Centre de formation professionnelle 24-Juin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Val Estrie Ford
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Vendredi, 13 février 2015

Raïf Badawi échappe aux 50 coups de fouet



 Imprimer   Envoyer 

Le blogueur saoudien, Raïf Badawi, échappe pour une cinquième fois consécutive à sa sentence de 1 000 coups de fouet.

Tout comme les deux dernières semaines, Raïf Badawi n'a pas rencontré de médecin. Ce qui laisse présager que la décision de suspendre l'exécution pourrait être politique, soutiennent certains experts.

En effet, le 9 janvier dernier, Raïf Badawi a reçu 50 coups de fouet sur la place publique. La semaine suivante, soit le 16 janvier, un médecin avait indiqué que les plaies de M. Badawi n'étaient pas suffisamment cicatrisées pour administrer les 50 autres coups de fouet. Depuis lors, il a été épargné de sa sentence.

Amnistie Internationale Estrie rappelle néanmoins que la condamnation de Raïf Badawi n'est pas annulée, d'où l'importance de continuer les moyens de pression et d'écrire au ministre des Affaires étrangères, Rob Nicholson.

Rappelons que l'État saoudien accuse M. Badawi d'avoir offensé les préceptes islamiques dans le forum en ligne, « Saudi Liberal Network», qu'il a lui-même créé en 2008 pour encourager le débat politique et social en Arabie Saoudite.

Il a été condamné à dix ans de prison, à mille coups de fouet et à une amende de près de 300 000 dollars canadiens. Il a été transféré depuis quelques mois à la prison Al Islahia où il purge sa peine.

Sa femme, Ensaf Haider, et ses trois enfants sont réfugiés politiques au Canada depuis novembre 2013. La famille réside désormais à Sherbrooke.

Plusieurs acteurs politiques réclament la libération de Raïf Badawi, emprisonné depuis juin 2012, notamment l'Assemblée nationale, le Parlement européen et des politiciens de toutes les allégeances politiques.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Idée de sorties pour ce week-end

Idée de sorties pour ce week-end
Un jeune de 22 ans arrêté pour exploitation sexuelle

Un jeune de 22 ans arrêté pour exploitation sexuelle
NOS RECOMMANDATIONS
Les nouvelles rondes de René

Les nouvelles rondes de René
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?

Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Bedon & bout'chou
Un projet d’investissement de 11 M $ chez American Biltrite Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 janvier 2018
Un projet d’investissement de 11 M $ chez American Biltrite
Chevrolet Corvette GXE 2018 Mardi, 16 janvier 2018
Chevrolet Corvette GXE 2018
Briser les barrières culturelles dans trois provinces Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Briser les barrières culturelles dans trois provinces
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous