magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
18°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Radioactif Forfait Internet mai 2018
OPINIONS / Opinions
Laura Basque Par Laura Basque

Mardi, 12 septembre 2017

La colère de Mère nature



 Imprimer   Envoyer 
Le deux août dernier, nous avons officiellement consommé toutes les ressources que la Terre peut renouveler en un an.

Pour les climatosceptiques de ce monde, je crois qu'il est temps de se faire à l'idée que le réchauffement climatique est réel. Les changements de température brusques entraînent des catastrophes naturelles du calibre de Harvey, Irma, Jose et Katia.

À la fin du mois d'août, on a entendu parler de la destruction des villes côtières du Texas. Des vents de 215 km/h, donc un ouragan de catégorie quatre sur une échelle de cinq. On a dénombré au moins soixante morts dans l'état du Texas et on estime le coût de reconstruction maximal à 180 milliards de dollars américains.

Plus récemment, cette fin de semaine, Irma a frappé la côte ouest de la Floride, avec des vents de 185 km/h qui la classait dans la catégorie trois. On peut dire que cet état l'a échappé belle, car quelques heures auparavant, l'ouragan était classé type cinq. On estime même qu'il est l'un des plus violents survenu depuis 1932. Il a aussi atteint Cuba et sa capitale La Havane, inondant les rues, endommageant les infrastructures touristiques et coupant l'alimentation électrique. On parlait d'au moins vingt-cinq morts dimanche matin, ces chiffres évolueront probablement à la hausse.

Ces catastrophes seraient sans doute survenues sans l'aide du réchauffement climatique, mais les spécialistes affirment sans crainte qu'elles auraient eu des effets moindres si l'effet de serre et la montée du niveau des mers n'avaient pas été à ce point dramatiques. Non, ces accidents ne sont pas bêtement causés par un Dieu mécontent. Il s'agit de phénomènes directement liés à notre production de gaz à effet de serre, qui dépasse de beaucoup ce que la terre peut supporter.

Le deux août dernier, nous avons officiellement consommé toutes les ressources que la Terre peut renouveler en un an. En seulement huit mois. Depuis cette journée (qui chaque année arrive un peu plus tôt), nous vivons sur des ressources empruntées. Nous dépensons 1,6 planète par année.

Et si nous vivions tous selon le mode de vie des voisins américains, ce serait 4,8 planètes qui seraient nécessaires. Selon celui des Australiens? 5,4. (Global Footprint Network, National Footprint Accounts, 2016)

Si vous êtes intéressés à savoir ce que vous pouvez faire pour changer les choses, voici le lien du site du Global Footprint Network, qui partage aussi des données fiables sur l'empreinte que nous laissons sur la planète:www.footprintnetwork.org.On peut aussi y passer un test sur l'empreinte que nous laissons, individuellement. 

Laissez-vous tenter au changement. On n'a qu'une seule planète. Pas 1,6.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville

Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
Les suspects comparaissent pour le meurtre de Félix Bergeron

Les suspects comparaissent pour le meurtre de Félix Bergeron
Un premier baptême pour Fred Fortin

Un premier baptême pour Fred Fortin
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
magasingeneral.com
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

François Fouquet
Lundi, 16 juillet 2018
Retour du gars sympathique

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Encore des récalcitrants du cellulaire au volant Par Cynthia Dubé Jeudi, 19 juillet 2018
Encore des récalcitrants du cellulaire au volant
Du bon bord du gazon... à Milby! Par Hughes Letourneau Lundi, 16 juillet 2018
Du bon bord du gazon... à Milby!
Un premier baptême pour Fred Fortin Par Vincent Lambert Mercredi, 18 juillet 2018
Un premier baptême pour Fred Fortin
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous