Fête nationale en Estrie 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La course Unis pour la cause de Waterville a amassé 14 100 $ et a accueilli 500 marcheurs et coureurs le 10 juin dernier.
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Bingo Abénaquis
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 7 juin 2018

Spectacle exclusif signé Robby Johnson et ses invités



 Imprimer   Envoyer 
Le chanteur country Robby Johnson profitera de son passage à la Fête du lac des Nations pour livrer un spectacle exclusif en compagnie de plusieurs invités tels que Gregory Charles, Corneille, Marie-Mai et Wilfred LeBouthillier.

Même s'il a quitté le Québec pour vivre sa carrière musicale à Nashville, Robby Johnson n'oublie pas ses racines. La province lui manque. Le chanteur country profitera de son passage à la Fête du lac des Nations pour livrer un spectacle exclusif en compagnie de plusieurs invités tels que Gregory Charles, Corneille, Marie-Mai et Wilfred LeBouthillier.

La carrière country du chanteur Robby Johnson à Nashville va bon train. Sa musique roule bien à la radio et il collaboré avec plusieurs artistes comme Keith Urban ou Jason Aldean en plus de participer à l'émission de soirée The Late Show. Malgré tout ce succès, le Québec lui manque quand même.

« On ne s'imposait aucune barrière, indique Robby Johnson. On ne se mettait pas de limite et on n'avait pas visualisé jusqu'où cette aventure pouvait mener. C'est sûr qu'on s'ennuie du Québec [ma famille et moi]. Ce qui me manque surtout, c'est le français. Quand je suis aux États-Unis, je chante des bouts de chanson en français. Je suis fier de ma langue et d'où je viens. Je suis fier d'être Québécois. »

Approché par la Fête du lac des Nations, Robby Johnson était enjoué à l'idée de performer à nouveau au Québec devant des personnes qui l'appuient depuis plusieurs années. « On a dit oui tout de suite, remarque-t-il. Marie-Mai m'avait dit que c'était un super festival et un des plus beaux au Québec. C'était donc naturel d'accepter. C'est important de revenir, de voir son monde et lui dire merci. Je veux qu'on tripe en français et qu'on vibre dans notre langue. »

Le 19 juillet prochain, Robby Johnson montera sur scène avec Marie-Mai, Corneille, Gregory Charles et Wilfred LeBouthiller. « C'est un spectacle unique qui va arriver seulement une fois, affirme-t-il. Il ne faut pas le manquer. Ça ne se reproduira pas. Je vais faire ça avec des amis, des gens que j'ai eu le plaisir de rencontrer. J'amène des chums pour triper avec moi. Les artistes vont chanter ce qu'ils veulent. Marie-Mai va monter sur scène avec David [Laflèche]. Ça aussi, c'est quelque chose d'unique. »

Présenter un premier album francophone

Depuis un an et demi, Robby Johnson songeait à réaliser un projet en français. C'est à la suite d'une rencontre avec Gregory Charles que tout s'est mis en place. « Dans un spectacle, j'ai chanté en français avec lui, rappelle le principal intéressé. Au début, je n'étais pas convaincu de faire un projet en français même si j'ai chanté souvent dans cette langue. Avec Grégory, j'ai tripé et les gens aussi. J'ai décidé de me lancer dans l'aventure. »

Ce projet francophone que Robby Johnson attendait, c'est la sortie d'un album, qui devrait être disponible en octobre prochain. Il a d'ailleurs collaboré avec Corneille pour l'écriture de son premier single Au bout de nos doigts. « Ce projet tombe vraiment au bon moment parce que ça fait en sorte qu'on est plus souvent au Québec, se réjouit-il. Dernièrement, on a plus d'entrevues, plus de [visibilité] à la télé. On travaille sur l'album avec des collaborations et on va en studio. On est donc plus souvent ici et ça fait du bien. On se ressource et on aime ça. »

Chanter en français et en anglais, « c'est deux mondes différents », confirme Robby Johnson. « Tu peux chanter presque n'importe quoi en anglais et ça va bien sonner, poursuit-il. En français, c'est beaucoup plus difficile. Dans mes chansons, j'aime parler, dialoguer et avoir une histoire concrète. En français, les chansons doivent être un peu plus imagées. La langue française a cette beauté et il faut l'utiliser. »

L'album francophone de Robby Johnson aura une influence urbaine et pop, avec une touche de country. Les inspirations demeureront par contre les mêmes qu'en anglais : le quotidien, la famille, les valeurs, le questionnement, la vie et la séduction.

Apprécier la musique pour ce qu'elle est

Depuis le début de sa jeune carrière, Robby Johnson ne se met pas de restriction dans sa musique. Il adore chanter du country traditionnel et du new country. Une chose est certaine, il ne veut pas refaire ce qui a déjà été fait, notamment pour son prochain album anglophone qui est aussi cours de réalisation.

« On est rendu complètement ailleurs, souligne-t-il. On fait du nouveau et on ne refait pas ce qui a déjà été fait. Le nouvel album anglophone sera plus new country. Un peu dans le style de Keith Urban. Quand je chante du country pop et rock, c'est très apprécié des Québécois et des [Américains]. La musique, tu l'apprécies pour ce qu'elle est tout simplement. »

Lorsqu'il n'est pas au Québec, Robby Johnson se promène aux États-Unis d'un état à l'autre pour donner des spectacles. Il se demande parfois même à quel endroit il se trouve. « Après avoir été porté mon fils à l'école le matin, je vais vers le studio ou je vais dans un local d'écriture pour composer des chansons avec des auteurs-compositeurs, note-t-il. Il y en a des milliers à Nashville. Il y a tellement de choses qui se font. Tu te réveilles et tu te demandes où tu te trouves. Tu réalises après que tu es dans tel état avec tel spectacle », dit-il en riant.

Le 19 juillet prochain à Sherbrooke, Robby Johnson sera fidèle à lui-même. Il  fera de la «musique pour que les gens aient du plaisir».


Restaurant Pacini
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L’humour, une affaire de passion

L’humour, une affaire de passion
De découverte en découverte ou d’un succès à l’autre

De découverte en découverte ou d’un succès à l’autre
NOS RECOMMANDATIONS
Déneiger son automobile; une activité dangereuse

Déneiger son automobile; une activité dangereuse
Les meilleures amandes au chocolat du pays viennent de Sherbrooke

Les meilleures amandes au chocolat du pays viennent de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 18 juin 2018
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 25 mai 2018
Les blockbusters à ne pas manquer cet été

Oserez-vous la coupe courte ? Par Priscilla Boutin Mercredi, 13 juin 2018
Oserez-vous la coupe courte ?
L’autisme dans le ventre? Par Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP Vendredi, 15 juin 2018
L’autisme dans le ventre?
Les meilleures amandes au chocolat du pays viennent de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Jeudi, 14 juin 2018
Les meilleures amandes au chocolat du pays viennent de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous