Remises Gagnon
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Dimanche, 12 avril 2015

Petit train ne va pas si loin



 Imprimer   Envoyer 

Trois conseillers municipaux indépendants de la Ville de Sherbrooke dénoncent le projet d'acquisition du train touristique Orford Express par la Ville. Hélène Dauphinais, Pierre Tardif et Jean-François Rouleau affirment que ce n'est pas le mandat de la Ville de Sherbrooke d'investir des fonds publics afin d'acquérir un train touristique.

Pierre Tardif assure n'avoir rien contre le l'Orford Express ou son propriétaire, André L'Espérance. Il ne remet pas en question l'attrait touristique que représente le train. Il affirme baser sa démarche sur des principes généraux et non sur une évaluation financière du projet.

Hélène Dauphinais, elle, ne croit pas que la Ville possède l'expertise pour s'occuper de la production et de la promotion d'un attrait touristique. Elle rappelle les échecs commerciaux d'Omaterra et du spectacle de la troupe Les Sept doigts de la main. 

Elle ajoute que la Société de transport de Sherbrooke, qui selon les plans gérerait l'Orford Express, œuvre dans un univers loin du tourisme. « Il est utopique de penser que la STS retirerait des profits à court terme. »

Pour sa part, Jean-François Rouleau questionne la cohérence du maire, Bernard Sévigny. Il rappelle que ce dernier faisait récemment l'éloge du projet Entreprendre Sherbrooke devant la Chambre de commerce de Sherbrooke en insistant sur la nécessité d'encourager l'entrepreneuriat privé. Pour monsieur Rouleau, la volonté de la Ville d'acquérir le train est une contradiction flagrante entre les actions et le discours du maire.

Les trois conseillers se souviennent également que lorsque l'Orford Express avait décidé de quitter Sherbrooke pour s'installer à Magog, personne ne s'était manifesté pour le garder. « On avait même décidé de transférer des sommes réservées au train vers la création d'une nouvelle exposition pour le Musée de l'eau. C'est un montant de près de 300 000 $ qui a déjà été dépensé. »

Enfin, les trois conseillers réfutent les affirmations qu'il s'agit d'un don à coût nul. « Il faudrait investir 1,1 million pour compléter les rénovations, 300 000 $ pour le réaménagement, plus les coûts de promotion », affirme Hélène Dauphinais.



A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
299 constats d’infraction en zone scolaire!

299 constats d’infraction en zone scolaire!
Ils volent et prennent la fuite

Ils volent et prennent la fuite
NOS RECOMMANDATIONS
Pas de cannabis au lac des Nations

Pas de cannabis au lac des Nations
Comment se faire des amis ?

Comment se faire des amis ?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Electro-5 Recyclage Ecoresponsable
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 septembre 2018
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Quoi faire ce week-end
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne? Par Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A. Jeudi, 13 septembre 2018
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous