magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 9 avril 2014

Les femmes appuient massivement l’activité de la Journée nationale du travail invisible



 Imprimer   Envoyer 

Pour une 14e année consécutive, les femmes du Haut-Saint-François se sont réunies dans le cadre d'un brunch, à la salle des Chevaliers de Colomb à East Angus, pour souligner la Journée nationale du travail invisible.

Les organisatrices de l'activité représentant l'AFÉAS et l'Entourlaine de East Angus ont profité de l'occasion pour souligner l'apport de quatre bénévoles: Jeannine Gagnon, Monique Bibeau, Hélène Lamontagne Labbé et Bertrand Fortin.

Elles étaient plus de 85 femmes ou presque, quatre hommes dans le groupe, à appuyer la cause du travail invisible visant à faire reconnaître le travail non rémunéré, dit invisible, des parents auprès des enfants et des aidants auprès de leurs proches âgés, en perte d'autonomie, malades ou handicapés. Cela représente qu'un aspect de l'intervention, dit invisible, ayant un caractère économique, social et communautaire. Cette implication bénévole pourrait représenter des milliards de dollars si elle devait être rémunérée à sa juste valeur, de soutenir les intervenants. Rappelons néanmoins que cette journée a obtenu la reconnaissance officielle du gouvernement canadien en 2010.

Hommage

« Nous profitons de cette journée pour reconnaître le travail invisible que certaines personnes font et qui sont des exemples par leur implication dans la communauté, par leur dévouement et leur bénévolat », d'exprimer Jacqueline Ponton, responsable de l'activité et présidente de l'Entourlaine. En plus d'être aidante naturelle auprès de son conjoint et de son fils malades, Mme Gagnon trouve du temps à se consacrer au sein du Chaînon d'Amitié. « Pour tout ce travail invisible que tu accomplis pour ta famille et la communauté, tu mérites toute notre reconnaissance et notre admiration », d'exprimer Mme Ponton.

Mentionnant être une couturière accomplie, Mme Ponton soulignera de Mme Bibeau sa capacité à rendre une multitude de services au Domaine de la Sapinière tout en mentionnant son beau travail du côté de la pastorale. On a également mis en évidence le travail de Mme Lamontagne Labbé comme aidante naturelle auprès de son mari dans sa maladie pendant plusieurs années. Son implication dans la communauté comme régente des Filles d'Isabelle, trésorière au Cercle d'Amitié de East Angus, impliquée au sein des personnes handicapées de l'organisme Les Étincelles de Bonheur ainsi que le Cercle des Fermières témoigne de sa grande volonté et capacité à faire du bien autour d'elle.

Le seul homme du groupe, mais non le moindre, n'est nul autre que Bertarnd Fortin. « C'est un homme d'une grande générosité et d'un dévouement inlassable », d'exprimer Mme Ponton. Elle met en évidence son intervention comme aidant naturel auprès de sa conjointe malade au cours des dernières années et de son implication au sein de Rêve d'enfants. «  Aussi, il était présent pour rendre de nombreux services pour les handicapés, le Club des Lions et encore vendredi passé au souper du Cercle d'Amitié, je l'entendais parler de l'organisation du souper spaghetti pour les pompiers, qui va se tenir bientôt. Toujours, il est disponible, aime aider et donner de son temps », de compléter Jacqueline Ponton.

Parmi les invités, Suzanne Royer, présidente d'honneur et présidente régionale de l'AFÉAS, région de l'Estrie, a fait lecture d'une lettre de la présidente provinciale, Céline Duval, en rappelant que l'AFÉAS désire souligner davantage le rôle parental des Québécois. Alain Robert, représentant du député Jean Rousseau, mentionne « je rends hommage à l'AFÉAS pour son travail presque invisible, mais combien efficace. Bravo à vous. » Nicole Robert, préfet de la MRC du Haut-Saint-François, va dans le même sens en ajoutant « il faut démystifier le mouvement qui est très mal perçu, vous avez besoin d'être valorisé. » Robert Roy, maire de East Angus, mentionne « je vais parler au nom de quelqu'un qui reçoit des services. Bertrand est pompier depuis 46 ans et moi je viens de prendre ma retraite de pompier récemment. Je tiens à le remercier pour m'avoir donné plein de renseignements sans jamais demander rien en retour. » M. Roy a également rendu hommage à Jacqueline Ponton, responsable de l'activité. Nancy Blanchette, du Centre d'action bénévole du Haut-Saint-François (CAB), mentionne qu'il existe plusieurs catégories de travail invisible et invite notamment les proches aidants à faire appel aux services de l'organisme qui a des ressources pour les aider.

Lors du brunch, on a procédé au tirage au sort d'une toile de l'artiste Ghislaine Labbé.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un homme de 48 ans disparu

Un homme de 48 ans disparu
Une douzaine d’accidents occupent les policiers

Une douzaine d’accidents occupent les policiers
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Deux hommes arrêtés à Coaticook pour un vol de tracteur

Deux hommes arrêtés à Coaticook pour un vol de tracteur
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Mardi, 20 novembre 2018
Guide de survie pour les fameux partys de Noël

François Fouquet
Lundi, 19 novembre 2018
Faire quelque chose, mais quoi? Mais qui?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 16 novembre 2018
Il faut taxer le sucre

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Deux hommes arrêtés à Coaticook pour un vol de tracteur Par Vincent Lambert Mardi, 13 novembre 2018
Deux hommes arrêtés à Coaticook pour un vol de tracteur
Un marché de Noël pour financer un parc-école Par Vincent Lambert Lundi, 12 novembre 2018
Un marché de Noël pour financer un parc-école
Température hors norme pour l’Estrie Par Cynthia Dubé Mercredi, 14 novembre 2018
Température hors norme pour l’Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous