magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 9 avril 2014

250 personnes manifestent inutilement à Weedon



 Imprimer   Envoyer 

Tout indique que la marche regroupant plus de 250 personnes à Weedon n'a pas réussi à influencer les dirigeants et les membres du conseil d'administration du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Haut-Saint-François à revoir leur décision de regrouper sous un même toit les CHSLD et CLSC.

Au contraire, Mario Morand, directeur général des CSSS des Sources et du Haut-Saint-François, confirme que le processus menant à la réalisation du projet est enclenché et que des travaux seront effectués dès ce printemps.

Les protestataires ont déambulé dans les rues de la municipalité pour manifester leur opposition au projet «Tout sous un même toit», estimé à 5,7 M$, qui comprend la fermeture de 17 lits destinés aux gens qui ont besoin de soins de longue durée. Cette décision, adoptée par le C.A. du CSSS du Haut-Saint-François, le 18 décembre dernier, permettra de réunir dans un même bâtiment le CLSC et le CHSLD de Weedon. Ce règlement, semblable à un carrefour giratoire, fait dévier l'autre résolution de juillet 2013, qui prévoyait des réparations à effectuer dans les deux institutions pour une somme de 4,7 M$, soit 1 M$ de plus que dans le premier projet. Malgré cette levée de boucliers, le début des travaux sera enclenché ce printemps, nous confie Mario Morand, dg des CSSS du Haut-Saint-François et des Sources.

Marche de protestation

Portant pancartes et bannières, elles ont marché du CLSC au Centre communautaire de l'endroit, s'arrêtant devant le CHSLD pour un topo sur les espaces de stationnement. Elles provenaient de tous les secteurs du HSF, anglophones et francophones unis par un même désir de s'opposer à la fermeture des 17 lits. Les marcheurs, disciplinés, ont scandé des slogans et écouté les propos du maire Richard Tanguay et des porte-parole Lucienne Gravel et Claude-Gilles Gagné, sous la protection des agents de la Sûreté du Québec.

Le Comité de citoyens pour la survie du CLSC et du CHSLD a ciblé particulièrement le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, l'Agence et le directeur général du CSSS du Haut-Saint-François, Mario Morand, qui, contre vents et marées, maintiennent le cap malgré les doléances exprimées à deux reprises par plus de 200 résidents de Weedon et quelque 2 500 signataires de la pétition. Onze municipalités ont aussi déploré cette décision. Le réseau FADOQ provincial même a émis dans un communiqué du 2 décembre 2013, des réserves: « il n'est absolument pas envisageable que la qualité des services de santé actuellement fournis soit diminuée dans l'espoir que l'assurance autonomie vienne pallier des lacunes a posteriori. »

Lors de la conférence de presse qui a suivi la marche, M. Gagné a déposé un document exposant 65 points d'achoppement pour lesquels le comité « réclame des réponses précises » à leurs questions. Malgré quelques rencontres et échanges de correspondance avec les ministres concernés et l'Agence, ses membres restent sur leur faim. La démarche qu'ils ont entreprise, il la considère comme ultime. « J'ose espérer que nous serons entendus », conclut Claude-Gilles Gagné. Kiara Baillargeon, âgée de 10 ans, a clos la séance en lisant la lettre qu'elle adressa au ministre Hébert.

Le projet déjà en marche

« On réalise le projet, on l'a identifié, on a le financement », annonce M. Morand, lors d'une entrevue téléphonique réalisée au lendemain de la marche organisée par le Comité de citoyens pour la survie du CLSC et du CHSLD de Weedon. « Le début des travaux est rapide, au printemps », ajoute-t-il. Poursuivant, il explique que ce projet s'inscrit dans un « agenda administratif et non un agenda politique », et les résultats des élections n'affecteront pas la réalisation de ce dernier.

M. Morand ventile une partie du financement. Il provient de l'Agence de santé et des services sociaux (ASSS) et de l'établissement [CSSS du HSF]. « Le projet est inscrit au budget régional et il est accordé. On a suivi le cheminement normal », indique le directeur général. Le C.A. l'a adopté et les fonctionnaires de l'Agence se le sont approprié. « On rend des comptes à ASSS », rappelle-t-il.

Poursuivant sur sa lancée, il spécifie que « tout est en ordre là-dedans, on a assez de lits pour la population du Haut-Saint-François, il n'y aura pas de coupure de services, on a annoncé le développement d'un budget important. Entre autres annonces, M. Morand indique « qu'un budget permanent de 62 000 $ ira pour les soins au CLSC. Il servira à soutenir les médecins et les infirmières pour les soins courants. Une enveloppe de 160 000 $ sera investie dans le soutien à domicile, qui se fait soit en résidences pour aînés ou à la maison, à l'exclusion des CHSLD. Trois postes supplémentaires sont ajoutés pour satisfaire les besoins nouveaux. « On est en train de négocier avec les syndicats », indique-t-il.

Un autre 100 000 $ sera attribué pour une résidence privée servant d'hébergement pour personnes souffrant de trouble cognitif modéré. Un appel d'offres est d'ailleurs lancé pour trouver un promoteur. « On teste le marché pour voir s'il y a des investisseurs. » Deux d'entre eux auraient déjà manifesté leur intérêt, apprenait-on de source sûre. C'est 6 M$ qui sont consacrés à la mise à niveau des immobilisations et aux immobilisations. « La stratégie de financement est approuvée par l'ASSS et l'établissement », confirme le dg. La réalisation sera mise en ordre sur deux ans. Mario Morand en a profité pour annoncer que 125 000 $ sont attribués à l'embauche du chargé de projet Pierre Richard « pour faire avancer le projet » et d'une somme additionnelle destinée au soutien à domicile pour la première année. Le dg souligne que si ces millions sont investis à Weedon, ce n'est pas pour amoindrir la qualité des services. M. Morand se veut rassurant: « Il n'y aura pas de projet avant d'avoir libéré les 17 lits », ce qui devrait s'étendre sur une période d'un an.

« La direction et le conseil d'administration du CSSS du Haut-Saint-François sont au fait des inquiétudes de certains citoyens de Weedon en ce qui a trait au projet de réorganisation des services aux personnes âgées », écrit M. Morand dans un communiqué émis le 26 mars. Alain Coulombe, président du C.A. du CSSS du HSF, abonde dans le même sens: « Ces préoccupations légitimes ont été pleinement considérées dans la décision prise en décembre dernier et font l'objet d'un suivi spécifique par les responsables de la mise en oeuvre du projet. »


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Mort suspecte le jour de Noël

Mort suspecte le jour de Noël
L’abreuvoir européen

L’abreuvoir européen
NOS RECOMMANDATIONS
Démarrer l’année en force !

Démarrer l’année en force !
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest

Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Célibataire ? Tu dois être folle ! Par Isabelle Perron Mercredi, 10 janvier 2018
Célibataire ? Tu dois être folle !
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets Par William Lafleur Mercredi, 10 janvier 2018
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets
Meurtre à Rock Forest : le nom de la victime dévoilé Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Meurtre à Rock Forest : le nom de la victime dévoilé
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous