magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
OPINIONS / Opinions
Guillaume Rousseau Par Guillaume Rousseau

Dimanche, 4 mars 2018

Jugement rendu dans l’affaire Gastem c. Restigouche


Une municipalité ne devrait pas être visée par une poursuite parce qu’elle protège ses sources d’eau

 Imprimer   Envoyer 
Google Map, municipalité de Restigouche-Partie-Sud-Est.

Le 28 février dernier, la Cour supérieure a rendu un important jugement dans l'affaire Gastem inc. c. Municipalité de Restigouche-Partie-Sud-Est. Ce jugement confirme qu'une municipalité qui adopte un règlement pour protéger ses sources d'eau ne devrait pas être visée par une poursuite, même si ce règlement affecte les intérêts d'une compagnie pétrolière.

L'histoire remonte au début des années 2010. C'est à cette époque que débutèrent plusieurs projets d'exploration pétrolière ou gazière au Québec. Craignant que des forages réalisés à proximité de sources d'eau nuisent à la qualité de l'eau potable, des citoyens s'inquiétèrent. Comme le gouvernement ne répondait pas aux inquiétudes de ces citoyens, ces derniers se tournèrent vers leurs municipalités.

Dans ce contexte, à la suite de la municipalité de Saint-Bonaventure située dans le coin de Drummondville, des dizaines de municipalités de partout au Québec, dont celle de Restigouche-Partie-Sud-Est, adoptèrent un règlement dit de Saint-Bonaventure. Ce règlement interdisait les forages près des sources d'eau.

L'homme à l'origine de l'élaboration de ce règlement, Richard Langelier, avait réuni toute une équipe d'experts dont j'ai eu la chance de faire partie. Avec d'autres, j'avais confirmé le bien-fondé juridique du règlement et donc le fait que les municipalités pouvaient adopter un règlement inspiré de celui de Saint-Bonaventure. Malheureusement, dans l'affaire Pétrolia c. Gaspé, la Cour supérieure a invalidé un tel règlement. Dans un article publié dans Les Cahiers de Droit, j'ai eu l'occasion de démontrer que ce jugement de la Cour supérieure était erroné. Mais le mal était fait.

Invoquant notamment ce mauvais jugement, la compagnie Gatem a poursuivi Restigouche-Partie-Sud-Est sous prétexte que l'adoption d'un règlement dit de Saint-Bonaventure était une faute qui avait nui à ses activités de forage pétrolier. Heureusement, le jugement dans l'affaire Gastem inc. c. Municipalité de Restigouche-Partie-Sud-Est confirme que le fait pour cette municipalité d'adopter un tel règlement ne constitue pas une faute. Cette poursuite a donc été rejetée et qualifiée d'abusive par le tribunal. C'est même Gastem qui a été condamnée à verser à Restigouche-Partie-Sud-Est une somme de 154 123,93 $ à titre d'honoraires professionnels et débours !

Morale de l'histoire : une municipalité ne devrait pas être visée par une poursuite parce qu'elle protège ses sources d'eau.

 

Guillaume Rousseau, avocat et professeur agrégé à la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke

 


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Cité-École : les soirées de bourses reconnaissance 2017- 2018.

Cité-École : les soirées de bourses reconnaissance 2017- 2018.
Un bilan positif de la guignolée des médias

Un bilan positif de la guignolée des médias
NOS RECOMMANDATIONS
Nouvelle expérience immersive pour le vélo

Nouvelle expérience immersive pour le vélo
Mort suspecte d'une femme à Brompton

Mort suspecte d'une femme à Brompton
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
magasingeneral.com
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 5 décembre 2018
Le peuple instrumentalisé!

Rosemarie Lacroix
Mardi, 4 décembre 2018
Le compte à rebours

François Fouquet
Lundi, 3 décembre 2018
Mais qu’est-ce qu’on a tant ?

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 5 décembre 2018
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
Nouvelle expérience immersive pour le vélo Par Vincent Lambert Vendredi, 7 décembre 2018
Nouvelle expérience immersive pour le vélo
Mort suspecte d'une femme à Brompton Par Vincent Lambert Mardi, 4 décembre 2018
Mort suspecte d'une femme à Brompton
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous