Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 28 juin 2017

La moitié des locataires quittent leur logement sans faire le ménage



 Imprimer   Envoyer 
Autre problématique bien présente dans les logements; celle des punaises de lit. Une sensibilisation plus accrue doit être faite à ce sujet.

Le Regroupement des Propriétaires d'habitations locatives demande au gouvernement du Québec de changer la loi concernant les dépôts de sécurité. C'est qu'il considère qu'un nombre élevé de logements sont remis en mauvais état par les anciens locataires.

Selon Annie Lapointe, du Regroupement des Propriétaires d'habitations locatives (RPHL), la moitié des locataires ne font pas le ménage de leur logement avant de quitter. Plusieurs logements sont aussi saccagés et remis en piètre état, selon Mme Lapointe.

«C'est la responsabilité du locataire de remettre le logement dans un état de propreté. Le propriétaire lui a l'obligation de remettre, le premier juillet, le logement en bon état et propre. Cette responsabilité est parfois difficile à assumer, puisque bien souvent l'ancien locataire quitte le premier juillet et le nouveau arrive la même journée, ce qui cause un problème», explique Mme Lapointe.

Depuis plusieurs années, le Regroupement des Propriétaires d'habitations locatives demande au gouvernement du Québec de changer la loi concernant le dépôt de sécurité. Pour le moment, il est illégal de demander à un nouveau locataire de donner un dépôt.

Mme Lapointe déplore le fait que seule la province du Québec ne permet pas aux propriétaires de s'assurer une sécurité avec les dépôts.

«Nous en avons déjà discuté avec le gouvernement par le passé et récemment avec le député Luc Fortin. Toutes les autres provinces ont l'autorisation de demander un dépôt, soit un montant de d'environ deux semaines de loyer. Au Québec, nous ne pouvons même pas demander un dépôt pour les meubles ou électroménagers que nous prêtons.»

Les avantages d'un dépôt de sécurité sont nombreux, selon Mme Lapointe, et ce, tant pour les propriétaires que les locataires. Par exemple, la propriété de l'emplacement. Autre exemple, dans certaines provinces, on autorise les propriétaires à demander un dépôt pour les animaux de compagnie.

«Cette autorisation au Québec permettrait à certains propriétaires d'être plus enclin à accepter les animaux dans leurs logements. »

Notons que cette loi permettrait aussi de donner des amendes aux locataires qui abandonnent ou maltraitent leur animal.

Punaises de lit

Autre problématique bien présente dans les logements; celle des punaises de lit. Une sensibilisation plus accrue doit être faite à ce sujet. Le phénomène des punaises de lit a pris d'énormes proportions au cours des dernières années. La période de déménagement vient aggraver le problème.

«Certaines personnes vont ramasser un divan, un matelas ou autres objets sur le bord de la rue qui semblent être en bon état, mais il y a peut-être une raison qui fait qu'ils se retrouvent sur le bord du chemin. Il faut faire attention», explique Mme Lapointe.

Les punaises de lit se reproduisent rapidement. Un logement infecté doit vite être pris en charge. Des précautions sont nécessaires pour les enrailler.

Selon Martin Messier, président du RPHL, la présence de punaises est la conséquence des comportements des locataires et de leurs agissements.

«Mais lorsqu'un logement est infesté, c'est au propriétaire que revient la responsabilité de décontaminer le logement et les autres autour, quand ce n'est pas l'immeuble au complet!, déplore-t-il. Les propriétaires sont souvent aux prises avec des situations où les locataires ne déclarent pas la présence de punaises. Certains refusent même de collaborer en interdisant l'accès au logement infesté de punaises. Et évidement la propagation s'étend tellement vite que c'est l'immeuble au complet qui est touché.»

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Briser les barrières culturelles dans trois provinces

Briser les barrières culturelles dans trois provinces
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail

L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
The Barr Brothers
Rhume: un mal nécessaire pour le système immunitaire de l'enfant Par Bedon & bout'chou Jeudi, 11 janvier 2018
Rhume: un mal nécessaire pour le système immunitaire de l'enfant
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Quoi faire ce week-end
Un chien laissé dehors à Stanstead meurt de froid Par Cynthia Dubé Mercredi, 10 janvier 2018
Un chien laissé dehors à Stanstead meurt de froid
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous