Matelas Houde - Black Friday 2017
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Phoenix de Sherbrooke - 26 novembre 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mardi, 10 novembre 2015

Drumline, spectacle et 150 Sherbrookois pour l’obtention des Jeux de la Francophonie 2021



 Imprimer   Envoyer 

Un peu plus de 150 Sherbrookois était mobilisés lundi soir pour faire comprendre aux experts du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF) que Sherbrooke est toute indiquée pour accueillir les Jeux de la Francophonie de 2021. Drumline et prestation en pleine rue du groupe Lily K.O. agrémentaient l'événement.

Par ce rassemblement, on voulait démontrer toute la mobilisation et la détermination dont la Ville est capable. La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, était aussi de passage à Sherbrooke.

« Aujourd'hui se termine une étape cruciale, soit l'examen de la candidature du Québec au Jeux de la Francophonie de 2021 par l'équipe d'experts mandatés par le Comité international des Jeux. C'est avec enthousiasme que le gouvernement du Québec présente cette candidature pour accueillir les Jeux », a déclaré la ministre.

Organisés tous les quatre ans depuis 1987, les Jeux de la Francophonie accueillent 4000 jeunes qui s'affrontent sur deux tableaux, un sportif et l'autre, culturel. En sport se présentent les athlètes en athlétisme, en lutte libre et lutte africaine, basketball, football, judo, tennis de table, handisport : athlétisme et cyclisme sur route.

Dans le volet culturel, des artistes de la chanson, du conte, danse de création, littérature, photographie, arts plastiques et visuels et arts de la rue mesureront leurs meilleurs talents. Dans tous les cas, la langue française est l'honneur.

En point de presse lundi à l'hôtel de ville de Sherbrooke, Christine St-Pierre affirme que les Jeux de 2021 constitueraient une belle continuité de l'engagement du Québec.

« La francophonie est au cœur de l'engagement international du Québec, et ce, depuis les tous débuts. Nous sommes enthousiasmes de présenter cette candidature aussi parce que les Jeux sont nés au deuxième Sommet de la Francophonie qui se tenait à Québec, en 1987, et parce que le Québec serait fier pour les accueillir pour la première fois. Nous avons accueilli deux Sommets en plus du premier Forum mondial de la langue française. »

La ministre a par ailleurs souligné les réussites de la Ville en matière d'organisation et de tenue d'événements d'envergure.

« Sherbrooke est forte d'une solide expérience dans l'organisation d'évènements sportifs d'envergure, soulignait Mme St-Pierre. Elle a fait la preuve qu'elle possède les sites et les infrastructures sportives et culturelles qui répondent aux normes du comité international. »

Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, a tenu a rappeler que c'est une décision unanime du conseil municipal d'accepter que le Québec présente la candidature de la Ville.

« La Ville a de quoi être fière de sa candidature et pour nous, c'est une belle reconnaissance de notre savoir-faire collectif et du résultat des succès que nous avons obtenus. »

Les villes de Moncton/Dieppe, au Nouveau-Brunswick et de la Guadeloupe, en France, sont également en lice pour l'obtention des Jeux de la Francophonie 2021. La décision du Comité international sera dévoilée en novembre 2016.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Saisie de 78 bouteilles à la Taverne Urbaine

Saisie de 78 bouteilles à la Taverne Urbaine
Témoins recherchés pour délit de fuite

Témoins recherchés pour délit de fuite
NOS RECOMMANDATIONS
Un système de détection de menaces créé par une entreprise de Magog

Un système de détection de menaces créé par une entreprise de Magog
La rue Alexandre en pleine revitalisation

La rue Alexandre en pleine revitalisation
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 24 novembre 2017
De tout pour tous les goûts !

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 23 novembre 2017
Schweizer

Isabelle Fournier
Jeudi, 23 novembre 2017
Le désir de performance chez les adolescents

René Dubreuil
Mercredi, 22 novembre 2017
Les nouvelles rondes de René

Catherine Côté
Mercredi, 22 novembre 2017
Party de bureau: comment éviter les faux-pas !

Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Tire le coyote
Un système de détection de menaces créé par une entreprise de Magog Par Cynthia Dubé Vendredi, 17 novembre 2017
Un système de détection de menaces créé par une entreprise de Magog
Un homme arrêté et suspecté de trafic de stupéfiants Par Vincent Lambert Vendredi, 17 novembre 2017
Un homme arrêté et suspecté de trafic de stupéfiants
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017 Par Yves Paquette Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous