Théâtre des employés du CHUS
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-2°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique novembre 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mercredi, 2 mars 2016

La candidature de Sherbrooke officiellement déposée



 Imprimer   Envoyer 
Luc Fortin, député de Sherbrooke et ministre de la Culture et des Communications.

Les jeux sont faits! La délégation québécoise a officiellement présenté la candidature de Sherbrooke pour l'obtention des Jeux de 2021 au Conseil d'orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie lors de son audition à Abidjan, en Côte d'Ivoire, le 1er février.

Le député de Sherbrooke et nouvellement ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, était de ceux qui ont pris la parole devant le Conseil d'orientation composé de dix-huit membres dont le Québec, le Nouveau-Brunswick et le Canada.

« L'audition s'est très bien passée, nous avions bien anticipé les questions qui pourraient nous être posées et nous avons inclu ces potentielles réponses dans notre présentation. Notre équipe était bien préparée », raconte Luc Fortin, joint par Estrieplus.com à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, l'ex-premier ministre du Québec, Jean Charest ainsi que Jacques Petit, d'Excellence sportive Sherbrooke, étaient eux aussi de la délégation. Jean Charest avait été du tout premier comité organisateur des premiers Jeux de la Francophonie, en 1987.

« Nos rencontres avec les ministres ivoiriens, qui sont les hôtes des Jeux de 2017, et la réception des gens sont positives. Le Conseil fera ses recommandations au Comité international et les pays habiletés à voter décideront dans quelle ville se tiendront les Jeux de 2021. La ville hôtesse sera connue en novembre 2017 », rappelle Luc Fortin.

En fin de journée mardi, on apprenait que la Conseil avait émis une recommandation pour que la ville de Moncton-Dieppe, au Nouveau-Brunswick, obtiennent les Jeux de 2021.

Plusieurs avantages propres à Sherbrooke
Selon lui, Sherbrooke possède plusieurs avantages indéniables. La présence d'infrastructures sportives et culturelles déjà présente sur le territoire donne à la ville une longueur d'avance, mais sa longue feuille de route en organisation d'événements d'envergure pèsera aussi dans la balance.

« Nous avons démontré que Sherbrooke entend travailler pour la Francophonie avant, pendant et après les Jeux. Ce ne sera pas qu'un événement puis, plus rien. L'intention de raffermir les liens et de s'engager à long terme au sein de la Francophonie est bien là, explique le ministre Fortin. Nous avons aussi fait la démonstration que les Sherbrookois, prêts à s'engager et à accueillir les délégations. »

Comment l'audition s'est déroulée...
Luc Fortin, Christine St-Pierre, Bernard Sévigny, Jean Charest et Jacques Petit ont tous pris la parole durant l'audition de la ville, d'une durée d'une heure, devant le Conseil international des Jeux de la Francophonie, à Abidjan. Une demi-heure de questions du Conseil s'en est suivie.

Le Conseil est composé de 18 pays membres, dont le Canada, le Québec et le Nouveau-Brunswick. Comme il s'agit de deux villes candidates du Canada, les trois ne pourront voter sur la décision.

L'audition a été ponctuée de plusieurs vidéos de promotion du premier ministre Philippe Couillard, du porte-parole en matière de culture du comité de candidature, le chanteur Garou ainsi que de plusieurs personnalités, dont la rectrice de l'Université de Sherbrooke, Luce Samoisette, le principal de l'Université Bishop's, Micheal Goldbloom, et de la directrice du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger.

Des fonctionnaires du Québec ont assisté à la présentation du Nouveau-Brunswick, et vice-versa. Aucun élu n'était présent aux auditions de l'autre ville candidate.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un homme arrêté et suspecté de trafic de stupéfiants

Un homme arrêté et suspecté de trafic de stupéfiants
Toujours sans nouvelle de Félix

Toujours sans nouvelle de Félix
NOS RECOMMANDATIONS
Juvénal contre César… ou google-moi la vie

Juvénal contre César… ou google-moi la vie
Fitzpatrick disputera un 150e départ

Fitzpatrick disputera un 150e départ
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Bedon & bout'chou
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté Par Vincent Lambert Lundi, 13 novembre 2017
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté
La magie de l’éveil musical Par Bedon & bout'chou Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation Par Vincent Lambert Jeudi, 16 novembre 2017
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous