Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Radioactif Forfait Internet mai 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 22 mars 2017

Bilan positif pour les plages municipales



 Imprimer   Envoyer 
L’année 2016 a été positive pour les plages municipales du parc de la Plage-Municipale et du parc Lucien-Blanchard.

L'année 2016 a été positive pour les plages municipales du parc de la Plage-Municipale et du parc Lucien-Blanchard. D'ailleurs, la note « B » leur a été attribuée concernant la qualité bactériologique.

C'est ce qu'a illustré lundi soir le Service de la planification urbaine et du développement durable (SPUDD) au conseil municipal.

« Encore cette année, le bilan s'est avéré positif avec une seule journée de fermeture pour la plage du parc de la Plage-Municipale, située dans le secteur Deauville, et de neuf journées de fermeture pour la plage du parc Lucien-Blanchard, alors qu'il y en avait eu 20 en 2015, explique la Ville de Sherbrooke. Les deux plages ont récolté une cote moyenne de B, qualifiée de bonne, pour l'ensemble de la saison qui a commencé le 18 juin 2016 et s'est terminée le 28 août 2016 », ajoute-t-elle.

L'échantillonnage de l'eau des plages se faisait deux fois par semaine au parc de la Plage-Municipale et trois fois par semaine au parc Lucien-Blanchard. « En plus des fermetures pour cote D, les deux plages font l'objet d'une procédure de fermeture préventive pour mieux protéger la santé des usagers, fait valoir la Ville. La procédure de fermeture de la plage du parc de la Plage-Municipale est basée strictement sur les épisodes de cyanobactéries. Quant à la plage du parc Lucien-Blanchard, elle tient compte des précipitations puisque ces dernières amènent du ruissellement urbain et peuvent causer des débordements d'égouts », souligne-t-elle.

Dans les dernières années, différentes interventions avaient été mises sur pied pour éloigner les oiseaux aquatiques des plages. « [Ces interventions] se poursuivent et ont contribué à maintenir de bons résultats au cours de la dernière saison estivale, commente la Ville de Sherbrooke. Parmi les actions déployées, notons l'utilisation de chiens pour effaroucher les oiseaux aquatiques et le badigeonnage des œufs de bernaches pour contrôler la population. Le plan d'intervention comprend également la recherche et la correction de raccordements illicites. »

 


Vieux Clocher Magog 17 sept 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Agrile du frêne: Sherbrooke plus touchée que prévu

Agrile du frêne: Sherbrooke plus touchée que prévu
La communauté derrière Èva

La communauté derrière Èva
NOS RECOMMANDATIONS
Ils volent et prennent la fuite

Ils volent et prennent la fuite
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel

Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative funéraire de l'Estrie 26 sept 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver» Par Vincent Lambert Vendredi, 14 septembre 2018
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
Une Sherbrookoise aux JO Par René Dubreuil Jeudi, 13 septembre 2018
Une Sherbrookoise aux JO
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway ! Par Isabelle Perron Jeudi, 13 septembre 2018
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous