Vieux Clocher de Magog
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 3 août 2017

Transporter les graffitis sur des bacs de récupération



 Imprimer   Envoyer 
Les nombreux bacs sont présents en grand nombre dans la ville, et c’est un bon outil pour les artistes de s’exprimer et d’être vus.

Quatre bacs de récupération de vêtements auront désormais leur couleur propre. En effet, situés dans différents endroits de la ville de Sherbrooke, ils mettront de l'avant l'art urbain et une interaction entre les gens.

L'art urbain est souvent une solution pour résoudre les problèmes de graffitis illégaux. C'est pourquoi l'entreprise Récupex s'est alliée à l'artiste Nicolas Lareau et au comité de Tag et graffitis pour promouvoir la créativité de quatre artistes de la région.

« Il y a environ un an, j'ai eu l'idée de créer un projet d'art urbain, explique Nicolas Lareau, artiste peintre de Sherbrooke. Je voulais faire quelque chose qui pouvait permettre une interaction avec les gens du milieu plus populaire. On a donc localisé des endroits dans la ville de Sherbrooke qui sont un peu plus touchés par les tags et graffitis. L'idée a maturé et le concept a été de créer des œuvres d'art sur des bacs de récupération de vêtements », précise-t-il.

Les nombreux bacs sont présents en grand nombre dans la ville, et c'est un bon outil pour les artistes de s'exprimer et d'être vus. « On a une fierté chez Récupex à l'intérieur de ce projet, indique Benoît Fontaine, directeur général de l'entreprise. Ce type d'art appartient à tout le monde. On est heureux de contribuer au développement artistique », ajoute-t-il.

Parmi les artistes impliqués dans le projet l'Art de récupérer, on retrouve notamment Jessica Chabot, Joël Brault, Marc-Olivier Lamothe et Ultra nan. Il s'agit pour eux d'offrir une vitrine sur l'art urbain.

« Ce projet souhaite valoriser le travail artistique des jeunes issus de la région et améliorer l'aspect d'équipement offert à la population sherbrookoise, souligne Yves Gaudet, directeur du développement chez Récupex. Ces bacs de récupération contribueront à créer un environnement plus propre dans les espaces urbains où ils seront installés pour une longue durée. »

Notons qu'un des quatre bacs sera installé devant la boutique t.a.f.i. & compagnie ce samedi 5 août dans le cadre de l'événement Bouffe ton Centro.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Carnaval se dirige vers une édition record

Le Carnaval se dirige vers une édition record
Marvel, toujours la même chose? Vraiment?

Marvel, toujours la même chose? Vraiment?
NOS RECOMMANDATIONS
Mini-maisons en milieu urbain: Sherbrooke enregistre une 1ère au Canada

Mini-maisons en milieu urbain: Sherbrooke enregistre une 1ère au Canada
Meilleure accessibilité pour la mobilité réduite à Ayer’s Cliff

Meilleure accessibilité pour la mobilité réduite à Ayer’s Cliff
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
LE BOSTON BAR - semaine 19 fevrier 2018
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 16 février 2018
Marvel, toujours la même chose? Vraiment?

Jean-Marc Rozon raconte les Olympiques d’hier et d’aujourd’hui Par Vincent Lambert Mercredi, 14 février 2018
Jean-Marc Rozon raconte les Olympiques d’hier et d’aujourd’hui
Petit guide pour se composer une garde-robe bien équilibrée! Par Catherine Côté Mercredi, 14 février 2018
Petit guide pour se composer une garde-robe bien équilibrée!
Apprendre le bonheur Par Rosemarie Lacroix Jeudi, 15 février 2018
Apprendre le bonheur
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous