Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Centre Culturel Pierre-Gobeil
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 8 novembre 2017

Six questions à Sébastien Plante (Les Respectables)



 Imprimer   Envoyer 
Cette semaine, EstriePlus pose six questions à Sébastien Plante, chanteur du groupe Les Respectables.

Chaque jeudi en soirée, OMG Resto propose au public un spectacle gratuit. EstriePlus présente tous les mercredis une entrevue de six questions avec l'artiste ou le groupe qui montra sur la scène de l'ancienne église le lendemain. Cette semaine, EstriePlus pose six questions à Sébastien Plante, chanteur du groupe Les Respectables.


Sébastien, vous faites carrière en musique depuis plus de 25 ans. En quoi les années vous ont transformé professionnellement? Et personnellement?

« La vie professionnelle en musique m'a appris à faire des compromis mais également à devenir plus persévérant et mieux organisé. La vie sur les planches, elle, m'a sauvé carrément et m'a permis de ventiler tous mes problèmes et mes angoisses à travers elle. De plus, avec l'école Rolling Stonesienne, c'est elle qui me garde en shape et toujours plus déterminé. »

À quoi peut-on s'attendre comme spectacle ce jeudi?

« Comme on dirait en Europe, Les Respectables, c'est un groupe festif à la base. Donc, c'est toujours dans le up beat que ça se passe, dans la détermination de faire bouger la place et d'avoir une interaction réelle avec le public. La scène est l'endroit où on se sent le mieux dans notre peau. »

L'amour de la musique est arrivé comment dans votre vie?

«Pour moi, tout a commencé avec des vinyles des Beatles, dans un sous-sol à Cap-Rouge. Puis, ça s'est poursuivi dans les années 80 lorsque j'ai aperçu pour la première fois les Stones, live à la télé. »

On a l'impression d'entendre moins parler de votre groupe Les Respectables, mais vous n'avez pas abandonné la scène et la composition pour autant?

« Il y a moins d'émissions qu'avant qui présentent des performances en direct, puis les chaînes où les vidéos sont mis de l'avant n'existent plus. Étrangement, la dernière année (qui souligne notre 25ième anniversaire) est l'une des années où nous avons le plus joué!Je suis aussi en période d'écriture présentement et j'ai très hâte que les gens écoutent ce que j'ai fait!»

Avez-vous encore de grands rêves ou objectifs que vous espérez toujours réaliser?

« Être connu en Europe et aux États-Unis et relancer notre carrière au Canada. Sinon, un jour, j'aimerais avoir la chance d'aller jouer Asie, en Amérique du Sud ou même en Russie! Ce que j'espère aussi, c'est que les gens continuent de nous apprécier chez nous au Québec. »

Avez-vous une confession à faire sur vous qui surprendrait votre public?

« J'ai entendu une chanson de Mario Pelchat hier à l'épicerie et je me suis dit qu'il était vraiment l'un des meilleurs chanteurs du Québec, toutes générations confondues. Je pense que ça doit être sa profondeur d'âme. Enfin, peut-être que les gens ne m'imaginent pas aimer ce style de chanteur? Sinon, mon autre confession est que je fais un paquet de tâches ménagères depuis la naissance de mes filles (il y a 13 ans), mais c'est normal, right? »


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le livre encore important à l’ère numérique

Le livre encore important à l’ère numérique
La culture, sous toutes ses formes

La culture, sous toutes ses formes
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»

La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke Par Cynthia Dubé Mercredi, 19 septembre 2018
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
La communauté derrière Èva Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
La communauté derrière Èva
Ils volent et prennent la fuite Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
Ils volent et prennent la fuite
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous