magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 26 mars 2014

Praxède Lévesque-Lapointe s’impose comme modèle



 Imprimer   Envoyer 

L'accès des femmes à la propriété ou à la copropriété de la ferme revient sur le tapis à l'occasion de l'Année internationale de l'agriculture familiale. Praxède Lévesque-Lapointe est copropriétaire de la Ferme De Lapointe de Bury, une transaction qui avait été conclue quand son mari vivait.

Même si à l'époque, elle n'en avait pas réalisé toute l'implication, elle en a reconnu l'importance lors du décès de son conjoint.

Mme Lévesque-Lapointe exploite avec son fils une érablière certifiée biologique de 10 000 entailles. Elle a additionné à son emploi du temps, une microentreprise de commerce équitable qui transforme le beurre de karité des femmes du Burkina Faso en différents produits pour des soins corporels.

Pour cette entrepreneure engagée, l'accès des femmes à la propriété s'avère important. « Pas de femme, pas d'agriculture familiale », affirme-t-elle, soulignant que 80 % du travail se fait dans l'ombre. Il faut savoir faire des compromis et ajuster, à la satisfaction des partenaires, le partage des tâches, ajoute l'agricultrice. Être propriétaire à part entière ou en partie donne le droit de parole lors des réunions des syndicats agricoles, rappelant l'importance d'y être pour exprimer son opinion. Selon le MAPAQ, seulement 26 % des femmes sont propriétaires ou copropriétaires d'une entreprise agricole. Dans les postes décisionnels, à peine 10 % d'entre elles y siègent.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un projet d’investissement de 11 M $ chez American Biltrite

Un projet d’investissement de 11 M $ chez American Biltrite
Record de froid intense

Record de froid intense
NOS RECOMMANDATIONS
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Bedon & bout'chou
Ces maladies camouflées Par Rosemarie Lacroix Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ? Par Cynthia Dubé Mercredi, 17 janvier 2018
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous