Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Novus Vitres Sherbrooke Coaticook
ACTUALITÉS / Estrie
Ségolène Bendo Par Ségolène Bendo

Vendredi, 17 juillet 2015

Le marché immobilier appartient aux acheteurs



 Imprimer   Envoyer 

À vendre! Voilà deux mots qui ont la cote ces temps-ci dans les différents secteurs de la région. Maison unifamiliale, condo, terrain, immeuble à revenus, aucun type d'habitation n'est épargné.

Selon la chambre immobilière de l'Estrie, le premier trimestre de 2015 a connu une légère baisse par rapport à l'an passé. Par contre, les mois d'avril, mai et juin ont montré une hausse de 11 %. Les spécialistes prévoient une augmentation dans les chiffres de vente d'ici la fin de l'année.

« La plus grande augmentation s'est fait sentir au niveau des immeubles à revenus. Nous avons l'impression que les bas taux d'intérêt et les difficultés de la bourse poussent les gens à faire davantage de placement dans l'immobilier », explique le président de la Chambre immobilière de l'Estrie, David Bourgon.

Alors pourquoi les propriétaires qui essaient de vendre ont-ils l'impression que le marché vit une période creuse?

La raison est fort simple, selon David Bourgon. « Il y a une accroissement de l'inventaire de maisons, mais les prix n'augmentent pas, donc ce sont les acheteurs qui ont le gros bout du bâton. »

Les vendeurs doivent jouer du coude pendant que les acheteurs peuvent prendre le temps d'y réfléchir, ce qui donne l'impression que le mot vendu tarde à venir.

Cas vécu

Avec son affiche, la maison de ville de Mathieu Beauregard, animateur de radio à Rythme FM, semble dire aux acheteurs « À qui la chance?! »

C'est en juin 2012 que Mathieu et sa conjointe sont tombés amoureux avec ce qui allait devenir leur première maison. Tout y était! Le sentiment de se sentir chez eux, la grande cuisine, le terrain juste assez grand pour ne pas se lasser de tondre le gazon!

Une petite fille, un chien et quelques rénovations plus tard, le couple se retrouve devant l'opportunité d'aller travailler au Saguenay, région où habite la belle-famille.

« Dans le domaine des médias, ça bouge parfois très vite. De beaux défis m'attendaient là-bas, et toute la famille était enthousiaste à l'idée d'y aller. C'est pour cette raison qu'à la mi-janvier, nous avons décidé de vendre notre maison », raconte l'animateur de radio qui a quitté le secteur Mi-Vallon pour aller côtoyer le Fjord du Saguenay.

Même si les premières semaines de vente étaient plutôt frileuses, le mois de février a été pour sa part plus encourageant. Avec sa moyenne d'une visite hebdomadaire, les propriétaires étaient confiants de trouver preneur.

Cependant, les semaines se sont effritées et la propriété est restée inoccupé. Cette maison abordable et clé en main cherche toujours la petite famille qui aura le coup de cœur pour elle.

« Honnêtement, si nous pouvions détacher notre unité pour l'amener avec nous, nous le ferions! », ajoute Mathieu, qui pour l'instant a la chance bénéficier de l'hospitalité de ses beaux-parents, le temps qu'une offre soit déposée. 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect

Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail

L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Domino's Pizza
Skier pour persévérer et ne pas décrocher Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Skier pour persévérer et ne pas décrocher
La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ Jeudi, 11 janvier 2018
La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ
Mort suspecte le jour de Noël Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Mort suspecte le jour de Noël
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous