Matelas Houde - janvier 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Novus Vitres Sherbrooke Coaticook
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Lundi, 27 mars 2017

Un orignal au milieu du lac Orford



 Imprimer   Envoyer 
Un orignal était étendu au milieu du lac Orford, et ce, pendant plusieurs heures (crédit photos: Daniel Trépanier)

Un orignal s'est trouvé au beau milieu du lac Orford pendant plusieurs heures aujourd'hui. Un résident d'Eastman a rapporté les faits et le porte-parole du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Jacques Nadeau, fait le point sur la situation.

Pendant plusieurs heures, un orignal était étendu sur le lac Orford. C'est un résident d'Eastman qui a rapporté les faits. « Quand je suis parti pour aller à mon rendez-vous chez le dentiste, j'ai passé au lac Orford vers 10 h, et j'ai remarqué un orignal, explique Daniel Trépanier, résident d'Eastman. En revenant de mon rendez-vous, vers 12 h 15, l'orignal était toujours là », ajoute-t-il.

Vers les 14 h 50, l'orignal était encore sur le lac Orford, étendu. C'est d'ailleurs ce qu'a confirmé M. Trépanier. « C'est la première fois que j'en vois un d'aussi proche en dix ans à Eastman. Et sur le lac Orford, c'est la première fois. L'orignal est gros, mais on dit que c'est un bébé », explique-t-il.

Le mammifère s'est relevé vers 15 h 10, selon les dires de M. Trépanier. Questionné à savoir si l'animal était en danger en raison de l'épaisseur de la glace, Jacques Nadeau, porte-parole du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, avance que tout dépend toujours de la température des jours précédents. 

« Pour les glaces, ça dépend toujours de la température qu'il y a eu dans les jours précédents. Ça dépend aussi de l'épaisseur que la glace avait à la base. Chaque lac est unique. De ce que je vois, le couvert semble encore bon. La neige protège les rayons du soleil. Plus on avance dans le printemps, plus il y a de risques, c'est certain », fait-il valoir.

Si certains veulent aider l'original, M. Nadeau rappelle que les animaux ont des capacités pour nager. « Les animaux sauvages ne cherchent pas notre compagnie, commente M. Nadeau. Ils ont la capacité de nager. Sur un lac comme ça, vaut mieux laisser l'animal s'en sortir. Généralement, il a l'instinct de ce qui faut faire pour retourner dans son milieu naturel. On déconseille aux gens de prendre des risques », souligne-t-il. 

Selon les plus récentes informations, la problématique est la configuration du lac Orford. «La configuration du lac est difficile, explique François Laprise, adjoint au soutien opérationnel. Il y a des escarpements assez abruptes. Dès que l'animal s'approche du bord, les gens veulent prendre des photos, et donc, l'animal se déplace à nouveau », fait valoir M. Laprise.

« On espère que durant la nuit, l'orignal prendra la bonne voie et rejoindra la forêt, souligne M. Laprise. Sinon, on devra évaluer la situation et regarder ce qu'on peut faire pour l'aider à retrouver sa liberté. Le point difficile, c'est que le lac est un espace ouvert. Présentement, sur le plan d'eau, il est difficile d'intervenir. On va suivre l'évolution du dossier », termine-t-il.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke

Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
Vol qualifié sur la Wellington Nord

Vol qualifié sur la Wellington Nord
NOS RECOMMANDATIONS
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec

Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Bedon & bout'chou
Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 janvier 2018
Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec
Faire pousser nos cheveux: pas si facile? Par Marianne Therriault Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous