Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Coopérative funéraire de l'Estrie 2 oct 2018
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 3 juillet 2018

Place à la plus grande édition des Jardins réinventés



 Imprimer   Envoyer 
La Maison des arts et de la culture de Brompton offrira du 8 juillet au 15 septembre sa plus grande édition des Jardins réinventés. Sur la photo: l'enseignante en arts plastiques à l'école secondaire de Bromptonville, Barbara Meilleur, et l'artiste Pierre Pino Noël, qui ont participé au projet Pop-Up OrKestra.

La Maison des arts et de la culture de Brompton offrira du 8 juillet au 15 septembre sa plus grande édition des Jardins réinventés. Les visiteurs auront accès à une dizaine d'œuvres participatives, interactives, et voire même immersives.

« Cet été, on aura droit à une saison une fois de plus éclatante », explique avec enthousiasme la directrice de la Maison des arts et de la culture de Brompton, Maude Charland-Lallier, lorsqu'il est question de la 11e édition des Jardins réinventés. Jusqu'en septembre, les visiteurs auront accès gratuitement à 12 installations extérieures d'art in situ et trois expositions intérieures. La thématique : Pop-Up.

« C'est une invitation, un éclatement de formes de couleurs, d'échelles et de différents plans comme un pop-up qui se déploie et s'anime dans l'espace, remarque Mme Charland-Lallier. On laisse place à une invitation dans le monde imaginaire avec des univers très ludiques, très colorés. Les œuvres sont beaucoup interactives, participatives et voire même immersives. On souhaitait que ce soit accessible à tous et que les visiteurs soient au cœur de l'expérience des Jardins réinventés. »

Au total, 33 artistes ont laissé aller leur imagination pour cette 11e édition. Parmi eux, notons Ultra Nan, Amélie Pomerleau, Geneviève Dupont D., et la liste s'étire encore. Même des institutions scolaires comme l'école secondaire de Bromptonville, l'école secondaire Mitchell-Montcalm et l'Université de Sherbrooke ont participé à différents projets artistiques.

« C'est important de faire le pont entre les artistes et les institutions scolaires, insiste la directrice de la Maison des arts et de la culture de Brompton. Les échanges sont donc vraiment intéressants parce que tous se retrouvent à travailler sur le même milieu. »

Chaque année, plus de 9000 visiteurs foulent le site du parc de la Rive de Bromptonville pour regarder les installations artistiques de la Maison des arts et de la culture. Ils proviennent de la communauté locale, du grand Sherbrooke et d'autres régions du Québec.

Un projet coloré et musical

Le vernissage des Jardins réinventés aura lieu le 8 juillet prochain. Bien que quelques installations restent encore à mettre sur pied, il n'en demeure pas moins que huit œuvres sont déjà en place. Parmi elles, le Pop-up OrKestra, un projet impliquant couleurs et musique.

C'est en collaboration avec l'école secondaire de Bromptonville que les artistes Pierre Pino Noël et Luc Pelletier ont réalisé le Pop-up OrKestra. Il s'agit d'une installation musicale où les gens sont invités à jouer sur différents instruments réalisés avec des bonbonnes de propane, des barreaux de chaise, des clous, des clés, etc.

« 18 jeunes âgés de 12 à 16 ans ont été impliqués dans ce projet, explique Barbara Meilleur, enseignante en arts plastiques à l'école secondaire de Bromptonville. On a travaillé là-dessus une fois par semaine avec le petit groupe enrichi en arts plastiques. Les élèves ont travaillé dans un local techno, ils ont travaillé le bois et ils ont rencontré les artistes. C'est de cette façon qu'ils ont participé au projet. Cet été, ce sera présenté au public. Les gens vont vraiment utiliser l'œuvre, s'assoir et taper dessus. Les jeunes vont voir leur travail exposé dans un lieu de prestige. C'est toujours stimulant travailler avec des artistes professionnels. »

Le Pop-up OrKestra a nécessité plusieurs heures et semaines de réalisation. Pour l'artiste Pierre Pino Noël de La Fabrique, ce projet aura duré 62 ans et trois mois. « Je dois avouer que j'ai travaillé très fort pour en arriver là, souligne en souriant le principal intéressé. Le pop-up, je trouvais que c'était un beau défi de travailler avec des couleurs vives et du lettrage. Ça faisait longtemps que je n'avais pas touché à ça. Je suis un artiste fabricant. Je touche à beaucoup de choses. C'est toujours un plaisir de travailler avec les jeunes. On est des passeurs pour eux. »

Parce que « c'est important de briser les barrières et de permettre aux visiteurs d'être au cœur de la rencontre », la Maison des arts et de la culture de Brompton compte bien répéter l'expérience de cette 11e édition l'année prochaine, assure Maude Charland-Lallier.

Précisons qu'en plus de son exposition, la Maison des arts et de la culture de Brompton revient avec Brompton en concert le dimanche 15 juillet, le vendredi 27 juillet et le vendredi 3 août.


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Vieux Clocher Magog 17 sept 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Des œuvres à la rescousse d’étudiants

Des œuvres à la rescousse d’étudiants
Le livre encore important à l’ère numérique

Le livre encore important à l’ère numérique
NOS RECOMMANDATIONS
Un Sherbrookois disparu depuis le 7 septembre

Un Sherbrookois disparu depuis le 7 septembre
Citoyen de demain du Salésien

Citoyen de demain du Salésien
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme FM C’est Isabelle qui paye
 
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Félix Potvin: portrait d'un entraîneur passionné Par Vincent Lambert Jeudi, 13 septembre 2018
Félix Potvin: portrait d'un entraîneur passionné
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
Magog prend part à la Flambée des couleurs Par Cynthia Dubé Mercredi, 12 septembre 2018
Magog prend part à la Flambée des couleurs
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous