magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 20 mai 2015

Regroupement des Caisses Desjardins



 Imprimer   Envoyer 

Le projet de regroupement des Caisses Desjardins de Dudswell-Saint-Camille, East Angus et Weedon semble rassurant pour les membres qui se font promettre que dans le court terme, aucune ne sera fermée. Fortes de la position des différents conseils d'administration qui, à l'unanimité, favorisent cette alliance, les quelque 120 personnes qui ont assisté aux assemblées d'information laissent entendre qu'elles sont favorables à l'idée, bien que certains affichent leur opposition. Les trois entités rassemblent environ 12 500 utilisateurs.

Cette crainte dissipée, les sociétaires présents ont porté une attention soutenue aux données que leur ont fournies les présidents des C.A. des Caisses Desjardins de Dudswell-Saint-Camille, East Angus et Weedon. Claude Larose, Rémi Vachon et Richard Dostie, épaulés par la 0, ont rencontré leurs membres lors de ces soirées. Ces dernières les prépareront à voter les 15, 16 et 17 juin prochain. Solidité financière accrue, meilleure qualité des services rendus et des offres mieux adaptées à la vie économique des coopérants et plus grand soutien pour les collectivités par le biais d'un engagement supérieur à répondre aux projets porteurs de la région, résumeraient les avantages du regroupement. La nouvelle structure porterait le nom de Caisse du Nord du Haut-Saint-François.

Les besoins de la clientèle deviennent de plus en plus complexes en matière d'épargne et de crédit, indique Mme Longchamp. Pourtant, note-t-elle, les parts du marché dans ses domaines pour le secteur nord de la MRC démontrent une faible pénétration. L'épargne gravite autour du 32 % dans les trois caisses. Cependant, les épargnants de ce coin de pays en confient plus de 12 % à d'autres à l'extérieur au territoire concerné, et plus de 56 % vont aux multiples compétiteurs. En ce qui concerne le crédit, les trois institutions prêtent quelque 33 % à ses membres alors que d'autres, hors régions, en détiennent environ 20 % contre presque 47 % pour les banques de tout acabit.

Le regroupement des trois entités offrirait à la clientèle de meilleurs services en permettant à son personnel de se spécialiser tout évitant d'être trois pour le même service. La rétention des professionnels et la relève seraient, selon Mme Longchamp, plus faciles à gérer. La rentabilité financière s'en trouverait accrue dans un contexte de forte compétition. Enfin, ces alliances augmenteraient le potentiel de marché.

Sur ses sujets, la directrice mentionne que le taux de pénétration de Desjardins dans cette partie du territoire du HSF est de 75 %. Une meilleure utilisation du capital libéré par l'intégration en une même unité des trois entités permettrait de grignoter année après année une part de quelque 802 M$ détenus par les compétiteurs.

À l'heure actuelle, la solidité financière des caisses du secteur est rassurante. En actif, elles disposent, en 2014 de 305,6 M$, un volume d'affaire de 559,5 M$ et des réserves de 22,6 M$. On prévoit en 2018 un actif de 365,2 M$, un volume de 678,9 M$, des réserves de 30,9 M$. Cependant, pour produire 1 $, il en coûte quelque 0,859 cents alors que les banques y arrivent avec à peu près 0,65 $. Cet indice à la productivité financière de 85,9 %, les dirigeants espèrent qu'en 2018, il descendra à 74,5 % augmentant de ce fait la capitalisation. En 2014, les excédents avant impôt totalisaient 2,3 M$. Avec le regroupement, on espère atteindre 3,6 M$. Depuis les trois dernières années, les trois caisses ont retourné dans le milieu 279 000 $ utilisés à des activités caritatives, sociales et communautaires.

Dans la nouvelle structure qui devra, dans chaque municipalité, être adoptée par les 2/3 des membres présents, cinq personnes seront élues pour les représenter afin d'assurer l'équité. Cette recherche de représentation proportionnelle s'applique aussi au comité de surveillance et au comité exécutif. Malgré l'impression sécurisante qu'ont pu laisser paraître les rencontres, certains comme Jean-Pierre Briand, maire de Dudswell, ont opposé une fin de non-recevoir. « On déshabille la ruralité », s'est-il plaint. « Desjardins se fout des petits épargnants au profit des gros des villes », a-t-il ajouté. Restait cependant une inquiétude qui pointait partout. « Et si le regroupement ne fonctionne pas, qu'arrivera-t-il de nos caisses? » Claude Larose, président de la Caisse de Dudswell, a affirmé que déjà chacune a un plan triennal qui garantit leur bon fonctionnement. Revenant à la charge, M. Briand s'est plaint de la fermeture de Saint-Camille. Jacques Messera, conseiller stratégique, a répliqué qu'en 1922, Alphonse Desjardins lui-même avait fermé 90 comptoirs pas rentables ou mal gérés. Pour sa part, Richard Dostie prendrait personnel l'échec du regroupement. « C'est que je n'aurais pas fait assez d'efforts », a-t-il affirmé. Rappelons que les votes se tiendront le 15, 16 et 17 juin prochain. De nombreuses annonces vous donneront les informations complètes.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail

L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
Bris d’aqueduc : la situation revenue à la normale

Bris d’aqueduc : la situation revenue à la normale
NOS RECOMMANDATIONS
Un jeune de 22 ans arrêté pour exploitation sexuelle

Un jeune de 22 ans arrêté pour exploitation sexuelle
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Bedon & bout'chou
Briser les barrières culturelles dans trois provinces Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Briser les barrières culturelles dans trois provinces
Mille mots d’amour signés par des artistes Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 janvier 2018
Mille mots d’amour signés par des artistes
Faire pousser nos cheveux: pas si facile? Par Marianne Therriault Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous