Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Samedi, 19 décembre 2015

Adoptez une famille pour Noël



 Imprimer   Envoyer 
Par son projet, Adriana vise aussi à démontrer qu'une personne n'a pas besoin d'être riche financièrement pour être solidaire des familles plus démunies.

En 2003, Adriana Herrera Duarte est arrivée de Colombie à Sherbrooke en tant que réfugiée. En 2004, elle démarrait son projet « Adopter une famille pour Noël » pour soutenir les familles démunies de son nouveau milieu. Cette année, trois sont toujours en attente d'être adoptées.

« Dans les cours de francisation, je me suis rendu compte que la plupart des immigrants comme moi vivions dans la pauvreté. En arrivant ici, on se dit qu'on est capable de vivre avec l'aide sociale et que la pauvreté n'existe pas, mais bien sûr, ce n'est pas le cas, explique-t-elle. C'est au Centre Saint-Michel, en côtoyant des Canadiens, que je me suis rendue compte que la pauvreté est partout, pas seulement chez les immigrants. »

Son premier projet d'adoption de familles a permis à deux familles, l'une péruvienne et l'autre argentine, de passer un beau Noël.

« Le contexte de Noël est particulièrement difficile pour les familles avec des enfants à cause des cadeaux et de tout ce qui tourne autour, soutient Adriana. Moi-même j'étais dans une situation de précarité économique, mais je me suis demander comment je pourrais partager le peu que j'ai avec d'autres. C'est ça, au fond, l'important : c'est d'être solidaire. »

Plusieurs personnes ont participé à son projet et ce, dès les premières années.

« C'est une initiative personnelle qui est devenue un beau mouvement de solidarité. J'adore travailler avec les écoles et sensibiliser les jeunes à la pauvreté. Ce sont eux qui vont chercher la nourriture et ils vont eux-mêmes dans les familles remettre leurs paniers. Ils voient qu'il existe un problème de société, mais ils se rendent compte aussi qu'ils peuvent faire partie de la solution. »

Si la première édition du projet a aidé deux familles, 90 familles, toutes origines confondues, étaient candidates à l'adoption cette année. Le Collège Mont Notre-Dame a adopté six familles et participe au projet d'Adriana depuis deux ans. Le Mont Saint-Anne en est à sa cinquième année et a adopté 20 familles.

« Les adolescents sont tellement impliqués qu'on croirait que c'est l'activité la plus importante de l'année pour eux. Ils vont eux-mêmes chercher la nourriture, les vêtements, les jouets. »

Par son projet, Adriana cherche aussi à sensibiliser la société et à démystifier certaines choses.

« Quand on pense à aider quelqu'un, on pense souvent à donner des sous et si on en à donner. Mais ce n'est pas tout à fait comme ça qu'on devrait voir les choses! Quand j'ai démarré le projet, j'étais moi-même en précarité. Je crois qu'il faut démystifier la pauvreté et la croyance qu'il faut être riche pour aider. Mais si on est solidaire sans être riche. »

Trois familles restent à adopter. Les personnes qui sont intéressées à en adopter une doivent prendre contact avec Adriana au 819 346-2797 ou au 819 674-1523.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Quand ce n’est pas le froid, c’est la pluie!

Quand ce n’est pas le froid, c’est la pluie!
NOS RECOMMANDATIONS
Célibataire ? Tu dois être folle !

Célibataire ? Tu dois être folle !
Un chien laissé dehors à Stanstead meurt de froid

Un chien laissé dehors à Stanstead meurt de froid
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
LE BOSTON BAR - Sir Pathétik
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Domino's Pizza
Rhume: un mal nécessaire pour le système immunitaire de l'enfant Par Bedon & bout'chou Jeudi, 11 janvier 2018
Rhume: un mal nécessaire pour le système immunitaire de l'enfant
Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion Mardi, 9 janvier 2018
Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail Par Me Ariane Ouellet Jeudi, 11 janvier 2018
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous