Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
11°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Restaurant Auguste
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mardi, 6 mars 2018

Fausse sollicitation par des ados au nom du Refuge Le Château



 Imprimer   Envoyer 
L’équipe du refuge pour chats déplore la situation et demande à la population d’être vigilante.

Le Refuge Le Château, qui a pour but de sauver et d'héberger des chats abandonnés, prévient la population que des adolescents se servent du nom de l'organisme pour faire du porte-à-porte un peu partout dans Sherbrooke et solliciter des dons.

Depuis quelques semaines, des jeunes âgés de 11 à 20 ans sillonnent les rues de la ville pour faire du porte-à-porte au nom de l'organisme sans but lucratif le Refuge Le Château. Ils vendent du chocolat, du café ou demandent carrément des dons en argent. Le problème, c'est que le refuge situé sur la rue King est n'est pas en campagne de financement et n'a jamais donné le feu vert à qui que ce soit pour amasser des dons.

L'équipe déplore la situation et demande à la population d'être vigilante. « Des gens font du porte-à-porte en se servant de notre nom, sans notre consentement, indique Martin Provost, copropriétaire du refuge Le Château. Nous sommes très strictes lors de nos campagnes de financement et nous ne voulons surtout pas perdre la confiance des gens. Les dons sauvent notre refuge. »

Il y a quelques semaines, le refuge a reçu un appel d'une dame qui disait avoir donné 10 $ à un enfant d'environ 11 ans qui faisait du porte-à-porte au nom du refuge. L'organisme a immédiatement réagit en publiant sur les réseaux sociaux une mise en garde à ce sujet.

« Par la suite, nous avons reçu plusieurs appels de personnes qui affirmaient avoir reçu la visite d'adolescents qui sollicitaient des dons pour nous, raconte M. Provost. Selon les descriptions, il s'agit de jeunes âgés entre 11 et 20 ans et ils n'ont aucun permis. L'un d'entre eux a été pris en photo par une résidente et nous l'avons identifié, mais le porte-à-porte ne s'est pas arrêté. En pleine semaine de relâche, on pense même que la situation sera pire. »

Aucune plainte pour le moment n'a été déposée au Service de police de Sherbrooke, mais M. Provost n'écarte pas la possibilité d'avoir recours aux autorités dans ce dossier.

« Nous avons lancé deux appels sur les réseaux sociaux pour que les personnes se manifestent, mais en vain. Nous ne voulons pas perdre notre crédibilité auprès des gens. Notre cause est trop importante », souligne M. Provost, précisant du même coup que leur prochaine campagne de financement n'est prévue qu'en juin.

Notons que lorsque les bénévoles du Refuge Le Château font du porte-à-porte, ils présentent un permis, un dépliant de l'organisme et une canne de dons au nom de l'organisme.    


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Pas de cannabis au lac des Nations

Pas de cannabis au lac des Nations
De la recherche financée par des professeurs

De la recherche financée par des professeurs
NOS RECOMMANDATIONS
Top 5 de la « Body positivity »

Top 5 de la « Body positivity »
Des œuvres à la rescousse d’étudiants

Des œuvres à la rescousse d’étudiants
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Club de Golf Milby
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver» Par Vincent Lambert Vendredi, 14 septembre 2018
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 septembre 2018
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux
Apprendre à accepter la maladie mentale Par Vincent Lambert Mercredi, 12 septembre 2018
Apprendre à accepter la maladie mentale
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous