magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 26 mars 2014

Ludovick Nadeau « Pour la défense des groupes progressistes du comté »



 Imprimer   Envoyer 

Ludovick Nadeau veut encourager l'éclosion de projets pour que les jeunes qui étudient à l'extérieur reviennent vivre dans leur région.

S'appuyant sur l'exemple de la Cité-école Louis-Saint-Laurent, dans le Haut-Saint-François, il souhaite que se créent des liens entre les entrepreneurs et la jeune main-d'oeuvre et que des banques de ressources soient disponibles pour faciliter tout cela. Il se portera avec ardeur à la défense des troupes progressistes tant dans le Haut-Saint-François qu'ailleurs dans le comté de Mégantic.

Né à Cookshire il y a 25 ans, Ludovick Nadeau, candidat pour Québec solidaire, dans le comté de Mégantic, est passionné par le développement économique. Il a choisi le Séminaire de Sherbrooke pour étudier en sciences humaines le volet notariat. En cours de route, son champ d'intérêt a bifurqué vers le loisir, la culture et le tourisme, baccalauréat qu'il a complété à Trois-Rivières. Il s'y est spécialisé en gestion évènementielle et développement communautaire. Il a aussi complété un certificat en administration.

Le jeune candidat veut être très présent pour ses gens. Il vise la souveraineté locale pour que les municipalités se développent. Il reconnaît que le territoire est grand. « Hampden et Val-Racine sont aussi importants que peuvent l'être les plus grands centres urbains du comté », rappelle le jeune homme. « Je vais laisser plus de place à la population, comme ça, j'aurai plus de temps pour participer à plusieurs dossiers », avance-t-il. En ce qui concerne l'emplacement de son éventuel bureau, il voit bien s'installer à Cookshire dans les bureaux mis à la disposition des entreprises au-dessus du IGA de l'endroit. La mobilité du député, il juge très importante.

En agriculture, la souveraineté alimentaire et le développement de produits du terroir l'attirent. L'importance des surfaces à cultiver n'a plus à être démontrée. Selon lui, on doit conserver leur vocation et s'opposer à leur achat massif par des spéculateurs. Le zonage dans ce cas prend toute son importance. « Il faut miser sur la préservation des terres et en favoriser le développement avec les gens », avance-t-il comme solution. Pour l'exemple, il cite l'éventuel projet de la construction d'une grande route qui relierait Woburn à la 410 et la 610. « Un bon zonage contraindrait la future autoroute à emprunter un tracé qui respecterait les terres agricoles », suggère-t-il.

En santé, il se colle à la proposition du parti. Les CLSC seront ouverts, 24 h durant, tous les jours pour les soins  de 1re ligne. Pour trouver les budgets nécessaires à faire fonctionner ces entités, il propose que Pharma-Québec soit une institution d'État où se feront la recherche et la fabrication de médicaments.

Dans le dossier CHSLD et CLSC à Weedon, M. Nadeau constate que le ministre Hébert n'a pas de respect pour la population. Il est illogique de mettre dans un même bâtiment des personnes gravement atteintes et d'autres qui y circulent avec des maux divers. « Il y a des risques de contamination croisée », explique M. Nadeau.

En ce qui concerne le tourisme, un filon comme une piste cyclable couvrant la MRC serait envisageable. La menace du fédéral de couper des budgets destinés à l'Observatoire le surprend. Spontanément, il avance qu'il faut trouver des moyens pour financer l'outil de recherche, la Réserve de ciel étoilé, le centre d'interprétation et le parc. « On va établir des partenariats, parce que c'est important de maintenir tout ça, c'est quelque chose d'exceptionnel », reconnaît-il sans aller plus loin sur le sujet. Et pour cela, la route 257 on s'en préoccupe. « Je ne veux pas m'engager dans des promesses irréalisables, mais je crois qu'il faut favoriser un meilleur entretien. C'est un dossier qui mérite d'être étudié », reconnaît-il sagement.

Moins familier avec le dossier de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, il reconnaît que saborder un budget cause des problèmes. « Ces coupures ont-elles donné de bons résultats », se questionne-t-il? Il faudra réévaluer le dossier. Abordant le sujet de la rurbanisation, il ne tarit pas d'éloges sur ce qu'a entrepris la Cité-école Louis-Saint-Laurent et Place aux jeunes. Reconnaissant le phénomène de l'exode des jeunes pour leurs études, il souhaite qu'on crée des emplois qui correspondent aux réalités et aux besoins du milieu incluant des mesures incitatives pour faciliter leurs études et leur retour dans le milieu. Comme lui-même a dû partir jeune pour aller étudier, il est sensible à ce que font les organismes de développement tant communautaires qu'économiques pour les aider.  « Pendant leur séjour à la ville, ils servent d'ambassadeurs pour la région », conclut-il.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Web...trouver la sortie du labyrinthe!

Le Web...trouver la sortie du labyrinthe!
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2

Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
NOS RECOMMANDATIONS
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2

Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Va jouer…  à l’intérieur! Par Tourisme Cantons-de-l'Est Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!
24 heures pour se découvrir! Par Sarah-Eve Desruisseaux Jeudi, 11 janvier 2018
24 heures pour se découvrir!
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous