La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 11 mars 2015

La Semaine de la persévérance à la Cité-école



 Imprimer   Envoyer 

Comme par le passé, la Cité-école Louis-Saint-Laurent, qui reçoit les adolescents et les adultes en formation provenant du Haut-Saint-François, a pavoisé lors de la Semaine de la persévérance scolaire québécoise. L'accent a porté sur l'appartenance citoyenne et la possibilité de travailler dans le Haut-Saint-François, ses études terminées. Remise de passeport et témoignages d'entrepreneurs qui prospèrent dans la région en ont constitué les moments marquants.

Jeopardy
Sous la forme du jeu-questionnaire Jeopardy, les quatre-vingts élèves en Formation professionnelle et technique, ceux de la Formation des métiers spécialisés et de l'Alternative, répartis en 8 équipes, ont pu discuter avec des gens du milieu qui ont démarré leur entreprise. Certains avaient décroché au secondaire, d'autres avaient suivi une formation plus traditionnelle. Que les études aient été incomplètes ou terminées, ces personnes ont travaillé fort pour réussir.

Jean-François Leblanc et Olivier Jean, du Carrefour jeunesse-emploi, avaient préparé un jeu-questionnaire portant sur les 10 professions que présentaient les dix entrepreneurs présents. Récompensés par de l'argent Monopoly, les élèves recevaient 50, 100, 200 ou 300 $ par bonne réponse. Titulaires et délégués d'organismes pouvaient les aider dans leur choix.

Un des participants, Claude Guillemette, fait de l'entretien général d'immeuble. Une partie de son travail s'exécute à la polyvalente. Ancien étudiant de Louis-Saint-Laurent, il a résumé son parcours académique et décrit les tâches qu'il peut accomplir. Il a dû suivre des cours par correspondance pour pouvoir exercer cet emploi. À la suite de sa présentation, Lise Massicote, conseillère en formation scolaire, a présenté les cours que doit réussir le jeune pour pratiquer ce métier.

Sur le même modèle, les élèves ont pu découvrir les occupations du palefrenier, grâce à Danyka Langlois, d'aménagiste paysager avec Philippe Joyal, de restaurateur en compagnie de Nathalie Poulin. Carol Bouffard a présenté celui de charpentier-menuisier. Ils ont vu aussi celles du rembourreur en compagnie de Claude Paradis. Jewel Ellis a expliqué la routine de l'auxiliaire en centre de santé et services sociaux. Éric Thibault a décrit les exigences de l'opérateur en équipement de production et Carl Lapointe, celui d'entrepreneur en construction. La fleuriste Julie Marcoux a clos la présentation.

Cette initiative, indiquait Christine Cragg, directrice de la Cité-école, a reçu un sérieux coup de main de Marilyne Martel, organisatrice communautaire du CSSS, et de Lyssa Paquette, adjointe au développement local à la SADC. Nancy Blanchette représentait le CAB, Lise Massicote agissait au titre de conseillère en formation scolaire et sa stagiaire, Mylène Fillion-Gagné, l'assistait. Enfin, Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire à la Cité-école, supervisait le tout.

Passeport
Émile Pouliot, ministre 1re secondaire et officiel du bureau des passeports, et Naomi McMahon, du même comité, justifient le bien-fondé du document de la Cité-école. « Le passeport, explique le ministre, permet aux élèves de regrouper dans un même document leurs expériences d'implication citoyenne tant à l'école que dans leur communauté, leurs mérites scolaires ainsi que leurs activités parascolaires et les récompenses reçues. C'est une belle façon d'immortaliser leur passage à la Cité-école, mais aussi c'est une façon de faire valoir tout ce qu'ils ont accompli au cours de leur secondaire. »

La centaine de passeports émis cette année constitue la première étape d'un projet à long terme, ajoute Francis Lord, enseignant responsable du parlement étudiant. Naomi McMahon, pour sa part, le décrit tout en insistant sur les obligations qui y sont rattachées. En plus de contenir les renseignements nominatifs, le document porte le sceau de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. À l'arrière, les armoiries de la Cité-école y sont apposées. En deuxième de couverture se trouve la Charte du bon citoyen. Un code-barre en facilite l'utilisation. Il peut recevoir quelques photos choisies témoignant de la progression de l'élève, son parcours dans des activités parascolaires. Comme dans la vraie vie, il est un document très important qui mérite qu'on lui porte attention sous peine de se le faire enlever.

La plupart des maires ou des conseillers représentant leur municipalité sont venus remettre en main propre le passeport. Parmi les édiles municipaux, on reconnaissait les deux plus jeunes du Québec, Meagan Reid d'East Angus et Simon Lafrenière, de Chartierville, qui ont été élus à 18 ans.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Nez rouge franchira le cap du M$ en dons

Nez rouge franchira le cap du M$ en dons
Tu veux perdre du poids? Lèves-en

Tu veux perdre du poids? Lèves-en
NOS RECOMMANDATIONS
Ils se faufilent pour voler du cuivre

Ils se faufilent pour voler du cuivre
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ

Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Vendredi, 7 décembre 2018
Refrain de Noël: «tous les soirs, ce besoin de boire» en version plus santé!

Sarah-Eve Desruisseaux
Mercredi, 5 décembre 2018
Et si je répondais « je ne sais pas » !

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 5 décembre 2018
Le Cégep de Sherbrooke à l'international

Daniel Nadeau
Mercredi, 5 décembre 2018
Le peuple instrumentalisé!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Des concerts de  Noël  à profusion Par Cynthia Dubé Mardi, 4 décembre 2018
Des concerts de Noël à profusion
Nouvelle expérience immersive pour le vélo Par Vincent Lambert Vendredi, 7 décembre 2018
Nouvelle expérience immersive pour le vélo
Un homme décédé en abattant un arbre sur son terrain Par Cynthia Dubé Lundi, 3 décembre 2018
Un homme décédé en abattant un arbre sur son terrain
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous