Classique Pif Portes Mackie 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Soirée d’information et d’échanges sur le projet du Quartier Well Sud
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Club de Golf Longchamp 4 juin 2019
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 26 mars 2019

La plus importante canicule depuis 146 ans



 Imprimer   Envoyer 
L’été 2018 aura été le plus chaud au Québec, et ce, depuis les 146 dernières années.

L'été 2018 aura été le plus chaud au Québec, et ce, depuis les 146 dernières années. Plusieurs personnes avaient d'ailleurs éprouvé des problèmes de santé liés à la chaleur accablante. La directrice de la santé publique de l'Estrie, Dre Mélissa Généreux, a dressé un bilan détaillé cet après-midi des impacts sanitaires liés à cette canicule historique.

Durant six jours cet été, du 30 juin au 6 juillet, l'Estrie a dû jongler, rappelons-le, avec une chaleur accablante, tout comme plusieurs autres régions du Québec d'ailleurs. Si après cette période la direction de la santé publique de l'Estrie avait dressé un bilan provisoire des impacts sanitaires, elle a cet après-midi partagé un bilan beaucoup plus exhaustif.

Après avoir évalué l'ensemble des indicateurs de surveillance à sa disposition (transports ambulanciers, consultations aux urgences), la direction de la santé publique de l'Estrie a confirmé que lors de la canicule historique, 79 personnes ont subi un événement de santé lié à la chaleur, dont 15 sont décédés. Trois de ces 15 décès sont survenus chez des personnes qui habitaient en résidence privée pour aînés ou en centre d'hébergement et de soins de longue durée.

« C'était assez intense comme vague de chaleur et on sait que ça va arriver de plus en plus souvent avec les changements climatiques, a indiqué la Dre Mélissa Généreux, directrice de la santé publique en Estrie. Ce genre de situation apporte toute sorte de préoccupations pour la santé publique. »

La chaleur a affecté les personnes de tous groupes d'âge, mais surtout les 65 ans ou plus. La majorité d'entre elles avaient au moins un problème de santé comme une maladie cardiaque ou respiratoire, un trouble psychiatrique ou neurocognitif, et autres.
Même si la direction de la santé publique a reçu une hausse des appels Info-Santé concernant la chaleur et une hausse de 13 % des transports ambulanciers lors de cette période, elle n'a pas noté un achalandage plus accru aux urgences ou une augmentation des hospitalisations ou des décès.

« Quand on parle d'interventions ou d'actions, je veux saluer tout ce qui a été fait l'été passé, a précisé Mme Généreux. Si tout ça n'avait pas été accompli, je vous garantis qu'on ne parlerait pas de 15 décès, mais plutôt d'un nombre beaucoup plus élevé. Je lève mon chapeau aux interventions qui ont été faites dans tout le réseau de la santé. »

Encore place à l'amélioration

La direction de la santé publique a tenu cet après-midi a dressé ce bilan pour permettre aux gens de mieux comprendre ce qui s'est produit, mais aussi pour expliquer qu'il y a encore place à l'amélioration.

« Malgré tous nos efforts, on voit qu'on a encore des croûtes à manger, a confirmé la Dre Mélissa Généreux. Les changements climatiques vont faire en sorte que les périodes de chaleur vont devenir de plus en plus intenses et fréquentes. On doit apprendre et s'améliorer. On vise un décès zéro évidemment. »

« Les plans d'interventions sont quand même assez solides en Estrie et ils sont en place depuis plusieurs années, mais la question est toujours de voir à quel moment on doit déclencher des interventions un peu plus costaudes, a-t-elle ajouté. On ne veut pas non plus crier au loup pour rien. On veut vraiment s'assurer d'atteindre un niveau de mobilisation. »

Le réseau de la santé travaillera donc un peu plus sur la préparation et pas seulement sur les interventions lors de mesures d'urgence. Pour ce faire, il ciblera mieux les personnes à risque de développer un problème de santé lié à la chaleur ainsi que les milieux les plus vulnérables afin d'améliorer les interventions et les communications.

La Dre Mélissa Généreux a également rappelé l'importance des actions universelles et que chaque personne à un rôle à jouer auprès d'autrui lors de situation comme celle de la canicule historique l'été passé.


Fête nationale en Estrie 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La Classique Pif Portes Mackie : un rendez-vous qui marque le début de la saison estivale à Sherbrooke

La Classique Pif Portes Mackie : un rendez-vous qui marque le début de la saison estivale à Sherbrooke
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
L'Écolo Boutique 10 juin 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Les emplois d’été étudiants et le salaire : peut-on payer un étudiant moins cher ?

Les emplois d’été étudiants et le salaire : peut-on payer un étudiant moins cher ?
Réformer le mode de scrutin

Réformer le mode de scrutin
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
CONCOURS - Les Éditions La Presse - TENDRE VERS LE ZÉRO DÉCHET
Foodies avril 2019
 
Jérôme Blais
Mardi, 18 juin 2019
Le pire ennemi du golf c’est qui?

François Fouquet
Lundi, 17 juin 2019
Fascinant comportement humain

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 14 juin 2019
Pour mieux comprendre le diabète de type 2...

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 juin 2019
Réformer le mode de scrutin

Jacinthe Dubé 17 avril 2019 2019
La Grande Virée Artistique de Sherbrooke 2019
Finale Blues – Bruins : match décisif mercredi soir Par Robert Legault Lundi, 10 juin 2019
Finale Blues – Bruins : match décisif mercredi soir
Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah Par Sarah Beaudoin Lundi, 10 juin 2019
Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah
Un bilan environnemental mitigé pour Sherbrooke Mardi, 11 juin 2019
Un bilan environnemental mitigé pour Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous