Rythme - Incroyable - oct 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Blogue
Radioactif Forfait Internet mai 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Vendredi, 29 décembre 2017

Vivre à l’étranger, sans attache ni remords



 Imprimer   Envoyer 
Alexandre Comtois et Amélie Boulet se trouvent présentement en Thailande.

La semaine dernière, l'animatrice et chroniqueuse pour EstriePlus.com Isabelle Perron a parlé dans sa chronique de son admiration pour les deux aventuriers sherbrookois Amélie Boulet et Alexandre Comtois, en périple à travers le monde pour un temps indéterminé. Plusieurs nous ont écrit par la suite en se demandant comment ce couple pouvait se promener d'un pays à l'autre, sans emploi, dans un monde mené par l'argent et les nombreuses responsabilités. Amélie Boulet se raconte...

Non, ils n'ont pas gagné le gros lot et ne viennent pas non plus de riches familles. Tous les deux dans le milieu des affaires (Amélie avait un commerce à Sherbrooke et Alexandre est à la tête de nombreux projets en tant qu'entrepreneur Web), le couple avait un plan; trouver le bonheur et un sens à la vie. Ils ont d'abord créé le projet Plan Bonheur, un site Web dans lequel le couple allait partager leurs idéaux, leur vision de la vie et éventuellement leurs aventures à l'étranger.

« Il y a deux ans, nous avons souhaité faire un changement dans nos vies. Mais pour y arriver, il fallait absolument opérer plusieurs changements d'ordre personnel et professionnel, explique Amélie, qui était à l'époque propriétaire de la boutique LUV. Nous souhaitions vivre de façon plus minimaliste, avec moins de possessions, mais plus de temps et de liberté. »

Première aventure; la découverte des États-Unis en roulotte ; leur périple de plusieurs mois à travers le pays de l'Oncle Sam a rapproché le couple et a confirmé leur envie de liberté et de simplicité.

De retour au Québec, Amélie et Alexandre procèdent à quelques rénovations dans leur maison avant de la mettre en vente. Leurs entreprises maintenant vendues, le couple se rapproche de plus en plus de leur nouveau périple, qui comprend l'Asie et l'Europe. Un voyage de plusieurs années, en compagnie de leurs deux petits chiens (les deux toutous ont aussi fait partie du voyage aux États-Unis).

Le grand départ a finalement eu lieu le 27 novembre dernier. Deux aller-simple pour la Thaïlande. Dans leur mire aussi; le Vietnam, les Philippines, l'Australie, puis l'Europe. « Pour l'Europe, nous espérons pouvoir y faire plusieurs destinations et découvrir le continent au maximum », souligne Amélie.

Effrayante, la liberté?

Amélie et Alexandre, tous deux au début de la trentaine, ont vendu tous leurs biens matériels avant leur départ. Maison, entreprises, meubles, automobiles, électroménagers; ce nouveau départ se fait sans artifice. Mais est-ce effrayant, dans un monde comme le nôtre, de se retrouver sans bien matériel? Pas du tout, répond Amélie.

« La liberté de ne pratiquement rien posséder est pour nous un avantage majeur dans notre démarche. On a souvent l'impression que de posséder des biens rend l'avenir plus sécuritaire, mais il y a un prix pour posséder. Un prix que l'on néglige trop souvent. J'ai la sincère conviction que tout ce qui importe réellement dans la vie ne se possède pas et que ce qui se trouve à l'intérieur de nous ne se perd pas, il ne peut que grandir et devenir de plus en plus riche. On sait que la vie nous réserve encore des épreuves, mais on sait aussi que nous aurons le bagage pour accomplir tout ce que nous souhaitons. Et comme le disait si bien le Dalaï-lama : « Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous... ».

Et combien coûte ce Plan bonheur?

Partir pour une, deux, ou trois semaines à l'étranger, loin des tracas du quotidien, est un grand plaisir (ou un grand rêve) pour plusieurs individus. S'il en coûte un prix tout de même considérable pour ce genre de voyage, on peut facilement imaginer qu'un périple de plusieurs mois, voire plusieurs années, a un prix encore plus important. Alors comment peut-on subvenir à nos besoins en voyageant d'un endroit à l'autre, sans emploi?

« Alexandre est entrepreneur Web et nous vivons sur des projets qu'il a bâtis dans les dernières années, explique Amélie. Nous avons aussi de nouveaux projets sur lesquels nous travaillons ensemble, avec pour sujets le travail à la pige et les espaces de travail nomade au Québec. Tout ça nous permet de vivre dans n'importe quel pays sur la planète, tant et aussi longtemps que nous avons une bonne connexion Internet! C'est un mode de vie que nous adorons pour le moment et qui nous permet de vivre, travailler et découvrir le monde en même temps! »

Pour le couple Boulet-Comtois, les voyages permettent une plus grande ouverture d'esprit face aux réalités des autres et aux différentes cultures sur la planète.

« Nous identifions et créons facilement nos opinions sur une perception du monde vue à travers nos écrans de télévision, à travers ce que nos parents nous ont raconté, à travers nos fils d'actualités Facebook ou encore à travers les nouvelles rapportées par la vision de certains médias, remarque la Sherbrookoise. Vivre à l'étranger ouvre l'esprit et nous permet de mieux comprendre la réalité des gens du monde. C'est facile de juger des religions ou des cultures que l'on ne comprend pas et qui sont différentes de notre ligne de pensée personnelle. On est heureux de se dire que l'on est dans le camp des gentils et que d'autres sont donc les méchants! Mais n'oublions jamais que chaque personne a l'impression qu'elle se trouve dans le camp des gentils! Voyager, ça m'apporte aussi beaucoup de perspectives sur mes propres croyances envers la vie. On dit que les voyages forment la jeunesse, mais je crois sincèrement que les voyages forment tout individu qui désire ouvrir son esprit et évoluer comme humain. »

Et à quoi ressemble une journée dans la vie d'Amélie et Alexandre?

« Depuis plus d'un an, nous n'utilisons plus de cadran, alors nous apprenons à respecter le rythme naturel de notre corps. Ensuite, il y a l'entraînement, la méditation, faire le marché, cuisinier, écrire, lire, aller à la plage, se baigner, visiter et découvrir. Et par la suite, vers 20 h, il est temps de travailler quelques heures et après nous allons nous coucher. Des journées bien relaxes que l'on apprécie au plus haut point. »

Mais à travers tous ces paysages, ces rencontres, ces belles découvertes, est-ce qu'il y a tout de même des moments plus difficiles à vivre? Évidemment, répond Amélie.

« Le départ, laisser nos familles et amis(e)s, voyager avec les chiens, la recherche d'une maison sur place, l'adaptation à tout, ne serait-ce que d'aller faire son épicerie ou se déplacer dans un pays que l'on ne connaît pas vraiment. Mais à travers chacune de ces étapes et épreuves, nous apprenons davantage sur la culture et sur nous-mêmes, ce qui reste positif somme toute. »

Pour suivre les aventures d'Amélie et Alexandre, visitez le www.planbonheur.com.

 


Lebeau Vitres d’Autos
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest

Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
L’emprise du doute

L’emprise du doute
Une coupe Stanley et 15 ans dans la LNH

Une coupe Stanley et 15 ans dans la LNH
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme - Weekend - oct 2018
 
François Fouquet
Lundi, 22 octobre 2018
Joins-toi à moi !

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Jacinthe Dubé 18 oct 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Omniprésente religion… Par François Fouquet Lundi, 15 octobre 2018
Omniprésente religion…
La police met fin à une série de vols qualifiés Par Vincent Lambert Lundi, 15 octobre 2018
La police met fin à une série de vols qualifiés
BMW Série 3 2019 Mardi, 16 octobre 2018
BMW Série 3 2019
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous