Rythme - Travail - oct 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Travaux: Portland complètement fermée entre Lionel-Groulx et Jacques-Cartier Nord pour environ 3 semaines (31 octobre).
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Centre Culturel Pierre-Gobeil 15 oct 2018
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 14 juin 2018

L’humour, une affaire de passion



 Imprimer   Envoyer 

L'humoriste Phil Roy carbure à l'humour. Sur scène, il aime voir son public sourire. «C'est une affaire de feu et de passion, admet-il. Ça brûle en dedans de vouloir faire rire les gens. Quand tu ne le fais pas, ça te manque.» De passage au Vieux Clocher de Magog le mois prochain, il renouera avec une salle qu'il affectionne particulièrement.

Depuis sa sortie de l'École nationale de l'humour, Phil Roy embrasse un début de carrière au-delà de ses attentes. Jamais il n'aurait imaginé connaître autant de succès si rapidement. «Pour être bien honnête, ce n'est pas quelque chose que je voulais de me faire reconnaitre dans la rue par exemple, confie le principal intéressé. Je suis surpris de ça, mais tu viens qu'à aimer ça. Je suis chanceux que ça aille bien, mais je pense que c'est parce que j'aime ce que je fais. J'ai cultivé cette passion et c'est tripant!»

Le métier d'humoriste n'a pas toujours été quelque chose que Phil Roy a voulu pratiquer. Son rêve était de devenir planchiste professionnel, mais le talent lui manquait. C'est au cégep qu'il a trouvé sa voie. « L'improvisation au cégep m'a amené le rire et tout a déboulé jusqu'à ce que je devienne humoriste, explique-t-il. Depuis, j'ai raffiné ma façon de travailler pour me démarquer du lot et j'ai dosé mon énergie sur scène. »

Pour Phil Roy, être un bon humoriste, c'est « une affaire de feu et de passion. Ça brûle en dedans de vouloir faire ce métier. Quand tu n'en fais pas, ça te manque », remarque-t-il. « La journée où je vais avoir passé trois semaines sans faire de shows et que ça ne va pas m'avoir manqué, je vais arrêter », ajoute-t-il.

Une salle bien aimée

Après avoir récemment livré des spectacles dans le coin de Sorel-Tracy, Victoriaville et Drummondville, Phil Roy s'arrêtera en Estrie du 10 au 14 juillet pour présenter Monsieur dans un endroit qu'il affectionne particulièrement: le Vieux Clocher de Magog.

« Ce qui est le fun du Vieux Clocher, c'est que c'est une petite salle professionnelle, souligne-t-il. C'est le fun de jouer dans une grande salle et c'est vraiment tripant, mais ce n'est jamais l'ambiance électrique [comme à Magog]. C'est convivial et tu as un contact direct à 100 % avec les gens. »

Dans son spectacle, Phil Roy s'inspire de son vécu et de sa relation entre autres avec ses parents. Il garantit une chose : le public va rire. « 100 000 personnes plus tard, il n'y a eu aucune demande de remboursement, éclate-t-il de rire. Je pense que ça va bien. »

Maintenant âgé de 30 ans, Phil Roy ne trouve pas que la transition vers la vie d'adulte est plus difficile en 2018. Il estime simplement qu'elle semble plus longue. C'est d'ailleurs ce qu'il aborde dans son one-man-show. « Quand j'étais plus jeune, je me disais que mon père était un monsieur et ma mère, une madame, se rappelle-t-il. Dans la famille, on était trois enfants, on avait une mini fourgonnette, une piscine hors terre et mon père passait la tondeuse le samedi alors que ma mère travaillait dans le jardin. À trente ans, je n'ai rien de ça encore. J'ai seulement un chien! »

« Est-ce que c'est moi qui ai raté la cible, ajoute-t-il en se questionnant. Et qu'en 2018, devenir un monsieur et une madame, ce n'est pas comme je pensais que ça allait être. Je crois que je ne suis pas le seul à me poser cette question. Aujourd'hui, être un monsieur ou une madame, c'est d'avoir l'air de savoir où tu t'en vas, mais que des fois, tu remets en question tes décisions. »

Un Monsieur plus présent que jamais

Ce n'est pas les projets qui manquent dans l'horaire de Phil Roy. Cette année, il est de retour à la radio avec Véronique et les Fantastiques ainsi que sur la chaîne de VRAK.TV avec l'émission Code G.

« J'ai plusieurs autres nouveaux projets qui ne peuvent malheureusement pas être annoncés, mais qui sont confirmés dans mon horaire, confirme-t-il en souriant. Je peux par contre dire qu'on n'a pas terminé de m'entendre et de me voir à la télé! »

Ce qu'on peut souhaiter à l'humoriste fort sympathique et passionné, c'est « de rester heureux en humour et de continuer comme ça », conclut-il. S'il a un seul conseil à donner à une personne qui désire se lancer en humour aujourd'hui, c'est qu'elle s'amuse et qu'elle se respecte.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Six question à John McGale

Six question à John McGale
Six questions à Adam Karch

Six questions à Adam Karch
NOS RECOMMANDATIONS
Collision sur l’autoroute 10 à la hauteur de Magog

Collision sur l’autoroute 10 à la hauteur de Magog
Cancer du cerveau : nouveau traitement unique au monde

Cancer du cerveau : nouveau traitement unique au monde
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme - Travail - oct 2018
 
Le Salesien - Portes ouvertes 2018
4 arrestations pour facultés affaiblies en moins de 24 h Par Cynthia Dubé Mardi, 9 octobre 2018
4 arrestations pour facultés affaiblies en moins de 24 h
Collision sur l’autoroute 10 à la hauteur de Magog Par Cynthia Dubé Mardi, 9 octobre 2018
Collision sur l’autoroute 10 à la hauteur de Magog
Opération policière à La Marquise: un homme arrêté Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 octobre 2018
Opération policière à La Marquise: un homme arrêté
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous