Remises Gagnon
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La chanteuse Ginette Reno rencontrera ses admirateurs, demain, de 15 h à 16 h, au Costco de Sherbrooke.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Clinique Supra Santé nov 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Vendredi, 13 février 2015

Raïf Badawi échappe aux 50 coups de fouet



 Imprimer   Envoyer 

Le blogueur saoudien, Raïf Badawi, échappe pour une cinquième fois consécutive à sa sentence de 1 000 coups de fouet.

Tout comme les deux dernières semaines, Raïf Badawi n'a pas rencontré de médecin. Ce qui laisse présager que la décision de suspendre l'exécution pourrait être politique, soutiennent certains experts.

En effet, le 9 janvier dernier, Raïf Badawi a reçu 50 coups de fouet sur la place publique. La semaine suivante, soit le 16 janvier, un médecin avait indiqué que les plaies de M. Badawi n'étaient pas suffisamment cicatrisées pour administrer les 50 autres coups de fouet. Depuis lors, il a été épargné de sa sentence.

Amnistie Internationale Estrie rappelle néanmoins que la condamnation de Raïf Badawi n'est pas annulée, d'où l'importance de continuer les moyens de pression et d'écrire au ministre des Affaires étrangères, Rob Nicholson.

Rappelons que l'État saoudien accuse M. Badawi d'avoir offensé les préceptes islamiques dans le forum en ligne, « Saudi Liberal Network», qu'il a lui-même créé en 2008 pour encourager le débat politique et social en Arabie Saoudite.

Il a été condamné à dix ans de prison, à mille coups de fouet et à une amende de près de 300 000 dollars canadiens. Il a été transféré depuis quelques mois à la prison Al Islahia où il purge sa peine.

Sa femme, Ensaf Haider, et ses trois enfants sont réfugiés politiques au Canada depuis novembre 2013. La famille réside désormais à Sherbrooke.

Plusieurs acteurs politiques réclament la libération de Raïf Badawi, emprisonné depuis juin 2012, notamment l'Assemblée nationale, le Parlement européen et des politiciens de toutes les allégeances politiques.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Ado recherché pour un vol de vêtements

Ado recherché pour un vol de vêtements
Ils volent un véhicule et causent un accident

Ils volent un véhicule et causent un accident
NOS RECOMMANDATIONS
Tu veux perdre du poids? Lèves-en

Tu veux perdre du poids? Lèves-en
Association étudiante du Cégep de Sherbrooke: au service de ses membres avant tout

Association étudiante du Cégep de Sherbrooke: au service de ses membres avant tout
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Ameublement Brand Source Gilles Boisvert 15 novembre 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 21 novembre 2018
Sommes-nous toujours des Canadiens français?

Catherine Côté
Mercredi, 21 novembre 2018
Le Glam à l’honneur pour les fêtes !

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Mardi, 20 novembre 2018
Guide de survie pour les fameux partys de Noël

François Fouquet
Lundi, 19 novembre 2018
Faire quelque chose, mais quoi? Mais qui?

Jacinthe Dubé 29 oct 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 16 novembre 2018
Quoi faire ce week-end
Tu veux perdre du poids? Lèves-en Par William Lafleur Mercredi, 14 novembre 2018
Tu veux perdre du poids? Lèves-en
Température hors norme pour l’Estrie Par Cynthia Dubé Mercredi, 14 novembre 2018
Température hors norme pour l’Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous