Matelas Houde - janvier 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Vendredi, 14 août 2015

Cinq nouveaux hectares de nature préservés en Estrie



 Imprimer   Envoyer 
Marie-José Auclair, présidente du c.a., Mme Moisan et M. Plante, donateurs et Mélanie Lelièvre, directrice générale de Corridor appalachien

Par la générosité d'un citoyen averti, l'organisme Corridor appalachien devient propriétaire de la Réserve naturelle de l'Annedda, située sur le territoire de la municipalité d'Ulverton. 5,12 hectares de nature seront ainsi protégés et conservés sous l'œil attentif de l'organisme. Corridor appalachien a su gagner la confiance de l'ancien propriétaire de la réserve, Berthier Plante. 

La mission de l'organisme est de protéger les milieux naturels qui ont une valeur écologique importante par la variété de leur faune, de leur flore et de leurs arbres. La Réserve de l'Annedda compte plusieurs espèces d'oiseaux piscivores telles que le grand héron, le harle huppé, le martin-pêcheur d'Amérique et le balbuzard pêcheur. Une espèce menacée, le pygargue à tête blanche, s'y réfugie de temps à autre.

D'ordinaire, Corridor appalachien soutient les associations locales, les propriétaires privés et les groupes de conservation de la nature. Les dons écologiques sont habituellement faits à ces associations.

Dans le dossier de la Réserve de l'Annedda, aucun groupe n'intervenait à l'échelle locale. Corridor appalachien a donc déployé les mécanismes nécessaires à en obtenir la gestion.

Les Estriens protègent leurs terres

Une aire protégée est un territoire clairement défini qui est reconnu et géré pour la préservation de ses habitats, explique Mélanie Lelièvre. Lorsqu'une réserve naturelle est donnée par un propriétaire privé, on parle de don écologique. Légalement, le gestionnaire s'engage à ne pas faire du don autre chose qu'une réserve.

« L'idée est que ces projets-là répondent à des valeurs et à des aspirations des propriétaires. Pour M. Plante, c'est un grand soulagement. Il a la garantie que la propriété qu'il chérie ne soit pas vendue, coupée et qu'elle n'aura aucune autre vocation que d'être une réserve naturelle. »

« Les Estriens sont préoccupés par l'avenir de leurs terres, commente Mme Lelièvre. Beaucoup de gens se sentent interpellés par la préservation. Il n'y a pas d'autres régions au Québec où on a connu un tel essor dans les aires protégées en terres privées. »Depuis douze ans, 12 500 hectares de nature ont ainsi été protégés en Estrie. En 2014 seulement, 928 en une douzaine de transactions.

Cet essor s'expliquerait notamment par une communauté de propriétaires qui sont sensibilisés à la préservation de la nature et qui se prennent en charge en formant des associations. 22 nouveaux projets sont actuellement dans les cartons de Corridor appalachien.

« Ici, on n'attend pas après le gouvernement pour s'organiser en groupes de conservation, explique Mme Lelièvre. Il y a quelque chose en Estrie qui est différent des autres régions. »


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
NOS RECOMMANDATIONS
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2

Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
The Barr Brothers
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible? Par Alexandre Dagenais Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 janvier 2018
Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous