Bonjour l’Estrie
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Phoenix de Sherbrooke - 25 février 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Vendredi, 30 janvier 2015

Raïf Badawi ne sera pas fouetté



 Imprimer   Envoyer 

Pour une troisième semaine, Raïf Badawi sera épargné de sa séance de flagellation.

Les raisons demeurent inconnues, explique Mireille Elchacar, coordonnatrice d'Amnistie internationale en Estrie. « M. Badawi n'a pas rencontré de médecin, contrairement aux semaines précédentes », a-t-elle précisé.

Rappelons que le 9 janvier dernier, Raïf Badawi a reçu 50 coups de fouet sur la place publique. Depuis lors, il a été épargné de sa sentence en raison de son état de santé.

Le message d'Amnisitie internationale est le suivant : "il faut continuer d'agir et maintenir la pression jusqu'à ce que la peine soit clairement annulée et que Raif Badawi soit libéré ".

À savoir que le roi Salmane, nouveau roi d'Arabie saoudite, a procédé le 30 janvier dernier à un remaniement gouvernemental. Il a notamment nommé de nouveaux ministres de la Justice.

L'État saoudien accuse M. Badawi d'avoir offensé les préceptes islamiques dans le forum en ligne, « Saudi Arabian Liberals », qu'il a lui-même créé en 2008 pour encourager le débat politique et social en Arabie Saoudite.

Il a été condamné à dix ans de prison, à mille coups de fouet et à une amende de près de 300 000 dollars canadiens. Il a été transféré depuis peu de temps à la prison Al Islahia où il purgera sa peine.

Sa femme, Ensaf Haider, et ses trois enfants sont réfugiés politiques au Canada depuis novembre 2013. La famille réside désormais à Sherbrooke.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours

Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours
Un véhicule volé heurte une autopatrouille

Un véhicule volé heurte une autopatrouille
NOS RECOMMANDATIONS
Écoute-moi !!!

Écoute-moi !!!
Un véhicule volé heurte une autopatrouille

Un véhicule volé heurte une autopatrouille
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bonjour l’Estrie
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Samedi, 24 février 2018
Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Val Estrie Ford - février 2018
François Vaes, le successeur de Pierre Reid? Par Vincent Lambert Jeudi, 22 février 2018
François Vaes, le successeur de Pierre Reid?
« Donner une chance égale à tous les enfants » Par Vincent Lambert Mardi, 20 février 2018
« Donner une chance égale à tous les enfants »
Les Cantonniers affrontent les Élites en deuxième ronde Par Vincent Lambert Jeudi, 22 février 2018
Les Cantonniers affrontent les Élites en deuxième ronde
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous