Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La mère de Félix Desautels-Poirier remercie tous ceux qui ont envoyé des messages d'encouragement à la famille.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Commerce Shebrooke - Animation défilé de Noël
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mercredi, 25 novembre 2015

5400 poinsettias au profit de la Maison Aube-Lumière



 Imprimer   Envoyer 
Lyne Dargis (d.g. Sears Sherbrooke), Mélanie Grégoire (Serres St-Elie), Sylvie Lussier (pharmacie Jean Coutu), Albert Painchaud (v-p Maison Aube-Lumière) et Marie Bécotte (d.g. Maison Aube-Lumière).

La 24e campagne des poinsettias au profit de la Maison Aube-Lumière débutera le 26 novembre. Aux Serres St-Elie, chez Sears, à la Maison Aube-Lumière et en ligne, 5400 poinsettias seront mis en vente pour soutenir les activités du centre de soins palliatifs.

L'objectif de la campagne est d'amasser 100 000 $, soit le coût mensuel des soins requis par douze patients accueillis à la Maison Aube-Lumière. La 24e campagne se déroulera sous la présidence d'honneur de Sylvie Lussier, pharmacienne propriétaire affiliée à Jean Coutu.

« J'ai accepté avec grand plaisir d'être la porte-parole de cette campagne puisque j'ai pu constater tout le dévouement du personnel et des bénévoles de la Maison Aube-Lumière quand mon père y a séjourné, il y a neuf ans, affirme Mme Lussier. Lorsque vous achetez un poinsettia, vous donnez en double : vous faites plaisir à quelqu'un et vous soutenez la Maison. »

Nouveauté cette année : il est désormais possible d'acheter son poinsettia en ligne sur la boutique virtuelle de l'établissement. Votre poinsettia sera livré par des bénévoles pour la modique somme de deux dollars. La Maison Aube-Lumière justifie cette nouvelle façon de faire par le besoin de s'adapter aux nouvelles pratiques de consommation d'une nouvelle génération.

« La Maison Aube-Lumière est un organisme très soutenu par son milieu, on le constate par les témoignages, en souligne le vice-président, Albert Painchaud. On sait que les soins prodigués par le personnel de la Maison sont appréciés. Acheter un poinsettia, c'est concrétiser son attachement à la Maison Aube-Lumière. »

Outre Sears et les Serres St-Elie, d'autres fleuristes ont aussi accepté de distribuer les poinsettias de la Maison Aube-Lumière. Toutes les informations quant aux points de vente sont disponibles sur le site web de l'établissement.

Prendre soin de son poinsettia
Le poinsettia s'avère être une culture des plus difficiles à mener à terme, selon Mélanie Grégoire des Serres St-Elie.

« Pour leur donner leur belle couleur, ça prend une période de six à huit semaines d'ensoleillement complet pendant huit heures par jour, puis une deuxième période de six à huit semaines où il fera très sombre huit heures par jour, souligne Mme Grégoire. Le poinsettia, c'est la dernière chose à acheter au terme d'une journée de magasinage. Comme un bébé, il doit être le dernier entré dans la voiture, et le premier sorti. »

Elle suggère d'éviter tout courant d'air froid et donc d'éviter les fenêtres et les portes quand viendra le temps de choisir l'emplacement de la plante dans la maison. Et si la terre du plant est un peu sèche au toucher, il est alors temps de l'arroser.

Anecdote : en raison des travaux menés sur le boulevard Industriel, le grand éclairage de nuit a bien failli réduire à néant la culture des 5400 poinsettias cette année.

« Nous avons appelé à la Ville pour leur dire que les poinsettias allaient souffrir de la lumière vive! Lorsqu'ils ont su que c'était pour la Maison Aube-Lumière, ils ont tout de suite modifié leur façon de faire. J'ai même rencontré le responsable du chantier récemment et il m'a demandé comment allaient les poinsettias », affirme-t-elle, tout sourire.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation

Tentative de meurtre pour une histoire de séparation
Une bière qui redonne à la communauté

Une bière qui redonne à la communauté
NOS RECOMMANDATIONS
Danick Martel saisira sa chance

Danick Martel saisira sa chance
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire

Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza
 
Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Bedon & bout'chou
Les toutous virevolteront au Palais des sports Par Vincent Lambert Lundi, 13 novembre 2017
Les toutous virevolteront au Palais des sports
Espace LABz inauguré à Sherbrooke Par Vincent Lambert Vendredi, 17 novembre 2017
Espace LABz inauguré à Sherbrooke
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté Par Vincent Lambert Lundi, 13 novembre 2017
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous