Théâtre des employés du CHUS
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La mère de Félix Desautels-Poirier remercie tous ceux qui ont envoyé des messages d'encouragement à la famille.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 7 octobre 2015

Les producteurs se font entendre



 Imprimer   Envoyer 

Les producteurs de notre MRC majoritairement et de l'Estrie ont profité du récent débat des candidats dans Compton-Stanstead, organisé par la Chambre de commerce du Haut-Saint-François pour manifester leurs craintes quant à la survie intégrale du système de gestion de l'offre dans le processus des négociations Partenariat transpacifique (PTP). Ils ont demandé aux candidats de s'engager à maintenir cet acquis que l'on considère essentiel à la survie de ces derniers.

Le candidat conservateur, Gustavo Labrador, était absent au moment de la manifestation à l'extérieur. Pressé de questions par les producteurs, lors du débat, il a mentionné que son gouvernement protégerait la gestion de l'offre. Quant aux rumeurs voulant que le gouvernement fasse une brèche dans la gestion de l'offre, en acceptant d'ouvrir une augmentation de 10 % des importations de produits laitiers en provenance des États-Unis, soulèvent bien des craintes chez les producteurs. Le candidat s'est empressé à dire que « le 10 %, c'est les médias qui disent ça. Nous n'allons pas faiblir concernant la gestion de l'offre. Elle va rester telle quelle. »

Voulant rassurer les producteurs, le candidat conservateur fait valoir que son gouvernement a conclu des ententes de partenariat avec quelque 35 pays débouchant sur des opportunités d'affaires pour les entreprises canadiennes. Ce dernier parle de développer l'exportation et se dit prêt à accompagner les entreprises dans ce processus. Ces propos semblent n'avoir guère convaincu les producteurs.

Précédant le débat à l'extérieur, les trois autres candidats Marie-Claude Bibeau du PLC, France Bonsant du BQ et Jean Rousseau du NPD ont déclaré à tour de rôle leur appui au système de gestion de l'offre. Pour le député sortant, Jean-Rousseau, « c'est important et capital pour notre région et on va vous soutenir jusqu'au bout. » France Bonsant dénonce le gouvernement conservateur en mentionnant qu'il n'est pas légitimé de négocier en catimini et que sa formation politique allait voter contre le PTP si la gestion de l'offre en est affectée. Mme Bibeau mentionne que sa formation politique allait travailler en partenariat à protéger la gestion de l'offre.

Avec de gros tracteurs stationnés bien en vue à l'entrée du village à Ascot Corner et pancartes à la main, la cinquantaine de producteurs ont manifesté dans l'ordre leurs craintes. Le vice-président du Syndicat des producteurs de lait de l'Estrie, Marcel Blais, a rappelé les enjeux du maintien de la gestion de l'offre et des conséquences pour les producteurs de lait, de volailles et d'œufs. Il a évoqué que l'Accord Canada-Europe permettant 17 000 tonnes de nouvelles importations de fromages causerait des pertes annuelles de quelque 300 millions $ aux fromagers et producteurs de lait. « Avec le 10 %, ça serait une catastrophe et il y aurait beaucoup de fermes qui seraient en difficulté financière », exprime-t-il.

Selon l'UPA Estrie, on compte 548 productions laitières, 17 entreprises produisant de la volaille et 6 autres des œufs de consommation. Ces fermes représentent près du quart des fermes de l'Estrie et produisent la moitié des revenus agricoles de la région. « Toutes ces entreprises sont sous la gestion de l'offre, un système qui offre à tous, tant les producteurs que les transformateurs, les distributeurs et les consommateurs, des prix stables, sans nécessiter de subvention », d'exprimer François Bourassa, président de l'UPA Estrie dans un récent communiqué de presse.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un match sans lendemain et un retour en séries

Un match sans lendemain et un retour en séries
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté

Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté
NOS RECOMMANDATIONS
Leurre informatique: jeune homme de 17 ans arrêté

Leurre informatique: jeune homme de 17 ans arrêté
La crème du patinage de vitesse débarquera à Sherbrooke

La crème du patinage de vitesse débarquera à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
 
Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Tire le coyote
Jean Pinard récompensé pour ses 25 ans d’implication Par Vincent Lambert Mardi, 14 novembre 2017
Jean Pinard récompensé pour ses 25 ans d’implication
Un hiver sans tapis roulant Par William Lafleur Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant
Fitzpatrick disputera un 150e départ Par Vincent Lambert Jeudi, 16 novembre 2017
Fitzpatrick disputera un 150e départ
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous