Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
SPORTS
Régionaux
Phoenix de Sherbrooke
Radioactif Forfait Internet mai 2018
SPORTS / Régionaux
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 27 février 2018

Sherbrooke sur place pour accueillir ses athlètes



 Imprimer   Envoyer 
Les Sherbrookois avaient le regard tourné vers leurs athlètes Kim Boutin et Alex Boisvert-Lacroix à l'aéroport Montréal-Trudeau.

Les Sherbrookois étaient nombreux dans l'autobus voyageur qui prenait la direction de l'aéroport Montréal-Trudeau hier soir. La fébrilité olympique, l'émotion et la fierté étaient palpables lorsqu'il est venu le temps d'accueillir Kim Boutin et Alex Boisvert-Lacroix. EstriePlus.com est allé à la rencontre des familles.

Il était environ 20 h. La délégation sherbrookoise, après un voyage de quelques heures en autobus, était prête à accueillir ses athlètes olympiques Kim Boutin et Alex Boisvert-Lacroix, qui descendaient tout juste de l'avion. Plusieurs affichaient les couleurs du Canada tandis que d'autres portaient des banderoles et des ballons. Les sourires et la fierté s'illustraient sur tous les visages des partisans.

Le moment est finalement venu. Les athlètes olympiques ont fait leur apparition et l'ambiance était bruyante. Les Sherbrookois avaient le regard tourné vers leurs athlètes : Kim et Alex. Ils étaient généreux, donnaient de leur temps, prenaient des photos, répondaient aux questions et signaient des autographes. Pour les parents de Kim Boutin, c'est une grande fierté d'avoir été témoins des accomplissements de leur fille.

« C'est clair qu'on est heureux de son accomplissement, a indiqué Pierre Boutin, le père de Kim. On ne peut pas demander mieux. C'est tellement un gros travail qu'elle a fait, c'est impressionnant. On se demande encore si on n'est pas sur un nuage. Ce qu'on souhaite toujours, c'est qu'elle ait du plaisir et qu'elle s'amuse dans son apprentissage. On la soutient là-dedans parce qu'elle est heureuse de cette façon. On a senti le support des Sherbrookois. On est fier d'elle, c'est une grande victoire et elle a atteint un niveau agréable. Elle deviendra une référence pour plusieurs jeunes. »

« L'expérience a été grandiose, a admis Lucie Bilodeau, la mère de Kim. Je me sens privilégiée d'avoir vécu ça et Kim aussi. J'ai peu de mots. Jour après jour, il y avait de bonnes nouvelles. On célébrait tout ça. Kim a connu du succès tôt, mais j'étais loin de me douter qu'elle irait aux Jeux olympiques. On l'encourage, c'est sa fièvre. »

Une fierté pour la famille d'Alex

Bien qu'Alex Boisvert-Lacroix n'ait pas réussi à monter sur une marche du podium, sa famille était bien fière de ce qu'il a accompli. À l'aéroport Montréal-Trudeau, elle avait bien hâte de l'accueillir et de le revoir.

« On est fier qu'il soit allé aux Jeux olympiques, a confié Nil Lacroix, le père d'Alex. C'est un long travail pour en arriver là. Il fallait être discipliné et c'est ce qu'il a fait. On a suivi les JO comme jamais. C'était très agréable et on est bien heureux pour lui et Kim. Il y avait beaucoup de fébrilité. »

« On avait hâte de le revoir, a ajouté Chantal Boisvert, la mère d'Alex. Ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu. On avait hâte de le serrer dans nos bras et de lui dire qu'on est très fier. »

Pour le maire de Sherbrooke Steve Lussier, qui était aussi du voyage avec les Sherbrookois, il n'était pas question de manquer cet accueil. « Je ne pouvais pas passer à côté de ça, c'est certain, a-t-il affirmé. J'ai toujours eu la fébrilité olympique pour être honnête. Je suis bien content de nos athlètes, ils nous ont bien représentés. »

Après avoir accueilli Kim Boutin et Alex Boisvert-Lacroix pendant un long moment à Montréal, les Sherbrookois ont repris la direction de l'Estrie en autobus voyageur. Ils étaient fiers et enjoués d'avoir vécu ce moment unique dans leur vie.


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des Cantonniers au Phoenix: le rêve se poursuit pour deux amis

Des Cantonniers au Phoenix: le rêve se poursuit pour deux amis
Laurence Vincent-Lapointe enfile les médailles

Laurence Vincent-Lapointe enfile les médailles
NOS RECOMMANDATIONS
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne

Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne
Félix Potvin: portrait d'un entraîneur passionné

Félix Potvin: portrait d'un entraîneur passionné
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza septembre 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Hyundai Sherbrooke
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne? Par Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A. Jeudi, 13 septembre 2018
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne?
Le grand bazar électoral Par Daniel Nadeau Mercredi, 12 septembre 2018
Le grand bazar électoral
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway ! Par Isabelle Perron Jeudi, 13 septembre 2018
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous