Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Radioactif Forfait Internet mai 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Kassandra Boulay Par Kassandra Boulay

Mercredi, 19 octobre 2016

Nuit des sans-abri: de plus en plus de personnes âgées et d'adolescents vivent dans la rue



 Imprimer   Envoyer 
Patrick Conroy et Steffy Blanchette sont les deux porte-parole de l'événement

Le 21 octobre prochain se tiendra, à la Place de la Gare, la 15e édition de la Nuit des sans-abri. Cette initiative, mise de l'avant par la Table de concertation sur l'itinérance à Sherbrooke, se veut un événement où partage, témoignages et sensibilisation sont au rendez-vous. EstriePlus a rencontré les deux porte-parole afin d'en savoir davantage sur ce phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur à Sherbrooke.

Depuis maintenant 15 ans, la Nuit des sans-abri a pour mission de sensibiliser et d'informer la population sur la réalité de l'itinérance afin de faire tomber les préjugés et inciter les citoyens à faire la différence.

Puisque nous avons souvent tendance à penser que ce phénomène est particulièrement présent dans les grandes villes, l'itinérance frappe également la ville de Sherbrooke. L'année dernière, environ 1400 personnes ont utilisé les ressources d'hébergement et d'itinérance offerts par plusieurs organismes. Cette hausse de personnes nous amène à nous poser de sérieuses questions.

 

L'itinérance, un choix ?


Vivre dans la rue n'est pas un choix. Au contraire, c'est une condition de vie qui s'impose à des centaines de personne chaque année. L'augmentation des prix des loyers et de l'épicerie, les faibles revenus ou la toxicomanie et la dépendance sont, en somme, les principales raisons.

« Chaque personne à une histoire différente qui les amène à être dans la rue. Dernièrement, on constate beaucoup plus de personnes âgées, d'autochtones, d'adolescents et de femmes qui se retrouvent sans logis. Ils n'ont plus d'endroit où aller, donc la seule solution c'est de vivre dans la rue », affirme Patrick Conroy, co-porte-parole de l'événement et ancien toxicomane-itinérant.

Il est important de réfléchir sur notre devoir d'inclusion et de solidarité à l'endroit des personnes vivant une situation d'itinérance. Il existe plusieurs solutions pour vaincre ce problème de société. Que ce soit au travers du bénévolat, des dons ou de l'entraide mutuelle, ces simples gestes ont un impact positif.

« Le simple fait de se faire donner un café, une pomme ou même un sourire nous réchauffe le cœur. Ce n'est pas forcément une question d'argent. Ces gens-là ont aussi besoin d'amour et de compassion », indique Patrick Conroy.

Les ressources disponibles à Sherbrooke

À Sherbrooke, on dénombre 21 organismes qui viennent en aide aux personnes dans le besoin, dont le Tremplin, qui est une initiative de la Table d'itinérance de Sherbrooke.

« Malgré les coupures du gouvernement, cet organisme s'en sort quand même bien. Ils ont réussi à construire, en haut de l'immeuble, des appartements dédiés aux personnes dans le besoin afin de favoriser l'inclusion et la réinsertion sociale. Cette initiative est née de la collaboration de tous les organismes présents en ville, et ça c'est unique au Québec », indique Steffy Blanchette, chanteuse et co-porte-parole de l'événement.

Bien entendu, comme Patrick, certaines de ces personnes décident de s'en sortir. Un processus qui est à la fois long et rigoureux, mais également difficile émotionnellement.

« Au sein de la société, les gens ont tellement de préjugés face à l'itinérance. Ce n'est pas un choix, mais les gens ont tendance à penser le contraire. Ce qui est difficile émotionnellement c'est le regard et les opinions des autres. C'est pour ces raisons que je donne des conférences sur ce phénomène. Je raconte mon histoire en toute honnêteté et j'essaie d'emmener les gens à y voir autres choses », affirme Patrick Conroy.

Pour plus de détails : visitez le Facebook La nuit des sans abri de Sherbrooke.

 


Portes de garage Dupuy juillet 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des vendeurs itinérants de thermopompe fraudent à Sherbrooke

Des vendeurs itinérants de thermopompe fraudent à Sherbrooke
Un voleur de kayak arrêté après avoir chaviré sur la rivière

Un voleur de kayak arrêté après avoir chaviré sur la rivière
NOS RECOMMANDATIONS
Nouveau parc à Fleurimont: avec aires de jeux et croque-livre

Nouveau parc à Fleurimont: avec aires de jeux et croque-livre
Sherbrooke, capitale musicale en saison estivale !

Sherbrooke, capitale musicale en saison estivale !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

APCHQ Estrie
Lundi, 16 juillet 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?

François Fouquet
Lundi, 16 juillet 2018
Retour du gars sympathique

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 18 juin 2018
Golf et Académie Longchamp inc. 2018
C’est l’été, comment faire pour ne pas abîmer nos cheveux? Par Priscilla Boutin Mercredi, 11 juillet 2018
C’est l’été, comment faire pour ne pas abîmer nos cheveux?
Alimentation et vices cachés… attention, peut causer la nausée ! Par Me Karine Bourassa Jeudi, 12 juillet 2018
Alimentation et vices cachés… attention, peut causer la nausée !
Du bon bord du gazon... à Milby! Par Hughes Letourneau Lundi, 16 juillet 2018
Du bon bord du gazon... à Milby!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous