Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Lundi, 13 avril 2015

Six semaines à changer sa vie



 Imprimer   Envoyer 

Le 16e Défi J'arrête, j'y gagne! a pris fin le vendredi 11 avril. Durant six semaines, les participants et participantes devaient cesser de fumer.

Selon l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de Statistique Canada, le Québec comptait 22 % de fumeurs en 2013. De ce nombre, 60 % souhaitaient arrêter. Plusieurs Sherbrookois et Sherbrookoises ont relevé ce défi.

Maintenant ou jamais

Il y a un mois, Yannick Pellerin a décidé de cesser de fumer. Cette décision coïncidait avec le Défi J'arrête, j'y gagne!, mais surtout avec un état de santé qui se dégradait. Quelques semaines après le jour de l'An, il a dû appeler les ambulanciers. Son cardiologue lui a diagnostiqué un léger infarctus. Yannick a vu cela comme un sévère avertissement.

« Ça fait deux ans que mon fils me demandait comme cadeau de fête que j'arrête de fumer. J'ai essayé l'hypnose, mais ça n'a pas fonctionné. » Il s'est donc tourné vers la cigarette électronique, communément appelée une vapoteuse.

« J'aime l'action de fumer. C'est une habitude que j'ai depuis que j'ai 20 ans, explique Yannick aujourd'hui âgé de 44 ans. Avec les timbres, j'ai ma dose de nicotine, mais pas le geste. Je préfère la vapoteuse. »

Monsieur Pellerin suit des étapes, comme avec des timbres de nicotine. « J'ai commencé avec 18 mg de nicotine, mais c'était trop. Je suis descendu à 12 mg et je veux baisser bientôt à 6 mg. D'ici un an, je souhaite arrêter complètement. »

Vapebar

Yannick Pellerin n'est pas le seul fumeur à se tourner vers la vapoteuse. Michel Thibault en reçoit chaque jour dans son commerce. « On vend des cigarettes électroniques presque exclusivement à des gens qui veulent arrêter de fumer. Plusieurs ont essayé d'autres méthodes, mais sans succès », explique le propriétaire du Vapebar, ouvert depuis près d'un mois sous les réservoirs dans le secteur Rock Forest.

« Un kit de départ coûte environ 65 $ et comprend deux batteries. Ceux qui trichent et qui retournent à la cigarette régulière le font souvent parce qu'ils n'ont plus de batteries chargées. »

La clientèle du Vapebar varie beaucoup en termes d'âge. Cependant, très peu de jeunes se pointent. « Personne ne commence en vapotant. Mes clients sont surtout des gens qui veulent cesser de fumer. Je ne vois jamais de jeunes dans mon commerce. »

De nombreuses informations contradictoires circulent concernant les cigarettes électroniques, dont celles concernant les lois où il est permis de vapoter et d'autres sur les effets de la fumée secondaire. Mais en attendant des résultats définitifs et concluants, tout le monde s'entend pour dire que les effets de la cigarette conventionnelle sont plus dommageables que ceux de la vapoteuse.



Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours

Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours
Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers

Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers
NOS RECOMMANDATIONS
Deux chiens morts dans un congélateur et 4 autres maltraités

Deux chiens morts dans un congélateur et 4 autres maltraités
Le Futures Subaru présentera « l’édition la plus forte »

Le Futures Subaru présentera « l’édition la plus forte »
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Phoenix de Sherbrooke - 25 février 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Samedi, 24 février 2018
Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Val Estrie Ford - février 2018
Écoute-moi !!! Par Isabelle Perron Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt Par Cégep de Sherbrooke Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt
Les nouvelles rondes de René Par René Dubreuil Vendredi, 16 février 2018
Les nouvelles rondes de René
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous