Téléjournal Estrie 8 février 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Jeudi, 17 novembre 2016

Moisson Estrie : augmentation de 112% de personnes qui occupent un emploi



 Imprimer   Envoyer 
Photo: Moisson Estrie

Quelques jours après la publication du Bilan-faim 2016 de Banques alimentaires Canada, Moisson Estrie présente un court bilan qui démontre une problématique bien particulière à notre région : de plus en plus de personnes qui occupent un emploi n'arrivent pas à joindre les deux bouts et font appel au service d'entraide alimentaire Moisson Estrie.

On parle d'une augmentation de 112%. Selon Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie, cette situation est propre à l'Estrie. «C'est ce qui ressort le plus du côté de notre région. En raison de l'augmentation du prix de la nourriture et du coût de la vie en général, les gens qui ont un emploi sont de plus en plus nombreux à demander notre aide.»

Aujourd'hui, la pauvreté n'a plus de visage, ni de situation typique. «On ne peut plus donner un exemple typique de quelqu'un dans le besoin. C'est très varié aujourd'hui», souligne Mme Côté.

 

Plus de demandes, plus de générosité

Pour l'année 2015-2016, Moisson Estrie a soutenu 23 858 personnes. Sur le lot, 37 % sont des enfants. Il s'agit d'une augmentation de 4 % par rapport à l'année dernière. Si on signale une augmentation des besoins, Moisson Estrie est fier de constater du même coup un accroissement du support de la population.

De plus, les entreprises et la population en général sont davantage sensibilisées au gaspillage alimentaire. «Nous avons un programme de récupération de denrées dans les épiceries. Il y a eu de belles opérations de sensibilisation pour éviter le gaspillage alimentaire. Auparavant, nous avions davantage des aliments non-périssables, mais maintenant nous avons une belle variété, avec des aliments périssables», indique Mme Côté.

On souligne cependant que les denrées non-périssables, tels que des pâtes alimentaires et des conserves, se font plus rares sur les tablettes de Moisson Estrie. C'est avec les différentes campagnes de financement, dont la Grande récolte présentement en cours, que l'organisme arrive à pallier ce déséquilibre.

Rappelons que Moisson Estrie doit déménager dans ses nouveaux locaux de la 10e Avenue d'ici le printemps prochain.

 

Canada, versus l'Estrie

 Personnes aidées au mois de mars 2016, comparativement à mars 2015

Canada : augmentation de 1,3%.
Province du Québec : augmentation de 5,3%.
Moisson Estrie : augmentation de 10,8%.

 La clientèle enfant des banques alimentaires

Canada : 36%
Québec en général : 34,5%
Moisson Estrie : 37%

 Pourcentage de personnes aidées qui sont seules

Canada : 44%
Moisson Estrie : 48%

 

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Grand Spin Don : plus de 95 000 $ pour les gens atteints de cancer

Grand Spin Don : plus de 95 000 $ pour les gens atteints de cancer
Famille d’accueil pour ados: la situation est plus criante cette année

Famille d’accueil pour ados: la situation est plus criante cette année
NOS RECOMMANDATIONS
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours

Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours
Famille d’accueil pour ados: la situation est plus criante cette année

Famille d’accueil pour ados: la situation est plus criante cette année
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Novus Vitres Sherbrooke Coaticook - février 2018
 
Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

François Fouquet
Lundi, 19 février 2018
Photo des Jeux

Guillaume Rousseau
Lundi, 19 février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Domino's Pizza
Meilleure accessibilité pour la mobilité réduite à Ayer’s Cliff Par Vincent Lambert Vendredi, 16 février 2018
Meilleure accessibilité pour la mobilité réduite à Ayer’s Cliff
Hausse de la population à Sherbrooke Par Vincent Lambert Mercredi, 14 février 2018
Hausse de la population à Sherbrooke
Saisie de drogue à Coaticook Par Cynthia Dubé Jeudi, 15 février 2018
Saisie de drogue à Coaticook
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous