La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 27 juin 2018

Un projet pour les familles aux horaires atypiques



 Imprimer   Envoyer 
Devant la demande grandissante d’un service de garde pour les horaires atypiques, le gouvernement du Québec a procédé à une annonce nationale ce matin à la Maison de la Famille de Sherbrooke.

Devant la demande grandissante d'un service de garde pour les horaires atypiques, le gouvernement du Québec a procédé à une annonce nationale ce matin à la Maison de la famille de Sherbrooke. Pour les trois prochaines années, un projet pilote sera mis en place pour les organismes communautaires et les coopératives afin de mieux répondre aux besoins des familles.

Bien que le gouvernement du Québec considère que sa politique familiale figure parmi les plus généreuses au Canada, il a tout de même décidé d'en faire plus pour les familles québécoises en lançant ce matin un tout nouveau projet pilote. Une somme de 3,5 M$ avait d'ailleurs été annoncée dans le budget 2018-2019 pour ce programme de garde atypique. Le montant s'inscrit dans un investissement total de 7,3 M$ consacré à la conciliation famille-travail-études (CFTE).

« De plus en plus, on entend les parents nous parler de besoins en matière de garde atypique, a expliqué le député de Sherbrooke et ministre de la Famille, Luc Fortin. Oui, il y en a des services de garde atypique offerts actuellement dans le réseau. Par contre, ce n'est pas développé autant qu'on le souhaiterait. »

Par horaire atypique, on parle entre autres de travailler les soirs après 18 h 30, les matins avant 6 h 30 ou bien les jours de fin de semaine. L'objectif du projet pilote n'est pas d'entrer en compétition avec le réseau actuel, mais bien de lui être complémentaire. Pour y arriver, le gouvernement du Québec compte sur la collaboration des organismes communautaires et des coopératives qualifiés.

« Le gouvernement va offrir un soutien financier allant jusqu'à la hauteur de 75 000 $ par année aux organismes qui souhaitent participer au programme pour soutenir le démarrage du service de garde et le volet plus administratif, a indiqué M. Fortin. Le salaire des éducatrices n'est pas admissible, mais en même, ces services, on s'en doute, ne seront pas gratuits pour les parents. Les organismes et coopératives pourront fixer leur grille tarifaire auprès des parents. Comme ce sont des services non subventionnés, les parents seront admissibles aux crédits d'impôt. Une mesure très intéressante. »

Un projet qui laisse place à la réflexion

L'annonce du gouvernement du Québec ce matin a été bien accueille par la directrice de la Maison de la famille de Sherbrooke, Sarah Gaudet, et par la présidente de la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille et directrice de la Maison de la famille Memphrémagog, Nathalie Bélanger, puisque le besoin de service de garde à horaires atypiques est bien présent.

Cependant, elles se questionnent sur la pertinence des organismes communautaires à prendre le flambeau dans ce projet pilote. « C'est une belle annonce, mais ça va demander une réflexion profonde avec l'analyse des coûts, a précisé Sarah Gaudet. C'est quelque chose qu'on ne fait pas. Ce serait vraiment une tout autre organisation. Il y a plein de détails par rapport aux salaires des éducatrices. Si ce n'est pas compris là-dedans, c'est un problème aussi. Une éducatrice de nuit ou de soir n'aura pas le même salaire qu'une éducatrice de jour. En ce moment, on ne compte pas participer au programme. On va se prêter à l'exercice de la réflexion. »

« C'est certain que ces besoins-là ont été exprimés, a-t-elle ajouté. Tout dépend des régions. Par contre, est-ce que ce sont les organismes communautaires qui vont pouvoir reprendre le flambeau? Je me questionne. »

Pour sa part, Nathalie Bélanger partage la même opinion que sa collègue. « Je pense que le programme est dans la bonne direction, a-t-elle estimé. Je pense qu'il y a un besoin partout quand on regarde à travers le Québec. Par contre, est-ce que les organismes communautaires Famille sont vraiment les bons pour faire avancer ce programme-là? C'est là qu'on se questionne. Il reste qu'on n'a pas de mission de service de garde ou service éducatif à l'enfance. On est vraiment en soutien aux parents sur le développement des enfants. C'est un projet où on devra prendre du recul, analyser et regarder. »

Également ce matin, le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place du Programme de soutien financier en matière de conciliation famille-travail destiné aux milieux de travail et du Programme de soutien financier en matière de CFTE destiné à certains milieux d'enseignements pour les parents étudiants.


Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
On laisse tomber l’uniforme en échange de denrées

On laisse tomber l’uniforme en échange de denrées
1 000 transactions avec une carte volée

1 000 transactions avec une carte volée
NOS RECOMMANDATIONS
Des voleurs recherchés à Magog récidivent

Des voleurs recherchés à Magog récidivent
Douze entreprises d’ici deviennent des ambassadrices à l’international

Douze entreprises d’ici deviennent des ambassadrices à l’international
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
J & M Grégoire juin 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

Jacinthe Dubé 29 nov 2018
Ameublement Brand Source Gilles Boisvert dec 2018
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 décembre 2018
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 7 décembre 2018
Quoi faire ce week-end
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 10 décembre 2018
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous