magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
11°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Mercredi, 18 juin 2014

Près de 800 pêcheurs ont taquiné la truite


Par Jean-Claude Vézina et Pierre Hébert

 Imprimer   Envoyer 

Succès sans précédent! Quelque 800 personnes, de la prime enfance à l'âge de la sagesse, en famille ou solitaire, ont profité du Festival de la pêche pour taquiner la truite à Dudswell, Scotstown et Weedon.

Plusieurs ont fait de belles prises alors que d'autres sont demeurés bredouilles, mais ont tout de même profité d'une belle journée ensoleillée en plus de participer à une belle activité.

Scotstown

Scotstown serait-il le chef-lieu du plus gros Festival de la pêche? Il faut sérieusement se poser la question quand quelque 500 personnes se sont inscrites à l'activité. « Le nombre d'inscriptions est de 500 personnes, plus tous ceux qui ne s'inscrivent pas », rapporte Julie Charron, une des organisatrices des festivités. Une seule des truites marquées comme valant 75 $ a été extraite de l'eau. Les autres, d'une valeur de 25 $, nageant au fil du courant, sont prêtes à mordre à l'hameçon.

Dès l'ouverture de l'activité, les 35 certificats de pêche valables jusqu'à l'âge de 18 ans et les cannes sont partis comme des petits pains chauds. Claude Gaudreau, agent de la faune à la retraite, a fourni des informations sur les règlements de la pêche et de judicieux conseils sur l'art d'attraper le poisson. Fort de plusieurs décennies de fréquentation de la forêt et des cours d'eau, il a su témoigner de sa passion pour ces sports de plein air, jetant un oeil attentif aux limites de truites capturées et à la distance à respecter de ce passage réservé aux salmonidés, installé à même le barrage. Il est défendu de pêcher à moins de 60 pieds de cette passe, a-t-il expliqué, à plusieurs participants. Point de contravention, de l'éducation! C'est en synthèse ce qu'on pouvait déduire des propos qu'il tenait auxquels se mêlaient de nombreux récits de chasse et de trappage exceptionnels réalisés au cours de sa vie. « Et que dire de la soirée? Wow! Super belle soirée avec de la belle température », soulignait Mme Charron, emballée des résultats de l'activité qui a monopolisé les efforts de dizaines de bénévoles, dont les sapeurs-pompiers présents avec leurs deux camions-pompes.

Weedon

À Weedon, ils étaient au moins 250 personnes à taquiner la truite au cours de la journée. Les gens du patelin et des environs allant même jusqu'à Plessisville sont venus dans l'espoir de sortir une des 700 truites à avoir été ensemencée au cours de la nuit précédant l'activité et provenant de la pisciculture Jacques Roy. Jean-Guy Bernier, un des organisateurs de l'événement depuis les tous débuts, mentionne que les enfants se sont présentés dès 8 h le matin. « De 8 h à 10 h, la pêche était réservée juste pour les enfants. On leur a remis une canne à pêche et un permis valide jusqu'à 18 ans », insiste-t-il avec enthousiasme. Les organisateurs profitent de l'occasion pour en faire une belle fête familiale avec des tirages de nombreux prix pour une valeur totale de 600 $. Mentionnons que la municipalité de Weedon et la Caisse Desjardins de Weedon ont contribué financièrement au succès de l'activité, incluant l'achat des truites. Le député provincial Ghislain Bolduc a également contribué à l'événement. Tôt en avant-midi, les indices semblaient indiquer que la pêche allait être bonne. Carl Lussier, âgé de 15 ans, de Weedon, est un habitué de l'événement. « Je viens pas mal à chaque fois. La pêche, c'est mon sport préféré, mais je suis pas chanceux ». Il semble que le jeune homme ait parlé trop rapidement, car il a capturé deux belles truites peu de temps après l'entrevue. La chance a également souri à la petite Marilie Côté, âgée de 8 ans, de Plessisville, qui a pêché son premier poisson.

Dudswell

À Dudswell, les jeunes ont répondu massivement à l'appel puisqu'on a manqué de cannes à pêche et de permis. Micheline Breton, responsable de l'activité avec l'aide de Laurier Côté, mentionnait avoir une trentaine de cannes à pêche et autant de permis à remettre. « Malheureusement, j'en ai manqué. Je leur ai dit de se reprendre l'an prochain ». Plusieurs se sont passé la canne à pêche pour pêcher. Un total de 510 truites provenant de la Pisciculture des Arpents Verts, à Saint-Isidore-de-Clifton, ont été mises dans le lac d'Argent à Marbleton au grand plaisir des nombreux pêcheurs. Mentionnons que la municipalité de Dudswell, Graymont et la Caisse Desjardins de Dudswell-St-Camille ont contribué au succès de l'événement sans oublier Canadien Tire qui fournissait les cannes à pêche.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La Voie sciences : une vocation qui donne la piqûre!

La Voie sciences : une vocation qui donne la piqûre!
Si on s’écoutait…

Si on s’écoutait…
NOS RECOMMANDATIONS
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel

Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
Des centaines d’enfants stimulés par la bibliothèque de quartier Jardins-Fleuris

Des centaines d’enfants stimulés par la bibliothèque de quartier Jardins-Fleuris
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Les essentiels pour passer de l'été à l’automne en douceur ! Par Catherine Côté Mercredi, 12 septembre 2018
Les essentiels pour passer de l'été à l’automne en douceur !
La parole est aux ados 3.0 : à la recherche de nouveaux chroniqueurs Par Cynthia Dubé Mardi, 11 septembre 2018
La parole est aux ados 3.0 : à la recherche de nouveaux chroniqueurs
Des centaines d’enfants stimulés par la bibliothèque de quartier Jardins-Fleuris Par Cynthia Dubé Mercredi, 12 septembre 2018
Des centaines d’enfants stimulés par la bibliothèque de quartier Jardins-Fleuris
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous