Sherbrooke t'en bouche un coin
BlackMarketEstrie

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Coupons-rabais Calendrier Annuaire
 
AFFAIRES & JURIDIQUE
Affaires
Juridique
Entreprises d’ici
Hyundai Sherbrooke - mai 2017
AFFAIRES & JURIDIQUE / Affaires
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 15 mars 2017

La belle histoire derrière le Liverpool



 Imprimer   Envoyer 
Les propriétaires du Bar Liverpool Annie Faucher et Charles Gauthier, en compagnie de leur deux garçons et leur conjointe, Louis Gauthier, Marie-Pier Beaudette, Daphnée Lessard et Alex Gauthier.

Le Liverpool fête cette année ses 25 ans d'existence. Situé sur la rue Wellington Sud, ce salon du billard est l'un des seuls établissements à avoir traversé le temps sur ce côté de la Well. Voici la belle histoire derrière ce grand succès.

L'histoire était certainement déjà écrite pour les propriétaires du Liverpool Annie Faucher et Charles Gauthier. Le couple s'est rencontré au restaurant La Petite Bouffe, sur la rue Wellington Sud, alors qu'ils étaient tous les deux étudiants. À l'époque, Annie travaillait dans ce petit resto qui était l'un des endroits de prédilection pour les ados et jeunes adultes.

Peu de temps après leur rencontre, La Petite Bouffe fermait ses portes et l'aventure du Liverpool prenait vie, au 28 Wellington Sud, soit à l'endroit exact où ils ont fait connaissance.

«Le père et le frère de Charles, Pierre et André Gauthier, étaient déjà propriétaires de la bâtisse et caressaient le rêve d'avoir un salon de billard. Notre arrivée à moi et Charles s'est fait naturellement. On nous a donné carte blanche», raconte Annie Faucher, qui est rapidement devenue propriétaire du Liverpool, en compagnie de son conjoint Charles Gauthier.

Les deux font la paire

Si Charles est un homme d'affaires pragmatique, Annie, pour sa part, a toute la créativité nécessaire pour se renouveler continuellement. Ce sont certes ces deux grandes qualités qui sont à l'origine de leur succès. Il faut dire que les dernières années n'ont pas été faciles pour les commerçants de la rue Wellington Sud. Mais les hauts et les bas du centre-ville n'ont jamais effrayé le couple.

«Les gens ont en tête les dernières années du centre-ville, mais quand on est arrivé, la Wellington Sud était pleine, alors que la Wellington Nord était presque déserte, se souvient Annie. De notre côté de la rue, il y avait beaucoup d'événements culturels, mais la roue tourne, c'est normal, c'est toujours comme ça. Il faut juste se retrousser les manches. Puis, nous avons un conseil municipal qui croit en son centre-ville, c'est stimulant.»

Salon du cigares

Malgré la loi sur le tabac, le Liverpool a conservé le droit d'opérer son salon du cigares, qui a ouvert ses portes en 1997. «Pour garder notre salon du cigares, le gouvernement soulevait certaines conditions que nous respections, dont le fait qu'on exploitait notre salon depuis un certain nombre d'années (avant 2005 selon la loi).Nous avons été forcé d'effectuer quelques petits changements, évidemment, mais nous avons encore une superbe collection de cigares à offrir.»

D'ailleurs, le Liverpool est le seul à posséder un salon du cigares en Estrie.

Les festivités se poursuivent

Les activités qui soulignent le 25e anniversaire du Liverpool se poursuivent jusqu'en août. Hier soir, malgré la tempête, une soirée spéciale était réservée aux médias et aux gens d'affaires du centre-ville.

Quelque 75 personnes ont bravé les conditions météo pour prendre part à la fête.

Une soirée d'anniversaire pour le grand public aura lieu le 11 mai. On soulignera aussi en grand le 25e anniversaire du Liverpool lors de l'ouverture officielle de la terrasse, le 8 juin.

«C'est une année très stimulante pour la suite des choses! Je n'ai pas fini d'accomplir mes rêves. Je suis en feu», conclut la femme d'affaires originaire de Weedon.

 


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L’Orford Express de retour à Sherbrooke

L’Orford Express de retour à Sherbrooke
Les microbrasseurs unissent leurs forces

Les microbrasseurs unissent leurs forces
NOS RECOMMANDATIONS
Le Vert et Or vise les 10 000 spectateurs par match

Le Vert et Or vise les 10 000 spectateurs par match
#vindredi : planifier son été!

#vindredi : planifier son été!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

magasingeneral.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
summummedia360.ca
 
Royal Lepage Jacinthe Dubé - 10 mai 2017
SIMON LEBLANC
Trump 2036 Par Louis-Philippe Jasmin Vendredi, 19 mai 2017
Trump 2036
En route pour le rallye Trophée Roses des sables Par Cynthia Dubé Lundi, 22 mai 2017
En route pour le rallye Trophée Roses des sables
Amendes salées pour deux motocyclistes Par Vincent Lambert Mardi, 23 mai 2017
Amendes salées pour deux motocyclistes
Besoin
d’informations
819.820.1545
Contactez-nous
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous