Théâtre des employés du CHUS
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
2°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Théâtre des employés du CHUS
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 24 septembre 2014

Le Rallye de l’aéroport de Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 

L'aéroport de Sherbrooke n'est pas loin de la ville ni des centres urbains périphériques. Au plus, une bonne demi-heure de Magog, Disraeli, Asbestos..., et à peine 24 minutes de Sherbrooke. Serge Audet de la Chambre de commerce de cette municipalité, avait l'intuition de ce temps.

Le Rallye de l'aéroport l'a confirmé. Pour le Haut-Saint-François, cette information revêt une importance majeure puisqu'on y reconnaît l'intérêt de développer le parc industriel autour de l'aérodrome.

Nicole Robert, préfet de la MRC du Haut-Saint-François et présidente du CLD, siège au Comité de développement de l'aéroport de Sherbrooke (CDAS) à ce titre. Elle profite de ce moment pour témoigner du fait qu'à la table de la MRC, les maires adhèrent de plus en plus à l'idée de miser sur ce moteur de l'économie régionale pour l'essor du parc industriel qui l'encercle. « En région, on commence à trouver que c'est sérieux; on a la volonté d'aboutir à quelque chose » indique-t-elle. Elle se réjouit de l'initiative de M. Audet qui, fatigué qu'on ignore le potentiel du terrain d'aviation, s'est investi dans cette activité pour sensibiliser des femmes et des hommes d'affaires de la région à sa proximité et en ses possibilités. Pour la préfet, c'est une aide importante apportée au développement de ce mode de transport. « Il reste plusieurs étapes à franchir à la CDAS avant que le projet se réalise », ajoute-t-elle réaliste.

Noël Landry, maire de Cookshire-Eaton, avait le visage souriant. « C'est un projet rassembleur », indique-t-il d'entrée de jeu. Il prévoit qu'il dynamisera le démarrage d'entreprises. Il insiste: « Sherbrooke devrait favoriser un projet comme Valoris pour la solidarité régionale. » Il garde pour quelque temps encore un projet important sous le manteau, projet qu'il a hâte d'annoncer. Toutefois, le maire n'est pas tendre à l'endroit du gouvernement fédéral. « On a déjà 20 ans de retard à cause d'Ottawa; ce n'est pas avec ça qu'ils (les conservateurs) vont gagner des voix aux prochaines élections », avance-t-il.

Pour Robert Roy, maire de East Angus, ce rallye et l'augmentation du trafic aérien prochain vont mettre le Haut-Saint-François et Sherbrooke sur la carte. Faisant référence aux Mille et une saisons, il suggère que les administrateurs ont choisi de rester à Scotstown parce qu'ils croient à l'avènement de la station aéroportuaire. Il donne aussi en exemple la perte d'entreprises qui se sont installées ailleurs à défaut de voir atterrir de gros avions. Il a mentionné qu'actuellement, un service de douane pouvait être utilisable pour des petits transporteurs de moins de trente passagers entrant au Canada. Considérant ce fait, il se demande pourquoi les hésitations à accorder cette accréditation complète pour tous les aéronefs arrivant et sortant du pays.

Pour le président de la Chambre de commerce du Haut-Saint-François, Guy Boulanger, il est évident que l'aéroport est un outil majeur pour le développement du territoire. « Si des compagnies de l'extérieur viennent s'établir près de l'aéroport, ça va générer des revenus additionnels, susciter la création de nouveaux commerces. Ça va amener plein de vie », complète-t-il.

Au titre d'utilisateurs fréquents du transport aérien à partir de Burlington, Gaétane Plamondon et Gaston Tardif, de Tardif Diesel, verraient d'un bon oeil d'utiliser l'aéroport à proximité. Pour de la formation, leurs employés vont rencontrer des fabricants de camions et de pièces, principalement aux États-Unis. Mme Plamondon a hâte de prendre des avions qui feront la navette vers ces destinations.

Quelque 100 entrepreneurs de la région ont participé à ce rallye, mentionnait M. Audet. Il rappelait que la ville avait tendance à s'étendre en direction de Montréal. Il souhaite l'inverser en misant sur la proximité de l'aéroport. « Sherbrooke se développe à l'envers », fait-il remarquer. Les personnes qui atterrissent là doivent ajouter à leur trajet quelque deux heures supplémentaires tandis que s'ils s'arrêtaient à l'aérodrome, ils seraient déjà rendus. Annie Lessard, présidente de la Chambre de commerce de Sherbrooke, rappelle le message de la courte distance entre Sherbrooke et la piste. Bromont, selon elle, est trop loin pour la région.

La majorité des gens présents ont applaudi l'initiative de M. Audet. De tous les côtés fusaient les noms des destinations possibles. L'Europe, les États-Unis principalement, des villes comme Halifax pour des vacances soleil, d'autres villes canadiennes... On parle aussi de mariage d'affaires avec la ville de Burlington aux États-Unis vers qui, pour l'instant, se dirige une partie des voyageurs.

Le maire Bernard Sévigny de Sherbrooke déplore les opportunités manquées. « Il n'y a rien comme une année électorale pour pousser le dossier », suggère le premier magistrat, qui ajoute: « Il est pas mal plus facile de travailler avec nos voisins qu'avec le gouvernement canadien. »


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La Fondation du CHUS en mode sensibilisation

La Fondation du CHUS en mode sensibilisation
Le ProGym accueillera deux surfaces de Dek Hockey

Le ProGym accueillera deux surfaces de Dek Hockey
NOS RECOMMANDATIONS
Attention au stationnement de nuit dès mercredi

Attention au stationnement de nuit dès mercredi
Juvénal contre César… ou google-moi la vie

Juvénal contre César… ou google-moi la vie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

LES DENIS DROLET
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort Par Cynthia Dubé Mardi, 14 novembre 2017
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort
Attention au stationnement de nuit dès mercredi Par Cynthia Dubé Lundi, 13 novembre 2017
Attention au stationnement de nuit dès mercredi
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire Par Cynthia Dubé Mardi, 14 novembre 2017
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous