Téléjournal Estrie 8 février 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 2 décembre 2016

Un meilleur accès aux chirurgies pour le CHUS



 Imprimer   Envoyer 
Karine Duchaineau, Dr Stéphane Tremblay et Bruno Lavoie, , lors de la conférence de presse de la direction générale du CIUSSS de l’Estrie-CHUS

Suite à l'annonce du ministre Gaétan Barrette d'investir 20 millions $ pour réduire le temps d'attente en chirurgie et permettre l'arrivée de nouvelles salles de chirurgie au Québec, la direction générale du CIUSSS de l'Estrie-CHUS a souligné sa satisfaction ce vendredi. Bien avant l'annonce du ministre Barrette, des démarches avaient été entamées par le milieu de santé sherbrookois pour améliorer l'efficacité des chirurgies.

Même si parfois le système de santé ne semble pas s'améliorer pour certains, le Dr Stéphane Tremblay, directeur générale adjoint pour le programme de santé physique général et spécialisée du Centre intégré universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l'Estrie-CHUS), affirme le contraire. La raison : le CIUSSS de l'Estrie-CHUS avait déjà commencé à améliorer les attentes de chirurgies bien avant les annonces du ministre Barrette.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a plusieurs scénarios possibles sur la table d'opération pour ouvrir une nouvelle salle de chirurgie. Bien que la localisation de ne soit pas encore connue, il est confirmé que l'endroit ne sera pas à l'Hôpital Fleurimont en raison des neuf salles d'opérations déjà utilisées. Les territoires du Granit et de Memphremagog seraient des options puisque des salles ne sont pas utilisées.

Ces démarches impliquent donc certains transferts de chirurgies vers d'autres endroits, outre l'Hôpital Fleurimont. Plus simplement, les chirurgies qui ne doivent pas recourir à un environnement de haute technologie ou à la présence de spécialistes pourraient se faire, à titre d'exemple, à Magog, Granby, Cowansville ou Lac-Mégantic.

« En juin ou juillet dernier, j'avais demandé la collaboration de la population pour nous aider. J'avais mentionné qu'il se pouvait qu'on fasse une deuxième offre de chirurgie en dehors du lieu de résidence. La population a répondu positivement», fait valoir le Dr Tremblay. « Je réitère cette demande pour atteindre les objectifs, autant au niveau chirurgical que de l'imagerie. On va avoir besoin de la participation de la population », ajoute-t-il.

« Les travaux visant à réduire les délais d'attente sont déjà bien amorcés puisque nous sommes en mesure d'affirmer que nous avons augmenté notre volume de chirurgies de plus de 750 par rapport à la même période l'an dernier », précise le directeur général adjoint.

Améliorer l'accessibilité

« Au CIUSSS de l'Estrie - CHUS, nous avions déjà commencé à ouvrir des plages horaires supplémentaires le soir et les fins de semaine et à faire une deuxième offre aux patients pour qu'ils passent leur examen ailleurs dans notre région. Ces actions ont porté fruits, puisque nous prévoyons que d'ici mars 2017, tous ces patients pourront avoir leur examen dans les délais requis, soit moins de trois mois », explique M. Tremblay.

Au moment d'écrire ces lignes, 138 patients de Granby avaient accepté de passer leur examen à l'Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville tandis que 500 personnes de Sherbrooke se sont déplacées à Magog, Lac-Mégantic et Cowansville pour réduire les délais d'attente. À cela s'ajoute qu'une cinquantaine de gens ont passé leur examen en imagerie à Granby.

Pour le Dr Tremblay, améliorer l'accessibilité aux différentes chirurgies, examens ou bien imageries est nécessaire. Au printemps 2018, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS devrait pouvoir offrir davantage d'option aux patients à Fleurimont.

« Les travaux vont commencer cette semaine. C'est un effet domino. Des travaux de rénovations et de réaménagement prennent un certain temps. Au printemps 2018, on devrait être capable de sortir des activités opératoires de Fleurimont et de les relocaliser dans un nouvel endroit à Fleurimont. La chirurgie plus lourde pourra être faite à l'Hôpital Fleurimont et les chirurgies moins lourdes auront lieu dans un endroit nouvellement installé », affirme M. Tremblay.

« On travaille aussi à améliorer l'accessibilité d'un autre bloc opératoire du CIUSSS-CHUS, soit celui de Cowansville où des travaux ont présentement lieu depuis l'automne. Une meilleure accessibilité aura lieu possiblement en automne 2017. Même avant l'annonce du ministre Barrette d'ajouter une salle supplémentaire de 1240 cas, des actions ont déjà été prises au cours des derniers moins. On peut donc faire face aux besoins de la population », ajoute le directeur adjoint.

Les démarches du CIUSSS de l'Estrie-CHUS permettront également de se diriger vers un programme québécois de dépistage du cancer colorectal. En effet, ce programme pourrait fort bien ressembler à celui de dépistage du cancer du sein. Présentement, plus de 46 650 analyses ont lieu par mois pour un total de 560 000 par année. À noter que les chirurgies reliées à la maladie du cancer se feront à Fleurimont et ne seront pas, quant à elles, délocalisées.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours

Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours
Les professionnels dénonceront leur surcharge de travail

Les professionnels dénonceront leur surcharge de travail
NOS RECOMMANDATIONS
Apprendre le bonheur

Apprendre le bonheur
Identité territoriale, les citoyens y croient

Identité territoriale, les citoyens y croient
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - février 2018
 
Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

François Fouquet
Lundi, 19 février 2018
Photo des Jeux

Guillaume Rousseau
Lundi, 19 février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Hyundai Sherbrooke - fevrier 2018
Marvel, toujours la même chose? Vraiment? Par Alexandre Hurtubise Vendredi, 16 février 2018
Marvel, toujours la même chose? Vraiment?
Le Futures Subaru présentera « l’édition la plus forte » Par Vincent Lambert Mercredi, 21 février 2018
Le Futures Subaru présentera « l’édition la plus forte »
La rose: véritable enjeu environnemental Par Alexandre Dagenais Jeudi, 15 février 2018
La rose: véritable enjeu environnemental
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous