Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
23°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Le parc Jacques‑Cartier fermé à la circulation automobile du 22 au 24 juin pour les festivités de la fête nationale.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
J & M Grégoire
ACTUALITÉS / Estrie
Eliane Thibault Par Eliane Thibault
ethibault@estrieplus.com

Mercredi, 8 avril 2015

Il n’y aurait pas trop de restos à Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 

La critique a souvent été entendue. Dès qu'un restaurant ferme ses portes à Sherbrooke, plusieurs sont alors prêts à affirmer qu'il y en a trop. Pourtant, selon l'observatoire commercial sherbrookois, il n'en n'est rien.

Sur 21 villes au Québec, Sherbrooke se retrouve au 13e rang quant à l'offre de restauration par habitant. À Sherbrooke, on compte un restaurant pour 588 habitants. À titre comparatif, la ville de Joliette est en première position avec un restaurant pour 311 habitants. Quant à Rouyn-Noranda, elle arrive dernière avec un restaurant pour 860 habitants.

« Lorsqu'on pose la question aux propriétaires de ces restaurants, ils nous disent qu'ils n'ont pas besoin d'une règlementation. Le marché, par lui-même, fait en sorte que si un restaurant ferme, un autre ouvrira et que chacun y trouve sa niche », explique Louisda Brochu, président de Commerce Sherbrooke.

Celui-ci cite en exemple le restaurant l'Auguste. Ayant participé à l'étude, la propriétaire Anick Beaudoin y mentionne que s'il y avait eu un moratoire, elle n'aurait pu ouvrir son restaurant il y a sept ans.

« Je pense qu'en tant qu'entrepreneur, il faut avoir une conscience sociale à l'échelle du quartier et de la ville. Les restaurants doivent travailler ensemble pour avoir des offres différentes », a-t-elle déclaré au moment de cette étude.

Les résultats présentés font état des chiffres à travers la ville, mais ne sont pas détaillés pour les différents quartiers. De ce fait, Louisda Brochu convient qu'il aurait été intéressant de connaître ces données pour le centre-ville de Sherbrooke.

« C'est normal que dans un centre-ville, qui est un pôle suprarégional, qu'il y ait une concentration plus élevée de restaurants », convient-il.

Celui-ci mentionne qu'il peut même y avoir un intérêt à ce que plusieurs restaurants se retrouvent sur la même artère. Il évoque notamment certaines rues montréalaises, reconnues pour la variété des restaurants qui y sont offerts. Seulement avec leurs nombreuses tables, celles-ci attirent la clientèle.  


Vieux Clocher de Magog 18 juin 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le colis suspect contenait de la nourriture

Le colis suspect contenait de la nourriture
Médaille d'argent pour Sherbrooke, dans tout l'Amérique du Nord

Médaille d'argent pour Sherbrooke, dans tout l'Amérique du Nord
NOS RECOMMANDATIONS
Cégep de Sherbrooke: premier à offrir une formation spécialisée en Cybersécurité

Cégep de Sherbrooke: premier à offrir une formation spécialisée en Cybersécurité
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
J & M Grégoire juin 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 20 juin 2018
Fêter la nation québécoise

Catherine Côté
Mercredi, 20 juin 2018
Mode homme – Les tendances de l’été

François Fouquet
Lundi, 18 juin 2018
Il est où, l’essentiel, il est où?

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 18 juin 2018
Oser le monde au Cégep de Sherbrooke!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 18 juin 2018
Club de Golf Milby 27 mai 2018
Oserez-vous la coupe courte ? Par Priscilla Boutin Mercredi, 13 juin 2018
Oserez-vous la coupe courte ?
Cégep de Sherbrooke: premier à offrir une formation spécialisée en Cybersécurité Par Cynthia Dubé Jeudi, 14 juin 2018
Cégep de Sherbrooke: premier à offrir une formation spécialisée en Cybersécurité
Déneiger son automobile; une activité dangereuse Par Me Ariane Ouellet Jeudi, 14 juin 2018
Déneiger son automobile; une activité dangereuse
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous