Zoo voyage autour du monde 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Incendies à Bury: La SQ installe un poste de commandement
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Anita Lessard Par Anita Lessard

Mercredi, 27 novembre 2019

Patrick Groulx sur son X


L'humoriste a fait le pari qu'avec son 4e spectacle solo, simplement intitulé Groulx, la confiance et la transparence acquise par un homme affranchi du regard des autres, seraient des atouts qui convaincraient son public d'être de nouveau au rendez-vous.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo gracieuseté Groupe Phaneuf; Patrick Groulx

Après cinq ans à multiplier les projets à la télévision et à la radio, Patrick Groulx se sentait prêt à renouer avec son premier amour professionnel, la scène.

Lorsque qu'il a annoncé son intention d'effectuer un retour une question posée par un journaliste qui a lancé un débat interne pour Patrick Groulx. Après ce long moment passé loin des projecteurs, et avec les nouveaux visages de la relève qui se font une place dans le milieu, serait-il encore pertinent? Aurait-il quelque chose de neuf à raconter? Après avoir retourné la question pendant quelque nuit blanche, l'humoriste a fait le pari qu'avec son 4e spectacle solo, simplement intitulé Groulx, la confiance et la transparence acquise par un homme affranchi du regard des autres seraient des atouts qui convaincraient son public de porter de nouveau attention à son propos.

« J'aime le jeune humoriste que j'étais. J'accepte les choix que j'ai fait; les bons comme les mauvais. J'ai toujours pris beaucoup de risques. Je pense que d'aller toucher à plein d'affaires, j'ai fait de mon mieux, et je suis allé jusqu'au bout. Puis c'est ça qui m'a permis d'être l'humoriste que je suis aujourd'hui. La vie c'est un laboratoire, on apprend constamment.»

« J'ai juste constaté que dans le fond, on est une société où on ne veut pas vieillir. On fait tout pour ne pas avoir de rides, on veut tellement être parfait, quitte à s'en rendre malheureux. Puis en même temps, plus on vieillit plus on peut être heureux, plus on apprend à se foutre de ce que pensent les autres », ajoute-il.

C'est avec cet état d'esprit que Patrick Groulx s'est attelé à l'écriture de son nouveau spectacle avec l'aide de ses complices Pierre Fiola, Julien Tapp, et le toujours incisif François Avard. Avec un regard lucide sur sa vie de quarantenaire, il s'attaque à des sujets parfois tabou, comme la relation avec son ex après une séparation; d'autres où il admet d'amblée à quel point avoir des enfants n'est pas toujours une partie de plaisir; et que c'est normal d'être parfois exaspéré d'avoir à se montrer au-dessus de ses affaires. Il parle des petits moments qui font son bonheur, et des avantages de la garde partagée. Choix qui se sont avérés heureux puisqu'il a récolté deux nominations au prochain gala des Oliviers, soient pour spectacle de l'année et pour les meilleurs textes.

L'humoriste a retenu la formule du stand-up pour ce tour de piste. Après avoir entamé sa carrière avec une multitude de personnages dans des sketchs de toutes sortes (13 changements de costumes pour son premier one-man show), il sentait, malgré les rires qu'ils engendraient, qu'il lui était difficile d'établir un réel dialogue avec les spectateurs. D'un spectacle à l'autre, il a tranquillement délaissé les sketchs, pour se tourner vers une approche plus directe avec le style stand-up.

« Je pense qu'à 45 ans c'est mon meilleur show. C'est celui que j'ai le plus de fun à faire; celui où je me sens le plus proche du monde; que j'ai l'impression de me livrer d'avantage. On dirait que moins tu mets de fla-fla autours de toi, plus que tu as envie d'être honnête et dépouillé dans ton discours », explique Patrick Groulx.

Il sera en prestation au Vieux Clocher de Magog, ce vendredi 29 et samedi 30 novembre, 20h30.
Vieuxclocher.com


Hyundai Sherbrooke juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La Sherb-histoire en kayak: balade empreinte de mémoire

La Sherb-histoire en kayak: balade empreinte de mémoire
Le BEAM et les défis de reprendre des tournages

Le BEAM et les défis de reprendre des tournages
NOS RECOMMANDATIONS
Un été tourmenté. Et pourtant…

Un été tourmenté. Et pourtant…
Un cas de COVID force la fermeture des piscines et plages municipales

Un cas de COVID force la fermeture des piscines et plages municipales
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
François Fouquet
Lundi, 3 août 2020
La terre plate, le masque et la peur

Sarah Beaudoin
Dimanche, 2 août 2020
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

Daniel Nadeau
Mercredi, 29 juillet 2020
Écrire son histoire…

Jérôme Blais
Mercredi, 29 juillet 2020
La stabilité de l'élan

Yves Nantel
Mardi, 28 juillet 2020
La fonte du pergélisol; c'est du sérieux

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours Écoloboutique aout 2020
Le Vieux Clocher reprend son élan Par Daniel Campeau Mercredi, 29 juillet 2020
Le Vieux Clocher reprend son élan
Les palissades sur Wellington sud sont complétées Mardi, 28 juillet 2020
Les palissades sur Wellington sud sont complétées
Lydiane St-Onge : Ambassadrice du tourisme local Par Anita Lessard Mardi, 28 juillet 2020
Lydiane St-Onge : Ambassadrice du tourisme local
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous