magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 26 février 2014

Jacques Boutin, cinéaste accompli



 Imprimer   Envoyer 

Dernièrement, Jacques Boutin, de Newport, peintre et cinéaste animalier, auteur de quelque 150 toiles et dessins ainsi que de huit vidéos, présentait ses deux dernières réalisations en version francophone et anglophone: Coeur de pics et La fascinante oie blanche.

Fruit d'un travail qui s'étirait sur quelque 3 ans, M. Boutin a su immortaliser de façon magistrale les pics-bois qui vivent en Estrie et l'oie blanche qui y transite par les champs et les étendues d'eau. Quelque 240 personnes se sont procuré des billets pour assister à la présentation.

Le maître, passionné de nature et de ses manifestations, se veut un témoin des activités animales actuelles afin de les transmettre aux générations à venir. D'ailleurs, en exergue, il cite ce mot qui témoigne de l'urgence de protéger la planète et ses habitants en adoptant des comportements respectueux de l'environnement. « La planète n'est pas en danger, mais l'homme ne sait pas qu'il l'est. »

M. Boutin ne compte pas les heures qu'il consacre à peindre et à filmer la faune. La patience est une de ses grandes qualités. « J'emploie peu les téléobjectifs, explique-t-il. J'essaie d'apprivoiser les bêtes afin de les approcher le plus possible, comme je l'ai fait pour les castors et les oies blanches. » Pour qui s'est déjà essayé à s'approcher des voliers de bernaches, il est facile de comprendre les difficultés qu'a pu rencontrer l'artiste.

« Monter un film c'est une affaire d'équipe », indique ce passionné de la nature qui a sélectionné, au sein des heures et des heures de métrage, les quelque 60 minutes que dure chaque projection. Il a tenu à souligner les rôles de Rachel Bériault, à l'écriture, Nancy Wright, à la traduction, Serge Boutin et Laval Maltais, pour la musique et Jean-François Nolin pour la narration.

L'artiste accompli donne aussi des cours de peinture. Une quinzaine d'élèves parmi les 32 qu'il compte l'ont accompagné pour présenter les fruits de leur apprentissage. Malheureusement, les conditions climatiques ont empêché plusieurs d'entre eux de participer au vernissage.

« Avez-vous d'autres projets à réaliser sous peu? », a-t-on demandé au cinéaste. Et comment! Avec Jocelyn Huppé, collectionneur émérite de papillons, il a filmé l'éclosion d'une chrysalide qui expulse sa tête du cocon et qui, passant du vert au brun, déploie graduellement ses ailes pour les faire sécher. Tous deux essayaient de comprendre comment elle évolue avant de devenir lépidoptère. Déjà les deux hommes avaient tenté d'immortaliser ce moment tout à fait exceptionnel. Lors d'un tournage qui s'étendait sur plusieurs heures, ils ont manqué cet instant particulier, parce que fatigués. Ils s'étaient absentés quelques minutes. « Selon M. Huppé, peu de scientifiques ont pu photographier ou filmer cet instant très spécial dans l'évolution de la chenille qui se transforme en papillon. » Déterminés, les deux passionnés se sont repris. Ces séquences seront rassemblées pour produire un film qui sera présenté un peu plus tard.

Pour l'instant, deux autres longs métrages sont en préparation. Le premier portera sur les chevreuils et le second sur les dindons sauvages. « Il me manquait des séquences avec les bébés. J'ai réussi à en filmer. C'est incroyable les découvertes que je fais », s'émerveille encore celui qui sait immortaliser sur pellicule la faune de nos régions.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’image corporelle et l’estime de soi chez l’adolescent

L’image corporelle et l’estime de soi chez l’adolescent
La culture à l’avant-plan lors des Prix d’excellence en éducation

La culture à l’avant-plan lors des Prix d’excellence en éducation
NOS RECOMMANDATIONS
Bénévolat : rencontre avec des gens au grand cœur

Bénévolat : rencontre avec des gens au grand cœur
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes

Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza avril 2018
 
François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 20 avril 2018
Une programmation post-festival bien remplie

Valérie Guillemette
Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 20 avril 2018
Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 19 avril 2018
Quels sont les dommages découlant d’un congédiement?

Alexandre Dagenais
Jeudi, 19 avril 2018
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 19 avril 2018
Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle

Hyundai Sherbrooke - avril 2018
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus Par Vincent Lambert Jeudi, 19 avril 2018
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus
Les nouvelles rondes de René Par René Dubreuil Lundi, 16 avril 2018
Les nouvelles rondes de René
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse ! Par Isabelle Perron Mercredi, 18 avril 2018
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous