Radio-Canada - février 2019 - Le Téléjournal Estrie
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Découvertes
Novus Vitres Sherbrooke
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 14 septembre 2018

La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»



 Imprimer   Envoyer 
La présence de la bactérie Legionella sp. dans la tour du système de climatisation du pavillon Le Ber de l’école de la Montée a suscité plusieurs inquiétudes.

La présence de la bactérie Legionella dans la tour du système de climatisation du pavillon Le Ber de l'école de la Montée a suscité plusieurs inquiétudes. Maintenant que la situation est rétablie, la directrice de la santé publique en Estrie, Mélissa Généreux, affirme que cette bactérie est omniprésente dans l'environnement et que la situation n'est pas exceptionnelle puisque déjà, sept autres tours avaient aussi atteint le seuil de risque sanitaire cette année.

Plus tôt cette semaine, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) a avisé les parents d'élèves que le système de climatisation du pavillon Le Ber de l'école de la Montée serait en arrêt malgré la chaleur. Par souci de transparence, elle les a informés de la présence de la bactérie Legionella.

Hier, la situation s'est rétablie puisque le simple fait d'arrêter la tour de refroidissement mardi a contribué à rendre le risque à zéro. « Ce n'est pas une bactérie qui va rester dans l'air pendant une semaine après l'arrêt, indique la directrice de la santé publique en Estrie, la Dre Mélissa Généreux. Elle va finir par se déposer rapidement. Avant même qu'on soit au courant, la tour avait été arrêtée. C'est une excellente chose à faire. »

Dans ce genre de situation, la décontamination ressemble beaucoup à un traitement-choc d'une piscine. « Des tests vont être faits pour le retour à la conformité, mais je n'ai aucun doute qu'on va pouvoir redémarrer la machine », estime Mme Généreux. Rappelons que depuis l'éclosion de la légionellose en 2012 à Québec, les propriétaires de tour de refroidissement à l'eau qui servent à climatiser des endroits assez volumineux sont tenus par la Régie du bâtiment du Québec à faire des tests tous les mois pour éviter une contamination ou une prolifération importante de la bactérie. C'est ce qui a été d'ailleurs réalisé par la CSRS au cours des derniers jours.

La bactérie Legionella vit dans l'eau. Elle est « un peu omniprésente dans l'environnement, indique la directrice de la santé publique en Estrie. Ce n'est pas inhabituel de la retrouver, ce n'est pas rare. C'est sa concentration qui devient problématique. On peut la retrouver dans un chauffe-eau défectueux, dans un spa, dans la douche, bref, dans tout endroit où l'eau génère une vapeur ou une bruine. »

Un seul cas de légionellose

Durant le dernier été, un seul cas de légionellose a été rapporté à la direction de la santé publique sur le territoire de Sherbrooke. Il serait lié à la présence de la bactérie Legionella dans le système de climatisation du pavillon Le Ber de l'école de la Montée.

« Au début, on ne pensait pas que ça pouvait être lié, mais finalement, on s'est rendu compte que le cas de légionellose a été localisé dans le périmètre de 3 km à l'intérieur duquel la bactérie peut se propager à partir d'une tour qui est contaminée, commente Mélissa Généreux. Ça concordait dans le temps. »

Lorsque la bactérie est détectée dans une tour de refroidissement et que sa concentration se situe entre 0 et 10 000 colonies par litres, aucune action n'est requise et ce n'est pas dangereux pour la santé. « C'est vraiment quand on atteint le million de colonies par litre que ça devient problématique, souligne Mme Généreux. C'est la quantité qui va dicter le risque plutôt que la présence ou l'absence. La croissance de la bactérie est favorisée quand on est dans des étendues de température entre 20 et 50 degrés Celsius. Dans la tour de refroidissement, le processus fait en sorte que toutes les conditions sont réunies pour que la température soit idéale pour la bactérie. »

Dans le cas de la situation à l'école de la Montée, ce n'est pas l'air conditionné à l'intérieur de la bâtisse qui était problématique, mais bien l'eau dans la tour, qui est toujours à l'extérieur du bâtiment. « L'air de l'école n'est absolument pas affecté par ça, insiste Mme Généreux. C'est plus l'air environnant dans le quartier jusqu'à un rayon de 3 km. C'est le ventilateur intérieur de la tour qui évacue l'air et la vapeur d'eau. »

«Il s'agit de la huitième tour en présence de la bactérie qu'on nous signale cette année, remarque la directrice de la santé publique. C'est n'est donc pas une situation exceptionnelle.»

Les gens les plus à risque de développer la légionellose sous une forme sévère sont les personnes plus âgées, celles qui ont une maladie chronique ou qui ont un système immunitaire plus affaiblie. Les jeunes ne sont donc pas dans le groupe d'âge le plus à risque. Notons que les symptômes de la légionellose ressemblent beaucoup à une pneumonie ou à une grippe.


Lebeau Vitres d’Autos
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Homme en liberté illégale recherché

Homme en liberté illégale recherché
Jeux de la Francophonie: le maire Lussier reste positif

Jeux de la Francophonie: le maire Lussier reste positif
La Rose des Vents février 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Des raccrocheurs se confient: et si plusieurs chemins menaient à la réussite?

Des raccrocheurs se confient: et si plusieurs chemins menaient à la réussite?
Justin Robidas, capitaine d’Équipe Québec

Justin Robidas, capitaine d’Équipe Québec
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Commission scolaire des Sommets formation sécurité fév 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
J & M Grégoire juin 2018
 
Sarah Jitten
Vendredi, 15 février 2019
Des maillots de bain pour tous les goûts, tous les budgets!

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Jeudi, 14 février 2019
Envie d’évasion? de voyages? de dépassement de soi?

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 février 2019
Le caillou dans le soulier

Sarah-Eve Desruisseaux
Mercredi, 13 février 2019
Donnez-vous une deuxième chance

François Fouquet
Lundi, 11 février 2019
Et vous, votre verre, il va bien?

Jacinthe Dubé 30 janvier 2019
Clinique Supra Santé nov 2018
Des raccrocheurs se confient: et si plusieurs chemins menaient à la réussite? Par Cynthia Dubé Jeudi, 14 février 2019
Des raccrocheurs se confient: et si plusieurs chemins menaient à la réussite?
Et vous, votre verre, il va bien? Par François Fouquet Lundi, 11 février 2019
Et vous, votre verre, il va bien?
Un Sherbrookois arrêté pour pornographie juvénile Par Vincent Lambert Mercredi, 13 février 2019
Un Sherbrookois arrêté pour pornographie juvénile
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous