magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 25 mars 2015

Le maire de Weedon encore victime de méfait



 Imprimer   Envoyer 

Le maire de Weedon, Richard Tanguay, a été victime de méfait. Il s'agit d'une seconde fois en l'espace d'un mois. Cette fois, il a trouvé des clous à bardeau couvrant la largeur de son entrée de cour à sa résidence privée. « J'en ai ramassé plus de 125 dans mon entrée », d'exprimer la victime.

Rappelons que M. Tanguay avait retrouvé sa boîte à lettres remplie de fumier, en février dernier. S'il avait trouvé la situation plutôt amusante qu'autre chose, cette fois, il en est différent, car il interprète le geste comme une atteinte à son intégrité. « On s'attaque à moi personnellement, à mon entreprise, à ma clientèle, à mes petits-enfants et les animaux. »

M. Tanguay mentionne que les clients ou lui-même auraient pu crever un pneu. Ses petits-enfants en courant auraient pu tomber sur les clous et se blesser ou tout simplement en promenant un chien qui aurait pu se blesser une patte. Le maire dit ignorer l'identité de l'auteur du méfait, mais ajoute qu'il aurait pu y avoir des blessés. « Ça fait 14 ans que je vis à Weedon et je n'ai jamais eu de vol ou vandalisme. En l'espace d'un mois, j'en ai eu deux; ce n'est pas normal », d'exprimer Richard Tanguay.

D'ailleurs, il mentionne avoir porté plainte auprès de la Sûreté du Québec du Haut-Saint-François.

Dans un communiqué émis par M. Tanguay, il est mentionné que « l'ensemble du conseil déplore ce genre de comportement et s'attend à ce que tout opposant aux décisions du conseil s'exprime de façon civilisée, sans apporter des dommages à une propriété privée. Un tel comportement est inacceptable dans notre société. »

Alors que la municipalité est aux prises avec un conflit de travail impliquant ses travailleurs, il arrive que certaines personnes puissent être tentées de porter des accusations par association. Rejoint au téléphone, Claude Lacroix, président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la municipalité de Weedon-CSN, était surpris d'apprendre cette nouvelle de la bouche du journaliste. « Je ne peux confirmer ou infirmer, mais je suis presque sûr à 99 % qu'aucun membre n'est impliqué là-dedans. Je vais quand même faire ma petite enquête. Les gars sont très bien avertis, on ne touche pas au domaine privé, on n'attaque pas personnellement. Ce n'est pas le genre de combat qu'on veut faire. »


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La caserne de Windsor s’agrandit

La caserne de Windsor s’agrandit
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2

Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
NOS RECOMMANDATIONS
La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ

La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ
Un métier sur mesure pour ceux qui veulent aider les gens

Un métier sur mesure pour ceux qui veulent aider les gens
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !

Bedon & bout'chou
Un métier sur mesure pour ceux qui veulent aider les gens Par Centre 24-Juin Lundi, 8 janvier 2018
Un métier sur mesure pour ceux qui veulent aider les gens
Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Meurtre à Rock Forest : Tom Néron comparait
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire Par Vincent Lambert Lundi, 8 janvier 2018
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous