magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 26 mars 2014

Pierre-Luc Boulanger mise sur sa passion pour convaincre les gens



 Imprimer   Envoyer 

Âgé de 19 ans étudiant à l'Université de Sherbrooke en informatique, Pierre-Luc Boulanger, candidat de la Coalition Avenir Québec, est conscient que ses chances de l'emporter le 7 avril prochain sont faibles.

« Il y a toujours une petite chance », dit-il. Le jeune homme mise sur son dynamisme, son ouverture d'esprit et sa passion pour convaincre les électeurs de lui faire confiance. « C'est pas l'expérience qui fait un bon député, c'est l'implication et le désir », clame-t-il avec détermination.

De passage au journal, le jeune homme a bien voulu répondre à nos questions. S'il devait obtenir la confiance des électeurs, M. Boulanger affirme qu'il sera le député de tous. « Quand tu es élu député, les gens doivent être représentés justement. C'est important, les gens se sentent soutenus et écoutés de leur député. » Dans l'hypothèse d'un scénario gagnant, le candidat entend conserver un bureau satellite dans le Haut-Saint-François, à Cookshire-Eaton ou East Angus, précise-t-il.

M. Boulanger reconnaît l'importance de l'agriculture dans le Haut-Saint-François et entend s'élever pour contrer la vente des terres à des groupes structurés ou intérêts étrangers.  « Il y a quelque chose à faire. Il faut garder l'accès à nos terres, préserver la production locale. »

Au domaine de la santé, le candidat s'en réfère au programme de sa formation politique en rappelant la volonté d'abolir les agences de santé pour redistribuer les ressources financières vers les CLSC, hôpitaux et à l'ensemble des soins de première ligne. Quant au dossier de regroupement du CLSC à l'intérieur du CHSLD de Weedon, M. Boulanger mentionne vouloir s'assurer, s'il est élu, que le service offert demeure efficace et accessible. « Il est important de garder la même qualité de soins. Il ne semble pas acceptable d'enlever 17 lits. Il faut s'assurer de garder un service de qualité. »

Le jeune homme originaire de Lambton connaît la région et les principaux attraits touristiques. Il se dit ouvert à supporter les petits projets touristiques qui pourraient lui être présentés. « Il est important d'être à l'écoute et je vais m'assurer du cheminement des dossiers pour que les projets aboutissent. Quant aux rumeurs à l'effet que le palier fédéral retirerait son aide financière au fonctionnement et à la recherche de l'Observatoire du Mont-Mégantic, le candidat rappelle qu'un des buts de sa formation politique est effectivement de garder l'innovation et la recherche en région. « On ne peut se permettre de perdre ça. Ça fait partie de nos attraits touristiques. Nous on veut diversifier l'innovation dans nos régions. » Ça lui semble donc logique de mettre les efforts nécessaires pour préserver cette richesse.

Quant au fameux dossier de la route 257, M. Boulanger mentionne « je préfère être franc. Pas parce que je ne suis pas d'accord, mais je ne peux en faire un engagement. Je veux savoir où en est le projet, faire le point avec les gens et voir sa priorité. Après, je pourrais faire un suivi auprès du ministère. »

En matière d'éducation, le candidat rappelle la position de sa formation politique. « On va abolir les commissions scolaires, on va changer la structure et regarder les besoins régionaux. Les gens des commissions scolaires viendront en support aux conseils d'établissement et avec les directions. Il n'y aura pas de mises à pied; cela se fera par attrition. » Le candidat mentionne qu'il y aura entre autres un centre de services régional  pour s'occuper du transport scolaire et du service de la paie.

Quant à la rurbanisation, M. Boulanger est clair « la priorité pour garder les jeunes en région le plus possible passe surtout par l'emploi ». Il mentionne que la CAQ entend favoriser la création d'emplois, notamment en diminuant la paperasse, causant souvent un frein au développement de petites entreprises. Le candidat ajoute que la valorisation de la formation professionnelle et technique joue également un rôle important. M. Boulanger maintient qu'une région doit s'assurer d'offrir des services locaux et de santé efficaces et de qualité.

Le jeune homme qui concilie étude et campagne électorale prévoit faire une tournée du territoire pour se présenter et faire connaître son message. « Je vais faire la tournée des restos, épiceries et faire un peu de porte à porte. Je vais voir les gens pour qu'ils aient une idée et attirer leur confiance », de compléter le candidat caquiste.

M. Boulanger ne croit pas que son âge soit un handicap dans la présente campagne. «  Je me sens pas pris par le temps, je n'ai aucune contrainte, je suis prêt à m'impliquer. Le candidat ajoute que sa formation politique a plein de choses à apporter pour une région en quête de développement.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les urgences débordent en Estrie

Les urgences débordent en Estrie
Ce désir de redonner à la communauté

Ce désir de redonner à la communauté
NOS RECOMMANDATIONS
Les nouvelles rondes de René

Les nouvelles rondes de René
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Bedon & bout'chou
Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS! Vendredi, 19 janvier 2018
Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS!
Briser les barrières culturelles dans trois provinces Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Briser les barrières culturelles dans trois provinces
Manger en pleine conscience Par Jessica Mackey, Via L'Attitude Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous