Resto-Brasserie Le Dauphin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
24°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Resto-Brasserie Le Dauphin
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Lundi, 11 avril 2016

GRIS de l’Estrie : offrir des modèles ouvertement différents



 Imprimer   Envoyer 
Louis-Philippe Hébert (GRIS Estrie), Soleil Laflèche (intervenante), Renelle Anctil (coprésidente d'honneur), Myriam Pelletier Gilbert (présidente, c.a.) et Réjean Hébert (coprésident d'honneur).

C'est sous la présidence d'honneur de Renelle Anctil et de Réjean Hébert que le GRIS Estrie lançait le 6 avril sa deuxième campagne de financement. Les 30 000 $ que l'on espère amasser serviront notamment à offrir des ateliers de démystification de la diversité sexuelle dans les écoles et auprès des 50 ans et plus.

Les coprésidents d'honneur en sont à leur deuxième année d'implication auprès de l'organisme. L'ancienne propriétaire du RONA L'entrepôt de Sherbrooke « offre » depuis deux ans un modèle d'Estrienne ouvertement lesbienne. À l'occasion de la conférence de presse lançant la campagne de financement, Renelle Anctil a tenu à faire une confidence.

« À pareille date l'an dernier, j'ai fait mon coming out public et je dois avouer que j'ai été plus qu'étonnée de la façon dont les gens ont assimilé l'information. Je me faisais arrêter dans les rangées de mon commerce, sur la rue, pour des accolades et des félicitations pour mon implication avec le GRIS Estrie, raconte la femme d'affaires. On m'a félicitée d'avoir ouvert le chemin pour ceux qui peuvent être en questionnement quant à l'acceptation de leur différence. »

Ex-ministre de la Santé et des Services sociaux et professeur titulaire à l'Université de Montréal, Réjean Hébert a récemment participé à l'écriture de l'ouvrage « Modèles recherchés » au profit du GRIS Montréal.

« Cet ouvrage démontre l'importance pour l'ensemble de la population d'avoir des modèles positifs. C'est à ça que sert le GRIS Estrie : offrir des modèles de personnes ouvertement LGB afin de lutter contre l'homophobie par l'éducation et la prévention », estime-t-il.

Si accepter d'être différent est un défi en soi, faire accepter que l'on est différent est un challenge encore plus grand.

Selon lui, le temps est venu de faire des efforts pour rejoindre les 50 ans et plus, qui ont grandi à une époque ou qui encore vivent dans des cultures où l'homosexualité est mal perçue, pour les aider à cheminer dans leur épanouissement.

Un premier bilan fort positif
Le Groupe régional d'intervention sociale (GRIS) Estrie a été créé en 2014 pour lutter contre l'homophobie dans la région. Chaque semaine, une trentaine d'intervenants bénévoles, ouvertement gais, lesbiennes ou bisexuelles, parcourent l'Estrie pour aller à la rencontre des élèves des écoles secondaires et faire de la sensibilisation en se basant sur leur vécu.

« L'an dernier, nous avons réussi à répondre à la demande de trente organismes, à assurer un service de référencement, de coordination avec nos partenaires et de recherche. C'est tout un exploit! », affirme la présidente du conseil d'administration du GRIS Estrie, Myriam Pelletier Gilbert. Les 175 activités de sensibilisation ont permis de rejoindre environ 4000 personnes. »

En comptabilisant les données des 2000 questionnaires récoltés à la suite des interventions, l'organisme a pu relever plusieurs constats intéressants quant à la perception des jeunes face à une personne gaie, lesbienne ou bisexuelle (LGB).

« Le pourcentage d'aisance des jeunes vis-à-vis des personnes LGB augmente de façon importante à la suite d'une formation, autant les garçons que chez les filles. On note également une différence notable entre ceux qui ont une personne LGB dans leur entourage et ceux qui n'en ont pas », explique Mme Pelletier Gilbert.

S'ils apprennent que leur frère ou leur sœur s'identifie comme LGB, 56 % des garçons disent être à l'aise, comparativement à 68 % des filles. À la suite d'une intervention, la proportion passe respectivement à 76 % et à 83 %.

Clore la campagne en grand!
La campagne de financement du GRIS Estrie prendra fin le 27 mai prochain par la présentation d'un spectacle bénéfice mettant en vedette l'humoriste Valérie Blais.

Le spectacle aura lieu à la salle Alfred-Des Rochers du Cégep de Sherbrooke et sera précédé d'un 4 à 7 offrant une prestation musicale de Karine Lisée, bar et nourriture.

On peut se procurer des billets (40 $) auprès du GRIS Estrie.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La Ville réitère son appui à Raif Badawi

La Ville réitère son appui à Raif Badawi
Des patrouilleurs au service de la population

Des patrouilleurs au service de la population
NOS RECOMMANDATIONS
Arrêté pour voyeurisme avec une caméra dans un chalet

Arrêté pour voyeurisme avec une caméra dans un chalet
Trois ados arrêtés pour vols dans des véhicules

Trois ados arrêtés pour vols dans des véhicules
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Resto-Brasserie Le Dauphin
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Mardi, 14 août 2018
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

François Fouquet
Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Luc Fortin fera le bonheur de 55 élèves Par Vincent Lambert Mardi, 7 août 2018
Luc Fortin fera le bonheur de 55 élèves
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels
Armé, il vole de l’argent et prend la fuite Par Vincent Lambert Mardi, 7 août 2018
Armé, il vole de l’argent et prend la fuite
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous