La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 23 avril 2014

La migration positive des jeunes en Estrie



 Imprimer   Envoyer 

Développer les milieux ruraux, voici le défi que se lancent les MRC du Québec, dont l'Estrie.

Le colloque portant sur la migration et l'établissement des jeunes chez nous, qui s'est tenu à Bury dernièrement, poursuivait les objectifs de mobiliser les acteurs estriens, de découvrir et d'analyser des pistes de solutions concrètes pour faire face à l'évolution démographique et aux changements en ce qui concerne l'emploi dans notre région.

Depuis 1945, on a constaté un long exode des habitants des campagnes et des villages. Beaucoup se sont dirigés vers les grandes villes et les métropoles. On remarque aussi le vieillissement de la population rurale. Ces informations assimilées, les décideurs et les participants de l'Estrie ont décidé de s'unir pour inviter la jeunesse à venir s'y établir. Quelque 150 élus et intervenants se sont rencontrés pour discuter de moyens à promouvoir pour les attirer, eux qui composent une masse de gens désireuse de trouver un emploi intéressant et une qualité de vie supérieure.

Coprésidée par Marie-France Bélanger, directrice générale du CÉGEP de Sherbrooke et Jacques Demers, président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de l'Estrie, cette rencontre visait à outiller les interlocuteurs et les magistrats en brossant un portrait des tendances démographiques à partir desquelles dégager des actions concrètes à mettre en oeuvre pour les séduire et favoriser leur installation. M. Demers exhortait les personnes concernées à trouver des solutions innovantes. « C'était d'ailleurs la finalité du colloque », a-t-il déclaré. 

Mme Bélanger, pour sa part, mentionnait que les institutions d'enseignement concentrées à Sherbrooke offraient de nombreux programmes d'études et qu'ils attiraient beaucoup d'étudiants provenant de partout au Québec et d'autres pays anglos et francophiles. « Ils représentent tout un bassin de jeunes qui auront peut-être un coup de coeur pour notre région », constatait-elle. Dans ce contexte, des solutions novatrices se doivent d'être avancées pour les retenir et satisfaire leurs besoins. « Ce colloque nous permet de nous mobiliser en ce sens », invoque la directrice.

Alexandre Blanchette, président du Forum jeunesse Estrie, reconnaît que le colloque a permis de mobiliser tous les responsables autour de l'idée d'attirer des finissants en région. Il annonce que la prochaine étape consistera à prendre connaissance du rapport d'évaluation de la stratégie 2009-2014 en vue d'élaborer un nouveau projet de migration.

Depuis 2010, Inode Estrie est là pour accueillir et favoriser l'établissement de nouveaux arrivés. Les agents de liaison Katherine Gouin, Vanessa Cournoyer-Cyr et Olivier Brière ont développé deux services en ce sens. On accompagne les municipalités dans la réalisation d'actions pour qu'elles soient plus accueillantes. Et on y fait la promotion de la région tout en moussant ses opportunités d'emplois et de stages. Tous souhaitent leur démontrer qu'il est facile de s'établir en ruralité. « On travaille pour que les jeunes choisissent leur milieu de vie chez nous sans qu'intervienne l'esprit de clocher [au sein des municipalités], c'est un sujet désenclavé », explique M. Brière.

Mercedes Orellana, du Service d'aide aux Néo-Canadiens, rappelle l'importance des immigrants pour le futur. Pour les attirer, il importe qu'ils puissent trouver ce qui leur convient dans la communauté qu'ils choisiront. Écoles, institutions financières, offices religieux, sentiment d'appartenance en s'intégrant à des groupes sociaux et autres priment quand on veut s'implanter dans un nouvel environnement.

Walter Dougherty, maire de Bury, a résumé simplement la position des municipalités. « We need jobs. » Il voit Valoris, entre autres, comme un milieu de développement et de création d'emplois.

Dans la MRC du Haut-Saint-François, les données démontrent que, de 1996 à 2005, la population a augmenté très légèrement (2,1 %) malgré une légère décroissance chez les 24 à 49 ans. C'est sans surprise qu'on constate un vieillissement marqué particulièrement chez les 50 à 74 ans. Enfin, nos jeunes de 15 à 24 ans se regroupent autour des collèges et des universités de Sherbrooke, mais plusieurs quittent ce milieu, leur diplôme obtenu soit pour retourner dans leur MRC ou dans d'autres régions du Québec. C'est ce que démontrent les données démographiques portant sur l'Estrie, informations exposées par Hubert Armstrong, étudiant et Dominique Morin, professeur adjoint de l'Université Laval.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Faire quelque chose, mais quoi? Mais qui?

Faire quelque chose, mais quoi? Mais qui?
Une douzaine d’accidents occupent les policiers

Une douzaine d’accidents occupent les policiers
NOS RECOMMANDATIONS
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $

Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans

Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Ils se faufilent pour voler du cuivre Par Vincent Lambert Mardi, 4 décembre 2018
Ils se faufilent pour voler du cuivre
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 7 décembre 2018
Quoi faire ce week-end
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 5 décembre 2018
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous