les glissières ou garde-fous n’étaient toujours pas réparés (crédit photo: SFPQ).

La construction du réseau routier de la région est de moins en moins prise en charge par Transports Québec. Du moins, c'est ce que dénonce le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ). Ce qu'il demande : ramener en régie interne les tâches d'entretien du réseau routier.

Sorti de Sherbrooke en direction de Magog sur l'autoroute 610, le président régional du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, Frédérick Dagenais, a remarqué que les glissières ou garde-fous n'étaient toujours pas réparés. Une situation qu'il déplore.

« L'an passé, l'employeur au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) de l'Estrie a jugé qu'il était trop cher de faire les réparations par nos ouvriers de la voirie et s'est départi d'une autre pièce d'équipement, celle qui servait justement à la réparation des glissières, explique Frédérick Dagenais. Si ce n'était de cet équipement manquant, il y a fort à parier que la fameuse glissière de la sortie pour l'autoroute 10 Ouest serait déjà réparée », insiste-t-il.

Ce qui est déploré par le SFPQ, c'est surtout que les ouvriers de Transports Québec s'occupent de moins en moins de la construction du réseau routier. « Ce que nous demandons, c'est de ramener en régie interne les tâches d'entretien récurrent du réseau : le scellement des fissures, la signalisation, la réparation de glissières, etc. », fait valoir M. Dagenais.

Souvent entendu par le SFPQ, l'employeur répète régulièrement que les coûts sont trop onéreux, sans toutefois avoir de chiffre à l'appui, rappelle le président régional.

« Il dira aussi que lorsque la pièce d'équipement est enlevée, les employés ne perdent pas leur travail. Ils seront mis à d'autres tâches, précise M. Dagenais. Vrai. Cependant, si l'on continue de cette façon, lors de départs à la retraite ou autre, ces ouvriers ne seront probablement pas remplacés, puis l'on enlèvera une autre pièce d'équipement comme un camion, une déneigeuse, etc. Le démantèlement de ce ministère dans notre région pourrait ainsi se poursuivre, mais ce n'est pas une fatalité », indique-t-il.

Répondre à des citoyens avant tout

Bien que le président régional du SFPQ n'a rien contre l'entreprise privée en général, il insiste pour dire que l'État doit servir d'abord et avant tout des citoyens, et non des clients.

« Ils ont le droit d'avoir de la qualité avec les impôts qu'ils paient, note M. Dagenais. Il est certain que c'est un plus grand défi pour les patrons de gérer du personnel que de gérer des contrats, mais je suis certain que ça donnera de meilleurs résultats au final. Et sans dire qu'il y a toujours de la collusion, moins il y a de contrats publics avec l'entreprise privée, moins il y a de risques de magouilles autour de ces contrats », assure-t-il.

« De toute évidence, comme l'a démontré le dernier rapport de la Vérificatrice générale, ce ministère n'est pas très doué dans la gestion des contrats; multiplier les instances de vérification des contrats n'est pas la solution, ajoute M. Dagenais. Ce qu'il faut, dans l'intérêt public, c'est que ce ministère donne plus de travail à ses propres équipes. En lui redonnant les moyens de s'acquitter de ses responsabilités, c'est tout ce ministère qu'il faut réparer », conclut-il.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
400 vélos revampés et mis en vente

400 vélos revampés et mis en vente
Grand nettoyage : plus de 500 tonnes ramassées au fil du temps

Grand nettoyage : plus de 500 tonnes ramassées au fil du temps
NOS RECOMMANDATIONS
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Anh Minh Truong : du cégep au grand écran
2 méthodes d'entrainement efficace pour brûler du gras

2 méthodes d'entrainement efficace pour brûler du gras
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Lebeau Vitres d’Autos
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boston Bar 23 avril 2018
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 26 avril 2018
Réveillez-vous!

Marie-Pier Verner, MSc.
Jeudi, 26 avril 2018
Mon ado est en psychothérapie

Daniel Nadeau
Mercredi, 25 avril 2018
Intentions voilées...

Catherine Côté
Mercredi, 25 avril 2018
La bonne tenue pour la bonne occasion

Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 25 avril 2018
Travis Cormier
Le meilleur et le pire Par François Fouquet Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 20 avril 2018
Quoi faire ce week-end
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus Par Vincent Lambert Jeudi, 19 avril 2018
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous